Spurs

Flashback 2020-2021 : le jour où Becky Hammon est devenue la première femme à coacher en NBA, petit pas pour le basket et grand pas pour le sport

becky hammon

A quand head coach Becky Hammon pour une saison complète ?

Source image : YouTube / MLG Highlights

Becky Hammon a été sur tous les tableaux cette année. L’ancienne arrière des New York Liberty et des San Antonio Silver Stars a vu son maillot être retiré et a même été élue parmi les 25 meilleures joueuses WNBA de l’histoire. Mais aujourd’hui, ce n’est pas Becky la joueuse qui nous intéresse, mais bien Hammon la coach. En effet, alors qu’elle est l’assistante de Pop depuis 2014, BH s’est vu propulser head coach d’un soir, le 30 décembre 2020 précisément, une première historique pour une femme en NBA.

Pour revivre l’évènement à chaud, c’est par ici

Le 23 juillet 2014, Becky Hammon prend sa retraite en tant que joueuse après 16 saisons en WNBA et 6 sélections au All-Star Game. À peine deux semaines plus tard, on apprend que l’arrière va passer du parquet WNBA des San Antonio Stars au banc des San Antonio… Spurs en NBA. Becky devient ainsi la première femme (salariée) à occuper le poste d’assistant coach en NBA. Un an plus tard, elle remporte la Summer League et y démontre toutes ses qualités de leader humaine et tactique. Après une poignée d’années à apprendre aux côtés du légendaire Gregg Popovich, BH gravit les échelons pour devenir la chouchou et l’assistante numéro 1 du Pop. Alors quand le vioc aux cheveux blancs n’est plus autorisé à être sur le banc, c’est à Hammon de prendre le relais.

Mercredi 30 décembre 2020, Spurs vs Lakers, 3 minutes et 56 secondes à jouer dans le deuxième quart-temps. Le score ? 52-41, avantage Lakers. Pour ce qu’il estime être une faute non-sifflée sur DeMar DeRozan, Gregg commence à faire son Popovich et gueule sur les arbitres. Il reçoit alors une faute technique, mais vieux grincheux qu’il est, on l’aime comme ça, Pop n’en démord pas et continue à se plaindre auprès des arbitres. Hop, une technique achetée, la deuxième est offerte, et Gregg est renvoyé aux vestiaires. Pour désigner son, ou plutôt SA remplaçante, Popovich pointe simplement du doigt Becky Hammon en lui disant « C’est à toi ». Un geste anodin pour un accomplissement sans précédent.

Au final, les Spurs s’inclinent 121-107 malgré les 29 points de Dejounte Murray. Mais l’important n’est pas là lors d’un début de cette saison cata pour San Antonio et face aux Lakers du duo Schröder-Kuzma LeBron / AD, champions en titre. Après avoir été la première assistante à plein temps chez les messieurs, Becky devient ainsi la première entraîneuse en chef d’une équipe NBA. Certes, c’était pour même pas 30 minutes de jeu, mais le moment reste historique et pourrait surtout présager de grandes choses pour l’avenir. Coach Hammon est déjà respectée pour son leadership et ses idées tactiques et pourrait bien voir l’expérience se réitérer, mais cette fois-ci pour une saison complète, voire plus.

« J’essayais juste de gagner le match. J’essaye de ne pas penser à ce qu’il y a tout autour car ça peut être intimidant. Mon travail est d’être concentrée pour les joueurs et de les aider à faire ce qu’il faut pour gagner. » – Becky Hammon

« Elle a tout ce qu’il faut pour devenir une sacrée coach dans cette ligue. » – Gregg Popovich

« Je lui ai parlé quelques fois durant les conférences de coachs notamment et elle s’y connait vraiment. […] Elle est intelligente et les gars la respectent beaucoup. Je pense qu’elle deviendra head coach en NBA un jour. » – Frank Vogel

« L’avenir est radieux pour elle. J’espère qu’elle s’y accrochera et ne lâchera pas. […] Elle est définitivement sur la bonne voie, et je pense que tout le monde ici l’apprécie. Elle donne l’exemple à toutes les femmes. » – Dejounte Murray

« Elle travaille bien, et quand vous travaillez bien, vous êtres récompensés par des opportunités. Ce soir, elle a eu l’occasion de montrer sa valeur, ses talents, son amour pour le game. […] C’est beau de la voir crier pour demander les fautes ou énoncer les systèmes, elle est passionnée par le basket. Bravo à elle, bravo à la Ligue. » – LeBron James

« Quand elle parle, on l’écoute tous. » DeMar DeRozan

Toutes les citations proviennent d’ESPN.

Depuis, Becky Hammon a été en discussion avec de nombreuses équipes, comme les Blazers, pour devenir head coach à plein temps. Des hommes lui ont malgré tout toujours été préférée jusqu’ici, mais Becky devrait probablement finir aux… Spurs. En effet, avec la retraite de Pop approchant à grands pas, la place de chef du banc de San Antonio se libérera. Et qui de mieux que la protégée de Gregg pour lui succéder ? 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top