Bucks

Mike Budenholzer prolonge pour 3 ans aux Bucks : on ne change pas une équipe qui gagne à Milwaukee

Mike Budenholzer parade 25 août 2021

Merci qui ? Merci Giannis !

Source image : Youtube / House of Highlights

Franchement, on s’y attendait fortement, c’était même logique. À peine un mois après avoir guidé les Bucks vers le titre NBA alors qu’ils étaient menés 2-0 en Finales, les Bucks ont étendu le contrat de Mike Budenholzer jusqu’en 2025. Le salaire n’est pas encore connu, mais une chose est sûre : vous ne pourrez plus écrire Milwaukee sans Coach Bud pendant encore un bon moment.

C’est fou comme un seul titre peut changer la carrière et la legacy d’un homme. Décrié lors des deux  saisons précédentes pour ses bons résultats en saison régulière ponctués par des échecs en Playoffs avec notamment très peu d’ajustements tactiques, l’ancien coach d’Atlanta est désormais félicité par toute la planète basket. Le double Coach of the Year (2015 et 2019) peut désormais rajouter tout en haut de son palmarès la mention « NBA Champion » et ça, ça a quand même bien plus de gueule. Pour le récompenser de cet exploit, le management a décidé, après avoir prolongé Bobby Portis et ajouté George Hill ainsi que Rodney Hood à l’effectif, de s’assurer les services de son champion de coach pour les quatre prochaines saisons (Bud était déjà sous contrat pour la saison à venir). La petite bombe attendue a été envoyée par le Woj cette nuit pour ESPN :

Dès sa prise de pouvoir à l’été 2018 en lieu et place de Jason Kidd, Bud avait été nommé COY pour avoir élevé le niveau de jeu de son équipe grâce à un système simple mais efficace centré autour de Giannis, désormais Defensive Player of The Year et double MVP. Néanmoins, après s’être fait outcoach sur ses deux premiers Playoffs à la tête des Daims, d’abord par un Nick Nurse renversant – avec un Kawhi version Michael Jordan – en finale de Conf 2019, puis par Erik Spoelstra dans la bulle en 2020, beaucoup mettaient le coach sur la sellette. Mais grâce à la dernière intersaison marquée par l’arrivée de Jrue Holiday, pièce majeure du titre, et la prolongation du Greek Freak, Mikey a su se ressaisir et se renouveler – tout en profitant des problèmes médicaux des autres franchises – pour mener ses Daims vers le Graal. La franchise a toujours gardé confiance au Bud, ce dont il est très reconnaissant au micro d’ESPN.

« L’amour que j’ai pour l’organisation des Bucks est difficile à exprimer. Les joueurs sont responsables du succès sur et en dehors du terrain. Nous avons les meilleurs joueurs et je leur en suis reconnaissant. Ils ont grandi et nous avons grandi ensemble au cours des trois dernières saisons. Nous avons tous hâte de nous remettre au travail et de relever à nouveau ce grand défi de se battre pour un nouveau championnat NBA. »

Maintenant que le titre a été fêté dignement, il va falloir se remettre au travail car toutes les franchises voudront la tête de de Giannis et le cerveau de Mikey Mike à chaque match. L’ancien protégé de Pop aura d’ailleurs intérêt à justifier cette prolongation s’il ne veut pas qu’on parle de titre de circonstances à l’avenir. Rendez-vous dès l’opening night du 19 octobre pour démarrer les hostilités contre des Nets revanchards.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top