Les Français en NBA

Et si Victor Wembanyama était drafté par les Toronto Raptors ? Probabilité, lieux à visiter, cinq majeur projeté !

Couverture destination NBA Victor Wembanyama Raptors 2 novembre 2022

On est dans le turfu.

Source image : TrashTalk

Le 16 mai prochain aura lieu la Lottery de la NBA. La Lottery de 2023, évènement déjà identifié comme l’un des plus importants de l’histoire récente de la NBA, car c’est ce jour-là qu’on saura quelle franchise pourra sélectionner en premier lors de la Draft, le 22 juin. C’est donc ce jour-là qu’on saura, fort logiquement, quelle équipe pourrait drafter Victor Wembanyama, phénomène français de plus de 2m20 dont même ta tante parle lors des repas du dimanche.

Est-ce qu’il est trop tôt pour en parler ? Peut-être. Est-ce qu’on va donc en parler tous les jours dès cet instant ? Évidemment. Et pour rentrer dans le vif du sujet, voici une petite projection de la saison 2023-24, en imaginant ce que Victor Wembanyama pourrait donner dans… les 30 franchises de la Ligue. Pour certaines cela relève de l’utopie, pour d’autres c’est tout à fait possible et c’est même le projet, mais pas de jaloux donc on parle de tout le monde. Aujourd’hui ? On passe en mode Toronto Raptors, seule franchise non-américaine de la Ligue et donc une piste d’atterrissage qui ferait du sens pour le grand Vic.

Liens pratiques

La situation actuelle des Raptors

Sans faire aucun bruit, les Raptors continuent leur chantier et sont bien installés en haut de la Conférence Est. Dans le sillage d’un collectif parfaitement huilé, les Dinos font honneur au Canada depuis leur titre de 2019 malgré le passage éclair de Kawhi et continuent de déjouer les pronostics. Pascal Siakam semble bien prendre le relais, et Toronto est bien parti pour connaître une nouvelle saison de Playoffs et donc sans loterie, mais après tout pourquoi pas ?

Le cinq majeur projeté (et très idéalisé) si Victor Wembanyama déménage à Toronto cet été

  • Fred VanVleet
  • Gary Trent Jr.
  • Scottie Barnes
  • Victor Wembanyama
  • Pascal Siakam

On part donc sur un roster parfaitement équilibré, qu’il s’agisse d’attaque ou de défense. On s’excuse auprès de Christian Koloko, mais il est l’heure de laisser la place à la nouvelle tour de contrôle de l’Ontario. A ses côtés toutefois, un autre camerounais qui continue de faire du sale en la personne de Pascal Siakam, Scottie Barnes, le ROY en titre et véritable diamant brut qui n’a pas fini d’étinceler, Fred VanVleet et son blaze de grimpeur de la RaboBank, ainsi que Gary Trent et son flow à poser sur une couverture de GQ continueront de faire cramer les filets de loin.

Le fit pour Victor ? Une identité parfaite à laquelle le Frenchy saura parfaitement se fondre : du collectif, de la défense et surtout une dureté redoutable. Deux ans après Scottie, il pourrait bien apporter un second titre de ROY en 3 ans dans l’Ontario, son association avec Pascal Siakam promet d’être complémentaire et sa complicité avec GTJ et FVV sera également à surveiller, mais les écrans du Français seront d’autant plus salvateurs et ses shoots de loin apporteront une nouvelle arme à un secteur intérieur déjà bien fourni.

Un endroit à visiter pour Victor

La CN Tower, 290 Bremner Blvd, Toronto, ON M5V 3L9, Canada. Qui permet une vue panoramique sur la ville que Victor Wembanyama dominerait du regard. Parfait pour apercevoir le lac Ontario ou encore la demeure de Drake. On attend d’ailleurs avec impatience la photo sur cette tour façon “Views From the Six” de la licorne française après le second titre des Raptors en 2024.

CN Tower
Probabilité du scénario : 5%

tableau odds vide

Tableau de probabilité pour la loterie de la draft

Disons-le tout net, Victor Wembanyama n’a quasiment aucune chance de rallier le Canada, mais comme le dirait encore mieux que nous Michel Blanc “Oublie que t’as aucune chance, vas-y fonce, on sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher.” Ce scénario aurait une sacrée gueule et permettrait évidemment à Wemby de marquer l’histoire d’une franchise qui peut encore en avoir besoin afin de garnir son livre.

Voilà pour cette édition Toronto Raptors de notre grande série consacrée à la Draft de Victor Wembanyama. Ouais, sept mois avant la Draft. Et vous, vous aimeriez le voir atterrir où le grand Vic ?

1 Comment

1 Comment

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top