Timberwolves

Kevin Garnett se prend un râteau en essayant de racheter les Wolves : la fierté du Big Ticket en prend un coup

Kevin Garnett 18 février 2020

Il n’aime pas trop qu’on lui dise non en général.

Source image : YouTube/SHOWTIME Basketball

Le rachat des Minnesota Timberwolves, c’est toujours non pour Kevin Garnett. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le futur Hall of Famer a du mal à digérer cette réponse. Le Big Ticket s’est permis une sortie cinglante sur Instagram pour exprimer sa déception et son animosité envers Glen Taylor, l’actuel proprio de la franchise.

Ce n’est un secret pour personne, la franchise de Minneapolis est à vendre depuis plusieurs mois. En tout, pas moins de dix groupes d’acquéreurs sont envisagés par Glen Taylor pour ce rachat. Une liste de prétendants longue comme les bras de Kevin Garnett mais qui n’inclut néanmoins pas le groupe de ce dernier. Hier soir, l’ancienne star des Loups a exprimé toute sa rancœur dans une story Instagram, en attestant que sa proposition de rachat a été balayée par Taylor.

« Je viens d’apprendre que la tentative de rachat des T-Wolves est terminée pour moi et mon groupe… Merci Glen d’être toi-même […] Je pense qu’il est temps de se concentrer sur d’autres endroits #Seattle #Vegas… »

Devant ce refus, Kevin Garnett a lâché ce texte assez salé à l’encontre de Taylor, les deux possédant une relation assez explosive depuis quelques années déjà. Message qu’il conclut par « pas vexé, juste déçu« , ce qui semble aller en grande contradiction avec toute l’amertume déversée dans ce pavé. Mais KG ne devrait pas s’arrêter à cet échec. D’après ce qu’il sous-entend dans sa story, on pourrait prochainement entendre parler de lui pour les projets d’expansion de la Ligue, à Las Vegas ou pourquoi pas pour le très attendu retour des Seattle SuperSonics. De son côté, Glen Taylor a fait part de sa surprise à la lecture de ce message. En effet, il affirme n’avoir jamais reçu d’offre de KG ni d’aucun de ses collaborateurs dernièrement. Chose qui pourrait expliquer pourquoi l’offre de son ancien joueur n’ait pas été considérée.

« J’ai parlé brièvement avec Taylor. ‘Plus de dix groupes ont fait une demande’. Pourtant, il a tenu à clarifier que KG ou un groupe mené par KG ne faisait pas partie des dix. Ce post de KG l’a surpris. Il a aussi ajouté que certains groupes sont en train de finaliser le contrôle de leurs comptes et que le processus de vente s’accélère. »

Peu importe la bonne version, le résultat est là : Kevin Garnett ne sera pas le futur acquéreur des Minnesota Timberwolves. C’est la seule vraie certitude à l’heure actuelle car aucun véritable favori ne se dégage. Et ce qui fait encore traîner l’échéance de la vente est la question d’une potentielle délocalisation de la franchise, nous apprend NBC Sports. En effet, si certains groupes sont intéressés par les Wolves, ce serait surtout pour prendre le contrôle de ces derniers et déménager ensuite, ce que nous souhaite pas Glen Taylor. Pour rappel, les Loups ont été créés en 1989 et ont toujours évolué à Minneapolis.

C’est un crève-cœur pour Kevin Garnett comme pour les fans, qui avaient réagi très positivement à l’idée de voir leur ancienne gloire devenir proprio de la franchise. On ne verra sûrement jamais l’idole de tout le Minnesota à la tête de la franchise qui l’a révélé au sein de la NBA. 

Sources texte : Sports Illustrated / NBC Sports 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top