Nets

Les Nets continuent les travaux dans leur effectif : on se prépare doucement pour les Playoffs

Shumpert Nets

Iman Shumpert, l’homme idéal en sortie de banc pour les Nets !

Source image : Youtube

Ça s’agite un peu du côté de Brooklyn. Tous trois arrivés après le blockbuster trade de James Harden à la mi-janvier, Iman Shumpert, Andre Roberson et Noah Vonleh ont été coupés par les Nets dans le but, pour les deux premiers cités, d’être signés de nouveau sous la forme d’un 10-day contract. Un premier mouvement qui sera loin d’être le dernier de la part de Sean Marks qui doit densifier un peu son banc après avoir laissé partir quatre joueurs, et non des moindres, dans le cadre du trade du Barbu.

Avoir un big three dans son effectif, c’est cool mais ça coûte cher. C’est pour cette raison que les Nets essayent de trouver toutes les solutions pour libérer du cap space. Alors au moment de devoir garantir les contrats de leurs dernières recrues, les black and white ont préféré faire machine arrière en leur demandant de se contenter d’un 10-day contrat pour le moment. En plus d’Iman Shumpert et d’Andre Roberson, l’ailier Tyler Cook devrait lui aussi obtenir ce contrat précaire de la part des Nets prochainement, annonce aujourd’hui ESPN. C’est un moyen pour la franchise de disposer de joueurs expérimentés, pour la durée qu’elle souhaitera et à moindre coût. Et l’on parle ici de joueurs qui ont vraiment fait leurs preuves à un niveau d’élite. Shumpert a été l’un des acteurs du titre de Cleveland en 2016, en plus d’avoir été un très bon role player tout au long de sa carrière. Roberson s’était distingué comme un formidable défenseur à OKC pendant l’ère Westbrook. En revanche, Tyler Cook, devrait occuper un rôle moindre dans la rotation. En somme, Brooklyn va disposer de très bons éléments pour compléter son effectif avec des joueurs ayant notamment de très bonnes capacités défensives, qui ne cherchent pas nécessairement à scorer, et qui coûtent que dalle.

Mais ce n’est pas fini. Brooklyn cherche toujours activement un intérieur expérimenté pour renforcer ce secteur qui reste encore un peu faible. Noah Vonleh n’a pas convaincu, alors on continue de chercher. Les noms qui reviennent le plus souvent sont ceux de Javale McGee, Andre Drummond ou encore DeMarcus Cousins. Récemment libéré par Houston, ce dernier aurait une nouvelle occasion de jouer un rôle dans une équipe qui joue le titre. Mais cette fois-ci, en allant jusqu’au bout de l’aventure. Souvenez-vous, en 2019 les blessures l’empêchent de revenir pleinement à son niveau pour les Warriors avec qui il s’inclinera face aux Raptors en Finales. Bis repetita avec les Lakers qui n’ont pas attendu les Playoffs pour le couper au profit de Markieff Morris la saison dernière. Cette possible aventure avec les Nets semblerait donc être une ultime occasion pour lui de décrocher enfin le titre suprême alors que sa cote est au plus bas. Autre solution de recrutement envisagée par les Nets, recruter via leur franchise affiliée de G League. Cela pourrait marquer le retour en NBA d’Elie Okobo, qui fait partie des joueurs que les Nets songent à récupérer. En plus du natif de Bordeaux, les Nets lorgnent sur B.J. Johnson et Paul Emoua, parmi les joueurs des Long Island Nets.

Les Nets prennent donc de l’avance pour former une équipe parfaitement taillée pour le titre. Le but est de trouver le complément idéal à son big three. Des role players au profil plutôt défensif viennent faire équipe avec trois des meilleurs attaquants de la Ligue. Le fit a l’air parfait mais ça ne semble pas terminé et Brooklyn sera encore l’une des équipes les plus actives sur le marché jusqu’à la trade deadline. Parmi les dernières rumeurs, on parle aussi de Quinn Cook, lâché par les Lakers et qui pourrait donc rejoindre la côte Est.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top