Knicks

Certains dirigeants des Knicks seraient prêts à lâcher R.J. Barrett : rien n’est trop beau pour faire venir Donovan Mitchell à New York

RJ Barrett

La tête que tu fais quand tu te réveilles pour la première fois dans ta maison à Salt Lake City.

Source image : NBA League Pass

Si le front-office des Knicks affichait il y a encore un mois sa réticence à inclure R.J. Barrett dans un potentiel transfert pour acquérir Donovan Mitchell, l’insider NBA de SNY Ian Begley a cette nuit révélé que certains dirigeants de la franchise auraient revu leur position, affirmant désormais être « ouverts » à l’idée d’un transfert du Canadien. Soyons honnêtes : ça commence quand même à pas mal chauffer du côté de New York.

On avait juste demandé à ce que les dossiers en cours évoluent, pas qu’ils accélèrent comme si Julien Fébreau leur avait gueulé de le faire dans la Parabolique – désormais Curva Alboreto pour ceux qui voudraient chipoter – de Monza. Car après avoir appris que les affaires Irving (pas encore sûr sûr) et Durant étaient visiblement closes chez les Nets, voilà que les discussions Jazz-Knicks semblent de plus en plus concrètes autour d’un transfert de Donovan Mitchell. Pour rappel, on a quand même eu le droit à la reprise des négociations il y a une semaine tout pile et l’information selon laquelle Tom Thibodeau préfèrerait miser sur Quentin Grimes que sur le pick 3 de la Draft 2019 il y a à peine deux jours.

De quoi se mettre sous la dent pendant un petit moment non ? Négatif ! Ian Begley de SNY a décidé de se joindre à la fête en révélant à son tour que certains dirigeants des Knicks avaient « changé de position » sur Richard-Jean Barrette, et se montraient désormais « ouverts à l’idée de l’inclure dans un transfert pour Mitchell« . En gros, la tendance selon laquelle le front-office de New York commence à basculer du côté « tout faire pour avoir Donovan » se confirme, au grand désarroi de ceux qui continuent de refuser un tel scénario, et dont les voix se font de moins en moins entendre.

« Le mois dernier, SNY rapportait que des personnes en contact avec les Knicks dès le début de la Free Agency avaient l’impression que la franchise n’avait aucun intérêt à échanger l’ancien pick n°3. Cette position a changé. Certains dirigeants de New York sont ouverts à l’idée d’inclure Barrett dans un transfert pour Mitchell, selon des sources. Il convient ici de souligner qu’il existe plusieurs voix influentes dans l’organisation. Il est donc logique qu’il y ait des opinions différentes parmi les décideurs à New York. Ce sera bien évidemment le Président Leon Rose qui aura le dernier mot sur ce trade. »

– Ian Begley

On ne reviendra pas ici sur le débat « bonne chose ou mauvaise chose ? », mais plutôt sur la faisabilité d’un tel transfert, maintenant que l’option Barrett est clairement sur la table. Ce que demande le Jazz en plus du Canadien ? Des tours de Draft et un membre du trio Obi Toppin, Quentin Grimes, Immanuel Quickley. Bon, pour Grimes on sait que c’est mort, mais à voir si l’un des deux autres ne pourrait pas finir par être inclus. Dans cette situation, certains conseillent aux Knicks de patienter jusqu’à la saison prochaine, pour voir les exigences du Jazz diminuer et ainsi trouver un terrain d’entente plus équitable. Bonne idée ? Pas vraiment. Car malheureusement pour la bande à Vavane, de nouvelles franchises ont montré un intérêt pour Mitchell, mettant ainsi la pression sur New York pour ne pas se faire devancer.

Parmi elles, on retrouve notamment les Wizards, les Hornets, mais aussi et surtout les Cavs. On ne sait pas vraiment à quel point Cleveland aimerait s’attirer les services de Donovan, mais bénéficiant de quelques tours de Draft sympatoches et de jeunes pas dégueulasses, la franchise de l’Ohio pourrait mettre sur pied un package assez intéressant. Prudence toutefois, les Knicks restent de loin ceux capables de faire la meilleure offre. Mais ce statut de premier négociant n’est pas forcément un avantage, eux qui n’aimeraient pas avoir à regretter un choix fait par précipitation, désespoir ou tout simplement peur de ne pas avoir su profiter de l’opportunité de ramener un triple All-Star au Madison Square Garden.

Evan Fournier aussi ferait partie des noms évoqués dans les discussions entre Utah et New York. Mais à 22 ans et après une saison réussie sur le plan individuel, R.J. Barrett reste la priorité du Jazz, que les Knicks sont donc désormais prêts à laisser partir en échange de Donovan Mitchell. Honnêtement, on n’aimerait pas être à la table des négociations actuellement, sauf si c’est pour regarder en bouffant du pop-corn, parce qu’on se marre quand même bien avec toutes ces histoires.

Source texte : SNY / Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top