Timberwolves

Patrick Beverley ne portera pas le numéro 21 avec les Wolves : merci Patoche, enfin du respect pour KG dans le Minnesota

En voilà une belle décision pleine de sagesse Patou, ça change.

Source : YouTube

À peine arrivé dans la tanière des Loups, Patrick Beverley fait déjà parler de lui à Minneapolis. En effet, le meneur change son numéro de maillot pour passer du 21 au 22 et ne portera donc pas le même numéro que Kevin Garnett, son idole de jeunesse et légende des Wolves. Beverley n’a pas confirmé que cet hommage est la raison officielle de ce changement, mais la coïncidence paraît beaucoup trop grosse. 

Les numéros gagnants de Patrick Beverley étaient donc le #12 et le #2 à Houston, le #21 chez les Clippers et désormais le #22 à Minneapolis. Nouveau venu chez Wolves cet été, Pat Bev a en effet annoncé que son déménagement dans l’ancienne ville des Lakers signifiait aussi le changement de son numéro de maillot. Le 7×3 était pourtant bien libre puisque la franchise ne s’est toujours pas décidée à retirer le numéro symbolique de Kevin Garnett, aka le meilleur joueur de leur histoire (tiens, un sentiment profond de dégout et de haine monte en écrivant cette phrase tant elle pue l’irrespect.) PB a bien confirmé sur Twitter qu’il porterait le numéro 22 à partir d’octobre, sans préciser pour autant les raisons exactes de ce choix.

Mais personne n’est dupe et tout le monde connait déjà la raison tant elle est évidente. Patou est un grand fan de KG et il le crie haut et fort depuis toujours. Le successeur de Steph Curry (lol) a grandi à Chicago, là où le Big Ticket a fait ses gammes en tant que lycéen avant d’intégrer la NBA. Le petit meneur défensif a donc toujours admiré Garnett pour la ténacité, la défense et l’intensité qu’il apportait à chaque match. Ça ne vous rappelle pas quelqu’un ça ? Notre cher Pat Pat est le portrait craché de son idole, en beaucoup, beaucoup, beaucoup moins bon et bien plus petit bien sûr, mais la mentalité, la hargne –  la tête de con – et la philosophie de jeu sont à peu près similaires. Le meilleur pote de Westbrook et CP3 essaye même – on dit bien essaye – de reproduire le trashtalking de son modèle, un fan hardcore de A à Z on vous dit. En tout cas, on espère pour lui que le pote de Paul Pierce ne l’a jamais traité de la même manière que Joakim Noah, sinon l’ancien Clipper doit être à sec à force de pleurer. Enfin bref, Patty l’a dit lui-même dans la mini-série Before The Bigs qui lui était consacré  en 2018 :

« Toutes les personnes qui me connaissent le savent, mon joueur préféré est Kevin Garnett. J’ai toujours respecté sa passion, son investissement pour le jeu. Je me reconnais dans KG »

https://twitter.com/Farbod_E/status/1393775151934627841

Allez, venez pour s’amuser on refait le palmarès de KG tout au long de ses 14 saisons et 970 matchs chez les Wolves. Préparez-vous, mettez vos lunettes et asseyez-vous confortablement car la liste va être longue :

  • MVP 2004
  • 10 fois All-Star
  • Finales de Conférence 2004 (seul run de l’histoire de la franchise)
  • 3 fois membre des All-NBA First et Second Teams, 2 fois membre de la All-NBA Third Team
  • 6 fois membre de la All-Defensive First Team, 2 fois membre de la All-Defensive Second Team
  • All-Star Game MVP 2003
  • Le plus de points, de passes, de rebonds (totaux, offensifs et défensifs), d’interceptions, de contres, de lancers francs (rentrés et tentés), de minutes, de matchs, de triple-doubles, de win shares (totaux, offensifs et défensifs) dans l’histoire de la franchise (en Playoffs et en saison régulière évidemment). Pour les matheux, les chiffes précis sont juste ici.

Franchement, on n’a même pas envie de conclure l’article ou même de le poursuivre tellement tout est dit. Alors ok, le Big Ticket s’était embrouillé avec Glen Taylor, mais de là à ce que le milliardaire refuse de retirer le maillot du garçon qui l’a fait vendre des centaines de milliers de tickets ? A un moment faut pas pousser mémé. Le garçon est déjà entré au Hall of Fame et même les Celtics ont déjà annoncé qu’ils allaient retirer le maillot de leur DPOY 2008, alors que bien d’autres légendes ont encore plus marqué leur histoire. Enfin bref, une honte et un illogisme total. Pour l’heure, seul le numéro 2 de Malik Sealy est étendu tout en haut du Target Center, hommage bien mérité pour l’ancien wing des Wolves, tragiquement percuté par un camionneur ivre alors qu’il revenait de la fête d’anniversaire de son coéquipier de l’époque… Kevin Garnett en 2000. A noter que Keke aurait même récemment été gentiment dégagé par son ancien proprio lorsqu’il a voulu racheter sa franchise. Rancunier au possible le Glen Taylor apparemment. Dans tous les cas, le Kevin a bien l’air dégouté et ne semble de toute façon pas pressé de se voir honorer comme il le mérite. En espérant désormais qu’Alex Rodriguez et Marc Lore soient bien plus intelligents et respectueux…

Une nouvelle fois donc, le dossier « retrait du maillot de Kevin Garnett à Minnesota » revient sur la table. Attendez-vous à ce qu’on en reparle le 13 mars prochain lorsque le numéro 5 de KG s’envolera dans les hauteurs du TD Garden. À moins que d’ici-là, l’appel du pied de Pat Bev et l’arrivée de nouveaux proprios permettent que justice soit faite. Qui sait, « anything is possible », comme dirait l’autre.

Source texte : Givemesport.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top