Mavericks

Andre Iguodala intéresserait les Mavericks : en vente – ancien MVP des Finales, conservé au grenier, peut toujours contribuer

Andre Iguodala

Extrait de la campagne NBA Store : « Join Your Team ». Courage Iggy, on sait que c’est dur…

Source image : YouTube

Les rumeurs sur la future franchise d’Andre Iguodala continue de circuler très tranquillement depuis que le MVP des Finales 2015 (non, on ne va pas en débattre dans cet article, mais c’est important de le rappeler à l’occasion) et les Memphis Grizzlies se sont « mis d’accord » sur son rôle dans l’équipe – aucun donc, car Iggy n’a pas prévu d’enfiler sa nouvelle peau d’ours cette saison. Apparemment, les Mavericks seraient intéressés par son cas.

On sait que Memphis n’a pas prévu de buyout pour Iguodala. Pour espérer le récupérer, il faudra donc passer par un transfert avant la date limite du 6 février. Sur le dossier Iggy, les dirigeants des Oursons espèrent bien tirer profit de ce joueur payé à rien foutre depuis son départ de la baie d’Oakland. Et ici, « tirer profit » signifie transférer Andre pour un ou deux tours de draft et un paquet de clopes. Si on a entendu parler des Lakers, des Clippers et des Rockets dans les rumeurs concernant Iguodala, Dallas semble être un candidat très sérieux selon Brian Windhorst d’ESPN :

« Une franchise en particulier se démarque comme une possibilité en discutant avec les dirigeants NBA. Ce sont les Dallas Mavericks. Les dirigeants pensent que les Mavericks sont une équipe à surveiller en ce qui concerne la future destination d’Andre Iguodala. Ils possèdent un contrat transférable – celui de Courtney Lee – et des choix de second tour de draft en plus qu’ils peuvent éventuellement utiliser pour intéresser Memphis. »

Les Mavs convoitaient déjà Iggy juste après son transfert en juillet dernier. Mais rien de concret n’était sorti de leurs discussions avec les dirigeants des Grizzlies. On peut facilement comprendre pourquoi un vétéran spécialiste de sa propre moitié de terrain intéresse tant Mark Cuban. Si l’attaque de Dallas n’avait pas été aussi reluisante depuis un bon moment, c’est une autre histoire en défense. Le defensive rating médiocre (19è, 107,5 points encaissés pour 100 possessions) des Texans aurait sûrement bien besoin d’un coup de pouce. L’apport d’Iguodala dans ce domaine n’est pas vraiment débattable. On connaît bien les machines à interceptions qui lui servent de paluches, son QI basket, sa défense sur l’homme et son exemplarité dans un vestiaire. Son potentiel rôle dans l’attaque déjà ultra-efficace de Dallas nous laisse plus perplexe, mais là n’est toute façon pas la question. On parle d’un joueur qui a trois bagues de champion, qui connaît la Ligue par cœur et qui peut vraiment servir dans une équipe ambitieuse comme Dallas, dont l’objectif est de retrouver les Playoffs.

N’oublions pas quand même que le seul vrai vétéran cadre à Dallas, c’est J.J. Barea… Donc bon, un petit Andre dans ce groupe, ça peut faire du bien. Iguodala enchaîne les workouts individuels depuis juillet et sera donc dans une bonne forme au moment d’un potentiel transfert. Stay ready Iggy, tu vas bien réussir à bouger de Memphis un jour ! 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top