Nets

Kevin Durant à l’isolement jusqu’à vendredi : le retour est programmé face aux… Warriors, tiens tiens

Kevin Durant chaise 6 février 2021

KD doit être un peu dans le même genre de mood actuellement, mais plutôt sur son canapé !

Source image : NBA League Pass

Le flou a régné autour de Kevin Durant dans la nuit de vendredi à samedi. Placé sous protocole de contact tracing dans la précipitation, l’ailier des Nets a grandement manqué à son équipe face aux Sixers et ne sera pas disponible pour les deux prochains matchs. Il va donc falloir s’adapter !

Sacré bordel quand même du côté des Nets ! Kevin Durant a été bien malgré lui la principale victime d’un imbroglio assez flippant survenu dans la nuit de vendredi à samedi. Alors qu’il aurait normalement dû démarrer la rencontre face aux Raptors (perdue 117 à 123) dans le cinq de départ, KD a d’abord été placé sur le banc et à l’écart de ses partenaires de jeu, puis a pu entrer en jeu avant de finalement devoir quitter ses coéquipiers au cours du troisième quart-temps dans l’incompréhension la plus totale. Cette précipitation a surpris sur le moment voire énervé certains, mais avec un peu de recul, on comprend que la Ligue a souhaité limiter au maximum les risques une fois que le test positif d’un employé des Nets proche de Durant a été confirmé. En effet, comme l’a expliqué la NBA par la suite au sein d’un communiqué, l’ailier de 32 ans a fait plusieurs trajets en voiture ce vendredi en compagnie d’un membre du staff des Nets testé positif. Le tout réalisé sans port du masque, on comprend bien les précautions prises par la NBA pour éviter une nouvelle chaîne de transmission en son sein. Le patron offensif des Nets a manqué à son équipe face aux Sixers (108 à 124) samedi soir et sera encore absent au minimum face aux Pistons mardi soir et aux Pacers le lendemain. Comme l’a révélé Steve Nash après la rencontre face à Philly, s’il continue d’être testé négatif d’ici-là (comme l’ensemble de ses coéquipiers pour l’instant), Durant devrait pouvoir revenir au jeu dans la nuit de vendredi à samedi face à un adversaire très spécial. Pour cause, cette reprise pourrait avoir lieu face aux Warriors, son ancien employeur avant de rejoindre Brooklyn au cours de l’été 2019. Ce sera la deuxième confrontation de la saison avec les Californiens, après la large victoire (125 à 99) des Nets en ouverture de l’exercice 2020-21. On croise les doigts !

Atteint par le COVID en mars 2020, au tout début de la pandémie au sein de la NBA, Durant n’était alors pas encore revenu sur les parquets. Très en forme depuis la reprise (29,5 points à 52,9% au tir dont 44,9% à 3-points, 7,4 rebonds et 5,2 passes), le crack a uniquement été ralenti par le protocole COVID de la Ligue début janvier. Obligé de s’isoler pendant six jours et manquant trois rencontres (face au Jazz, aux Sixers et aux Grizzlies), KD avait déjà bien rongé son frein. À nouveau amenés à composer sans lui, ses potes vont devoir rapidement retrouver le succès lors des prochaines heures au risque de glisser hors du podium de la Conférence Est. Kyrie Irving, touché au doigt et absent surprise contre les Sixers, pourrait revenir au jeu très rapidement pour épauler un James Harden qui n’a pas caché sa frustration au micro d’ESPN concernant cette situation floue. À lui de la transformer en grosse performance sur le parquet en attendant le retour de son pote depuis l’époque OKC !

« Je ne comprends pas pourquoi il ne pouvait pas jouer, puis il est entré sur le terrain, puis ils l’ont rappelé. Ça fait beaucoup et c’est un peu étouffant. Nous sommes au milieu d’un match difficile, et ces matchs ne vont faire qu’augmenter, surtout si nous parlons du classement pour les Playoffs… pour prendre un rythme. C’est étouffant et c’est frustrant.

[Durant, ndlr] ressent la même chose. Surtout qu’il l’a déjà eu [le COVID, ndlr] et qu’on se fait tester tous les jours. Il a été négatif. Donc je ne comprends pas quel est le problème. Je pense que le match aurait dû être reporté. Si on parle du protocole de recherche des cas contacts, il était avec nous tous. Donc je ne comprends pas pourquoi il n’a pas été autorisé à jouer, puis autorisé à jouer, puis retiré du terrain. Si c’était le cas, nous aurions dû reporter le match. »

Il n’y a bien que le COVID pour arrêter ou du moins ralentir Kevin Durant cette saison. La pieuvre des Nets nous régale de match en match et va bien nous manquer ces prochains jours. Espérons que son retour puisse se dérouler comme prévu face aux Warriors parce que l’affiche nous donne déjà envie. Rendez-vous vendredi soir  pour avoir la réponse !

Source texte : ESPN et NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top