News NBA

Les derniers potins de la trade deadline en NBA : Blake Griffin finalise son buyout, P.J. Tucker ne devrait pas rester à Houston

Blake Griffin 22 mai 2020

Fais pas cette tête Blake, c’est plutôt une bonne nouvelle !

Source image : YouTube

Contrairement à d’habitude, la trade deadline n’aura lieu que le 25 mars cette saison. Pas la peine de vous faire un dessin, on a tous remarqué que l’on vivait une période particulière. Ce qui mérite d’être évoqué en revanche, ce sont toutes les dernières rumeurs en NBA. Alors restez un peu, surtout si vous êtes fans des Pistons ou des Cavaliers, parce qu’il va encore être question de Blake Griffin et Andre Drummond.

On avait fait le tour de tous les dossiers chauds de cette fenêtre de trades à mi-saison ici le week-end dernier mais il y a déjà un peu de nouveau grâce aux infos de Shams Charania pour The Athletic. Vous êtes prêts ? Alors par ici pour faire la dernière mise à jour !

# Blake Griffin finalise son buyout avec les Pistons

On ne sait pas encore si le rouquin va réussir à se barrer du Michigan avec 100% du salaire qui lui était promis comme un certain Josh Smith à l’époque, mais ce n’est plus qu’une question de chiffre avant que Blake Griffin ne soit libéré par les Pistons. On rappelle la combine pour ceux qui débarquent : Detroit estime qu’il est plus intéressant d’entamer sa reconstruction sans l’ancien first pick dès maintenant et est prêt à lui verser l’intégralité de son salaire garanti pour le voir tailler la route. Pour l’intérieur, c’est aussi une bonne nouvelle car de nombreuses franchises risquent de contacter son agent dès que la nouvelle sera officielle pour lui proposer un contrat au minimum vétéran (il faut pas déconner non plus, hein !) dans le but de se renforcer pour la quête du titre dès cette fin de saison façon Dwight Howard, Melo ou Derrick Rose récemment. On reste à Motor City quelques instants supplémentaires, puisque Wayne Ellington intéresse du monde du monde également. A 10,6 points et 43,5% à trois points cette saison, le vétéran respecté s’intégrera dans n’importe quelle équipe en claquant des doigts. Idéal pour un coup de chaud en sortie de banc.

# C’est les soldes à Cleveland !

Dans l’Ohio, non loin de là, tout est à vendre ou presque. On le sait depuis quelques semaines, Andre Drummond ne joue plus en attendant qu’une équipe intéressée ne vienne frapper à la porte des Cavaliers. Mais à moins de trois semaines de la fameuse deadline, le téléphone ne sonne pas et chaque jour qui passe fait perdre un peu d’attractivité au pivot poilu. Il va falloir être créatif pour refiler la salade à quelqu’un de manière intéressante, lui qui doit toucher plus de 28 millions de dollars cette saison. Autour de lui, on le sait, JaVale McGee, Taurean Prince et Cedi Osman sont également disponibles sur le marché. De quoi faire parler de Cleveland dans la rubrique transferts dans les prochaines semaines, c’est quasiment assuré.

# P.J. Tucker va finir la saison chez un contender, mais lequel ?

On le sait, la trade deadline est un moment décisif pour les candidats au titre qui sont à la recherche du petit ajustement qui leur permettra d’augmenter leurs chances d’aller au bout. Il y a eu l’arrivée de Marc Gasol à Toronto en 2019, il y aura peut-être le trade de P.J. Tucker cette année. L’intérieur à tout faire des Rockets serait pisté par du gros. Parmi eux ? Les Nets, les Bucks, le Heat, les Nuggets ou encore les Lakers. Du côté de Houston, on ne va pas se presser pour attendre de trouver le deal idéal, car les enchères ont déjà commencé pour le roi de la sneakers. Il faudra juste prévenir sa nouvelle équipe qu’il réserve un placard entier du vestiaire pour ses pompes afin de pouvoir choisir juste avant le début du match. Cela pourrait être un sacré argument de négociation si une franchise est prête à faire des travaux pour récupérer le couteau-suisse des Rockets.

# Les Celtics ont de l’appétit avant la trade deadline

En difficulté dans cette première partie de saison, les Celtics aspirent probablement à quelques changements avant la fin de saison. On a l’habitude, Danny Ainge est sournois et intelligent, il ne fera pas de sentiment s’il peut récupérer Nikola Vucevic ou Jerami Grant, les deux proies de Boston selon l’insider de The Athletic. On les comprend aisément, mais il va falloir être sacrément fort pour convaincre le Magic de lâcher son All-Star ou les Pistons de céder l’une de leurs pièces maîtresses. Les Celtics viseraient également la fin de la pandémie dans le monde, et une météo clémente jusqu’en décembre 2021, selon nos sources proches du dossier.

# Les Wolves sur un ailier fort ?

En quête d’un peu plus de solidité dans la raquette à côté de KAT, les Wolves envisageraient deux options au poste 4. D’un côté, Aaron Gordon, cité parmi les rumeurs de trade depuis sa naissance et un voltigeur comme on les aime dans le Minnesota. Le clin d’oeil est évidemment destiné à Zach LaVine, le principal adversaire du rappeur floridien lors du Slam Dunk Contest ces dernières années, et ancien joueur des Wolves. Autre nom parfois annoncé dans les forêts du nord ? John Collins. Les Hawks n’ont pas l’air décidés à lui offrir un nouveau contrat au terme de son deal actuel et chercheraient donc une contrepartie pour ne pas perdre cet autre planneur contre peanuts dans quelques mois. Reste à savoir ce que Minny peut envoyer en Géorgie en échange de l’aviateur qui ne touchera que 4 millions de dollars cette saison. En tout cas, les dirigeants ont compris le message envoyé par Ricky Rubio cette semaine, il faut que ça bouge !

# Ça va bouger à Sacramento

Sans surprise, Harrison Barnes et Nemanja Bjelica sont attendus sur le marché des transferts avec Buddy Hield. Il s’agit des trois meilleures cartes à jouer par Monte McNair, le nouveau GM en place, pour obtenir de belles contreparties sans devoir casser son ossature de jeunes joueurs prometteurs. Attention donc au nettoyage du roster chez les Kings, ça pourrait bouger fort dans la capitale californienne avant la fin du mois de mars.

# La colonie de futurs agents-libres des Spurs ne passe pas inaperçue

En ne participant pas aux Playoffs la saison dernière, les Spurs ont lancé le début d’un nouveau cycle. Prochainement en fin de contrat, LaMarcus Aldridge, DeMar DeRozan, Rudy Gay, Trey Lyles ou encore  Patty Mills ne devraient pas tous rester dans le Texas cet été. Alors autant en tirer quelque chose en les échangeant maintenant, plutôt que de rester sans bouger jusqu’à la fin de la saison.

Pour rappel, la trade deadline NBA aura lieu dans trois jeudi, le 25 mars. Chez TrashTalk, on vous réservera une belle soirée avec des articles et une émission Twitch en direct, et tout un tas de jolis Apéros par la suite pour débriefer chaque move. Stay tuned !

Source texte : The Athletic
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top