MVP Rankings

MVP Ranking 2019-20 : Luka Doncic est officiellement dans la place, et quelque chose nous dit qu’il ne partira pas de sitôt

luka Doncic

Les gars, va vraiment falloir réserver un spot pour ce mec-là.

Source image : NBA League Pass

Le mois de novembre touche à sa fin, la plupart des équipes se rapprochent de la barre des 20 matchs disputés et certains joueurs commencent à se détacher dans la course aux différents trophées individuels. Pour le MVP, on retrouve des noms habituels dans notre nouveau Top 5 mais un jeune Slovène évoluant dans le Texas a bien décidé de chambouler un peu tout ça. 

#5 – Pascal Siakam (Raptors)

Pascal Siakam 30 octobre 2019

Statistiques : 26,0 points, 8,4 rebonds, 3,9 passes décisives, 47,8% au tir (dont 39,3% du parking), 82,4% aux lancers francs
Bilan : 13-4 (5-1 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 34 points @ Hawks (23/11), 25 points et 7 rebonds vs. Sixers (25/11)

Pascal Siakam est toujours là. S’il a perdu deux places sur la dernière quinzaine à cause de quelques perfs un peu plus discrètes et l’ascension de certains monstres qu’on présente juste en dessous, Spicy P mérite clairement de rester dans le Top 5 car son équipe continue d’enchaîner les victoires. Les Raptors, c’est aujourd’hui une place sur le podium de l’Est grâce à un superbe collectif avec un Siakam qui brille au milieu. Malgré les départs, malgré les blessures, les champions en titre n’ont pas disparu des hauteurs du classement et on doit récompenser Pascalou pour ça.

#4 – Luka Doncic (Mavericks)

Luka Doncic

Statistiques : 30,1 points, 10,0 rebonds, 9,5 passes décisives, 48,5% au tir, 82,3% aux lancers francs
Bilan : 11-6 (5-1 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 42 points, 11 rebonds et 12 assists vs. Spurs (18/11), 41 points, 6 rebonds et 10 assists @ Rockets (24/11)

Luka Doncic, que dire que dire ? Le prodige slovène a éclaboussé la NBA de son talent lors de la dernière quinzaine en enchaînant les performances de folie et en portant les Mavericks vers le succès. À seulement 20 piges, Luka fait la leçon à la concurrence et tourne aujourd’hui quasiment en triple-double de moyenne, tout en étant le troisième meilleur scoreur de la NBA. 20 ans, oui. Pour faire court, on a rarement vu un gars si jeune être aussi dominant et impressionnant. Il a logiquement remporté son premier titre de joueur de la semaine lundi mais Luka vise aujourd’hui beaucoup plus haut. Comment on dit « Sky’s the limit » en slovène ?

#3 – James Harden (Rockets)

Statistiques : 37,7 points, 6,1 rebonds, 7,8 passes décisives, 5,3 pertes de balles, 43,4% au tir, 86,5% aux lancers francs
Bilan : 12-6 (4-3 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 44 points, 8 rebonds et 5 passes vs. Pacers (15/11), 49 points, 6 rebonds et 6 passes @ Timberwolves (16/11)

La petite série récente de trois défaites consécutives a fait perdre une place à James Harden, mais le Barbu reste évidemment parmi les poids lourds de ce MVP Ranking. Comme d’habitude, il a lâché ses gros cartons offensifs mais il a aussi gagné en efficacité au tir. Au passage, il a raflé un titre de meilleur joueur de la semaine, le second de sa saison et deuxième consécutif. Face à des défenses qui font leur possible pour essayer de limiter son impact, avec notamment beaucoup de prises à deux même loin du panier, Harden continue sa campagne historique au scoring avec la meilleure moyenne depuis… Wilt Chamberlain au début des années 1960. Que ça plaise ou non, le Barbu mérite le podium.

#2 – LeBron James (Lakers)

lebron

Statistiques : 25,8 points, 7,3 rebonds, 11,0 passes décisives, 49,6% au tir
Bilan : 16-2 (7-0 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 33 points, 7 rebonds et 12 assists vs. Hawks (17/11), 33 points et 14 assists @ Spurs (25/11)

L’ascension vers le trône continue pour LeBron James. Dans le Top 5 pour la première fois il y a quinze jours, le King prend carrément la deuxième place du classement aujourd’hui. Logique quand on voit la domination du bonhomme. Logique aussi quand on voit la domination des Lakers, qui possèdent le meilleur bilan de la NBA et qui restent sur neuf succès consécutifs. On sent un LeBron parfaitement en contrôle, un LeBron tout simplement trop fort pour les adversaires. Scoring, playmaking, leadership, c’est du très grand LBJ. On a parlé de l’âge de Doncic plus haut, mais ce que fait le Roi à bientôt 35 balais, c’est all-time également.

#1 – Giannis Antetokounmpo (Bucks)

Giannis Antetokounmpo

Statistiques : 31,1 points, 13,7 rebonds, 6,2 passes décisives, 56,0% au tir
Bilan : 15-3 (7-0 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 24 points, 19 rebonds et 15 assists vs. Blazers (21/11), 50 points, 14 rebonds et 6 assists vs. Jazz (25/11)

Luka Doncic fait rêver la planète basket, James Harden sort une nouvelle saison historique au scoring, LeBron James redéfinit les lois de la nature, mais c’est bien Giannis Antetokounmpo qui est au sommet de notre MVP Ranking. C’était déjà le cas il y a deux semaines, et on était obligés de le remettre tout en haut vu sa quinzaine. Avec ses Bucks, premiers de l’Est aujourd’hui, le Greek Freak a tout écrasé sur son passage, enchaînant les perfs de folie comme les victoires. On n’a plus vraiment de mot pour décrire la surdomination de Giannis, qui a bien l’intention de garder son titre de MVP remporté la saison passée.

Ils ne déméritent pas : Kemba Walker (Celtics), Jimmy Butler (Heat), Joel Embiid (Sixers), Malcolm Brogdon (Pacers), Anthony Davis (Lakers), Kawhi Leonard (Clippers), Donovan Mitchell (Jazz), Karl-Anthony Towns (Timberwolves)

Comme toujours, derrière ce Top 5, il y a des mecs qui méritent une petite mention. Il y a ceux qui brillent avant tout à travers les excellents résultats de leur équipe, comme Kemba Walker et Jimmy Butler par exemple, deux recrues qui font la différence pour Boston et Miami. On pense également à Malcolm Brogdon, même s’il a peu joué ces derniers temps à cause de bobos au niveau du dos. Forcément, on cite aussi les deux stars de Los Angeles, Anthony Davis et Kawhi Leonard, présents dans le Top 5 en début de saison. Le premier est un peu dans l’ombre de LeBron actuellement et le deuxième rate trop de matchs pour être mieux placé, mais ils sont là. Tout comme les deux grands copains Joel Embiid et Karl-Anthony Towns. Si l’intérieur de Philly ne réalise pas un début de saison de ouf (coucou les Raptors), il tourne en 22-12 au sein d’une équipe des Sixers à plus de 65% de victoire, donc difficile de le laisser de côté. KAT continue lui sa grosse campagne individuelle et il manque juste un bilan collectif un peu meilleur (les Wolves sont à 10-8) pour espérer une place dans le Top 5. Enfin, on met Donovan Mitchell dans le lot, lui qui réalise une troisième saison vraiment séduisante avec un Jazz toujours solide à l’Ouest.

Alors, plutôt d’accord ou non ? Les débats sont ouverts mais ce qui est sûr, c’est qu’on peut difficilement ignorer les perfs actuelles de Luka, Harden, LeBron et Giannis. Ces quatre-là sont au-dessus du lot et pourraient bien se battre toute la saison pour remporter le plus prestigieux des trophées individuels.

1 Comment

1 Comment

  1. Maxou

    12 décembre 2019 à 9 h 54 min at 9 h 54 min

    Qui voyait les Mavs dans le top 3? Qui les voyait en playoffs?
    Il a pas un AD en assurance tout risque. New Shaq, je veux bien. Mais pas derrière LeBronze.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top