One-on-One

On fait le point sur les gros dossiers à un mois de la trade deadline : qui va bouger ses pions avant la fin de la saison ?

trade deadline

Qui va bouger ?

Source image : TrashTalk

C’est un rendez-vous important chaque année, la trade deadline permet de redistribuer les cartes à quelques mois du début des Playoffs. Contexte sanitaire oblige, les franchises auront un peu plus de temps pour s’ajuster cette saison puisque la NBA autorisera les échanges jusqu’au 25 mars 2021. A un peu moins d’un mois de la deadline, on balaye les plus gros dossiers qui pourraient bientôt animer la catégorie rumeurs.

Rappelez-vous, l’année dernière la trade deadline nous avait surtout offert une dernière soirée animée avec l’envoi de D’Angelo Russell chez son ami KAT à Minneapolis en échange d’Andrew Wiggins censé jouer le rôle de KD à Golden State. A cette même date, Andre Iguodala avait atterri à Miami en compagnie de Solomon Hill et Jae Crowder et Andre Drummond s’était retrouvé transféré à Cleveland contre une baguette premier prix et trois pains au chocolat. Ce dernier (Dédé, pas les viennoiseries) pourrait d’ailleurs à nouveau agiter l’actualité et c’est ce qu’on va voir dès maintenant dans les cinq gros dossiers de la trade deadline 2021.

# La liste des agents-libres 2021 qui pourraient bouger avant cet été

On commence direct avec un gros morceau ! Parmi tous les joueurs qui seront en fin de contrat au terme de la saison 2020-21, plusieurs d’entre eux sont régulièrement cités dans les rumeurs de trades. Concrètement, leur équipe doit se demander si elle a une chance de le conserver au-delà de cette saison et si elle souhaite lui offrir un nouveau contrat. Si la réponse à ces deux questions est négative, alors monter un échange dans le mois qui vient peut s’avérer une bonne idée pour ne pas se retrouver les mains vides en juillet.

Le premier nom qui ressort dans cette catégorie est évidement celui d’Andre Drummond. Sorti du groupe des Cavaliers en vue de ne pas faire baisser sa valeur sur le marché des transferts, les dirigeants de l’Ohio semblent déterminés à trouver un point de chute pour le pivot. Un buyout n’est pas vraiment une option pour le All-Star qui perdrait ses bird rights et on lui souhaite donc de vite déménager dans une franchise assez blindée pour lui offrir le contrat max pluriannuel qu’il mérite à la fin de la saison (on peut donc supprimer les Nets de cette liste). New York serait sur les rangs, alors que la piste de Toronto ne semble pas hyper crédible pour la même raison que Brooklyn. Mais le poilu des épaules n’est pas le seul big man qui attire l’œil des recruteurs à Cleveland et JaVale McGee, dans un profil différent mais aussi beaucoup plus abordable, pourrait ne pas terminer la saison avec le même maillot qu’il l’a commencée.

On vire ensuite à San Antonio où DeMar DeRozan et LaMarcus Aldridge arrivent tous les deux en fin de contrat. Les deux anciens All-Stars sont dans des dynamiques différentes mais la franchise texane ne compterait pas sur eux dans le futur. Pourquoi pas alors monter un échange pour récupérer un package à base de tours de draft ou de jeunes joueurs pour préparer la suite ? En tout cas, cela semble être le projet de R. C. Buford. Restons encore dans le Texas quelques instants pour évoquer le cas de Victor Oladipo, arrivé récemment à Houston dans le cadre du trade de James Harden et qui pourrait ne pas faire long feu chez les Rockets. Chez les Fusées, John Wall et Christian Wood donnent satisfaction quand ils ne sont pas blessés et le contrat expirant du crooner pourrait les inciter à l’échanger pour faire le plein d’assets en vue de préparer l’avenir. La saison est déjà à oublier avec 10 défaites de suite série en cours et Rafael Stone n’aura aucun remord à se séparer d’un All-Star à quelques mois de le perdre contre peanuts.

A New Orleans, on sait aussi que les choses pourraient bouger dans les prochaines semaines. J.J. Redick et Lonzo Ball se savent menacés et souhaitent même peut-être aller voir ailleurs. Le sniper de 36 ans n’a plus de temps à perdre pour essayer d’obtenir une première bague et l’aîné des Ball Brothers n’est pas complètement épanoui même si le départ de Los Angeles vers un plus petit marché lui a tout de même fait du bien. Pour en finir avec la Conférence Ouest, Hassan Whiteside et Nemanja Bjelica ne sont pas fixés sur leur sort. Le premier avait signé un contrat court pour se relancer mais doit se contenter d’un petit quart d’heure de jeu derrière Richaun Holmes lorsqu’il n’est pas DNP. Le second semble aussi attendre qu’une équipe prenne pitié pour le sortir de Sacramento.

Pour terminer avec les gros noms qui seront libres de signer où ils souhaitent dans quelques mois mais qui pourraient se faire un petit CDD dans une autre ville en attendant, on est obligés de citer à nouveau Kyle Lowry. Envoyé un peu partout pour les rumeurs, les fans des Raptors refusent de le voir s’en aller mais sa situation contractuelle nous force à nous questionner. Si Masai Ujiri peut se délester de sa dernière année de contrat à 30 millions et récupérer des assets, il ne devrait pas hésiter trop longtemps même si la piste de Philadelphie évoquée par certains ne semble pas crédible financièrement. Il existe aussi un cas de figure dans lequel le champion NBA 2019 jure fidélité à T-dot et accepte un nouveau contrat au rabais pour rester en Floride au Canada cet été. Le deuxième joueur de la Conférence Est pour conclure ce paragraphe n’est autre que John Collins. En fin de contrat chez les Hawks, Atlanta ne semble pas vouloir le conserver et serait donc bien inspiré de l’échanger avant la deadline. Parmi les équipes intéressées, le Heat paraît un candidat crédible. On sait que Pat Riley est toujours à l’affût d’un nouveau coup et qu’il n’hésite pas à faire exploser son roster pour l’améliorer en cours de saison comme ce fut le cas il y a un an. L’association JC et Bam Adebayo dans la raquette a quand même de quoi nous faire saliver.

# Où va rebondir Blake Griffin ?

Il était au centre d’une grosse discussion lors d’un récent Apéro TrashTalk. A l’instar de son ancien coéquipier des Pistons, Andre Drummond, le rouquin Blake Griffin est sorti de la rotation de Detroit en attendant de lui trouver une porte de sortie. Avec une dernière année de contrat en player option à 38 millions de dollars, l’intérieur fait peur aux GM qui ne veulent pas s’endetter pour un joueur principalement reconnu pour ses skills de dunkeur mais qui dunke de moins en moins. La situation n’est pas très enthousiasmante pour l’ancien first pick et on voit mal qui pourrait vouloir récupérer un tel contrat empoisonné. Mais ça ne serait pas la première fois que la NBA nous surprendrait avec un trade totalement inattendu non plus…

# Kristaps Porzingis peut-il quitter Dallas ?

La rumeur a beau avoir été démentie par Mark Cuban entre-temps, le mal est fait. Un an et demi après ses débuts avec les Mavericks, le Letton a pu lire dans certains médias qu’il avait été placé sur la liste des joueurs transférables par Dallas. Que ce soit une simple stratégie pour sonder la valeur de la Licorne ou une vraie information, il est sûr que certaines franchises devraient venir se manifester auprès de Donnie Nelson pour se renseigner sur les conditions requises pour réaliser un tel échange. Après une saison blanche en 2018-19 et encore régulièrement en proie aux blessures à l’image des derniers Playoffs, KP n’est pas une assurance tous risques et les Mavs craignent peut-être qu’il ne ralentisse la prophétie de voir Luka Doncic mener la franchise texane jusqu’au titre. Mais si le profil de Kristaps Porzingis en pleine santé est forcément attrayant, son contrat à plus de 30 millions de dollars la saison garanti jusqu’en 2024 pourrait aussi effrayer de nombreux dirigeants. Un échange serait donc surprenant, mais pas totalement impossible.

#Les Nets toujours à la recherche d’un pivot

Après avoir libéré Noah Vonleh et signé leurs récentes additions en 10-day contract, les Nets ne cachent pas qu’ils sont toujours en train de préparer un coup. Parmi leurs besoins principaux, impossible de ne pas identifier le manque de taille dans la raquette derrière le vieillissant DeAndre Jordan. Forcément, l’arrivée de James Harden a coûté cher, notamment avec le départ de Jarrett Allen qui tenait parfaitement ce rôle jusqu’à présent. La rumeur court autour du nom de DeMarcus Cousins qui a récemment été libéré par les Rockets mais ses relations avec The Beard risqueraient de ne pas faire bon ménage dans le vestiaire d’un candidat au titre. Une autre possibilité pourrait concerner JaVale McGee. Vainqueur du titre avec les Warriors et les Lakers, l’homme à la queue de rat a l’expérience des superteams et pourrait rapidement s’intégrer chez les Nets. Pour obtenir le joueur qu’il leur faut, les hipsters du borough new-yorkais pourraient aussi décider de se séparer de Spencer Dinwiddie, blessé toute la saison mais un meneur au calibre All-Star qui doit intéresser du monde dans la Ligue.

# Quels sont les derniers bruits de couloirs ?

Parmi les autres joueurs qui pourraient changer de crèmerie sous un mois, on retrouve les Frenchies Evan Fournier et Frank Ntilikina. Le premier arrive en fin de contrat et comme pour les noms cités en début d’article, Orlando pourrait donc s’en séparer pour obtenir une contrepartie. On souhaite alors pour Vavane qu’un contender s’intéresse à son cas, même si ni les deux franchises de Los Angeles, ni Brooklyn, ni Milwaukee n’ont beaucoup de flexibilité financière ou des choix de draft à proposer. Concernant le meneur de New York, on a l’impression de le retrouver dans ces listes chaque été et à chaque trade deadline sans que cela n’aboutisse. Son transfert à Detroit dans le cadre de la venue de Derrick Rose à NYC aurait pu être intéressant pour former une French Connection avec Killian Hayes et Sekou Doumbouya mais les dirigeants en ont décidé autrement. En tout cas, le temps presse pour redonner à Franky un peu de temps de jeu et lui permettre de montrer ce dont il est capable avec son profil de point guard défensif recherché en NBA.

En parlant des deux gros de la Conférence Ouest basés à L.A., George Hill actuellement en train de soigner une blessure au doigt a de grandes chances de ne pas terminer la saison à OKC. Tant mieux pour Théo Maledon qui cartonne en tant que rookie et un nom à garder dans un coin de la tête pour les fans des Clippers, notamment, qui pourraient courtiser le vétéran. Pour rester sur du concret, Trevor Ariza pourrait aussi regagner la cité des Anges. Jamais intégré à l’équipe du Thunder de la même manière qu’un Andre Iguodala à Memphis l’année dernière, ses agents seraient en discussion avancée avec les Lakers pour ajouter un peu de défense, de shoot et d’expérience chez les champions en titre. Buddy Hield quant à lui intéresse toujours des franchises à la recherche de spacing et les Mavericks pourraient se positionner avant la deadline. Enfin, en plus des Nets et le poste de pivot ou du Heat toujours en quête d’amélioration, il faudra guetter les Celtics et les Nuggets qui réalisent un début de saison plutôt décevant ce qui devrait forcer leurs dirigeants à changer quelque chose pour ne pas avoir l’impression de perdre complètement une année.

C’est bon, vous savez tout avant d’aborder cette dernière ligne droite qui s’annonce encore une fois excitante. Même si les gros n’ont pas beaucoup de flexibilité, il devrait y avoir du mouvement aux alentours du 25 mars. On n’en ratera évidemment pas une seule miette sur TrashTalk.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top