Kings

Matthew Dellavedova s’engage pour un an avec les Kings : si Sacramento atteint les Playoffs cette saison, retrait immédiat du maillot

matthew dellavedova cavaliers

Tu nous avais manqué Delly !

Source image : YouTube

Les rumeurs l’annonçaient de retour en NBA, c’est désormais chose faite. Matthew Dellavedova vient de s’engager un an avec Sacramento, pour 2,6 millions de dollars. Après avoir joué chez lui en Australie pendant toute une saison, « Delly » va donc tenter d’à nouveau arracher du temps de jeu chez des Kings… où il ne se retrouvera clairement pas dans la moyenne d’âge puisqu’à 31 ans, il pourrait être le tonton de pas mal de ses coéquipiers.

Oh la petite news qui donne le smile pour démarrer le week-end ! Après avoir effectué quelques workouts pour Sacramento à Las Vegas plus tôt ce mois-ci, Matthew Dellavedova vient de signer chez les Kings pour un montant de 2,6 millions de dollars sur un an. Le contrat n’est certes que partiellement garanti, mais Matthieu va avoir l’opportunité de participer aux camps d’entraînement, où il tentera de montrer qu’il mérite sa place en NBA. Le dernier match de Delly dans la grande Ligue ? Le 25 avril 2021, soit il y a un an et trois mois. Gêné par des problèmes de santé, l’Australien n’était apparu qu’à treize occasions lors de cette saison. Devenu agent-libre à l’été de la même année, ce dernier s’était engagé avec le Melbourne United en NBL – National Basketball League, première division australienne – où il a pu réaliser une saison pleine. Enregistrant des moyennes de 10.6 points, 3,1 rebonds, 4.9 passes et 0,9 interception en 27 matchs pour United, le meneur a pu se relancer en évitant de se blesser à nouveau et régaler Cristiano Ronaldo. D’ailleurs, il faut croire que le bonhomme est de nature nostalgique, puisque voici ce qu’il disait à Reuters en signant en Australie l’année passée : « La fin de mon aventure en NBA n’est certainement pas encore arrivée. Cette saison, je suis à fond avec United et je suis excité pour l’année là-bas, mais mon objectif est de revenir en NBA. » Et voici ce qu’il dit maintenant qu’il est de retour :

« J’ai aimé chaque minute passée avec Melbourne United. Jouer pour la ville devant ma famille et mes amis fut incroyable. Ma première année avec le club a été remplie de nombreux bons moments et était l’une de mes années de basketball les plus plaisantes avec le groupe de gars que l’on avait. Je suis reconnaissant envers le club de m’avoir aussi bien accueilli, remis en bonne santé et fait rejouer à nouveau à un haut niveau. J’ai l’impression qu’il me reste des choses à faire ici. Donc j’espère pouvoir revenir un jour pour aider United à remporter un championnat. Je suivrai sans aucun doute l’équipe et la soutiendrai à distance cette saison. »

– Matthew Dellavedova

Un contrat, c’est bien beau, mais encore faut-il jouer. Et pour cela, Matthew Dellavedova va devoir batailler, car le poste de meneur ne lui est clairement pas acquis chez ces jeunes Kings en quête d’identité. Si De’Aaron Fox sera vraisemblablement le poste 1 titulaire de Sacramento, Davion Mitchell sera lui son back-up. L’Australien ne se battra clairement pas pour jouer 20 minutes, mais plutôt pour une place sur le banc de Mike Brown. Tiens, ça tombe bien : le nouveau coach de Sac-Town et Delly se connaissent bien. Pour sa première saison en NBA, le guard avait en effet été sous les ordres de Brown aux Cavs. À 32 ans, le bonhomme devra également jouer un rôle de mentor auprès des jeunes Rois. On pense notamment à Mitchell, petit de nature comme l’Australien et ayant déjà de TRÈS bonnes capacités défensives. Grâce à son expérience, comme le fait de s’être coltiné Stephen Curry lors des Finales 2016, Delly  pourrait ajouter une dimension très intéressante à ce roster qui manque justement d’éléments rompus à l’exercice. On espère juste qu’il évitera de se faire postériser comme en décembre dernier, afin d’éviter à des bagarres générales de se déclencher dans un Golden 1 Center où il y a déjà assez de choses à gérer avec les vomissements du public et les types qui cavalent en slip.

Soyons clairs, avec un contrat aussi court, cette année sera un test grandeur nature pour Matthew Dellavedova, qui va devoir montrer qu’il peut encore apporter à une franchise NBA. Dans un rôle de vétéran auquel il a déjà pu s’essayer en Australie, Delly aura à cœur d’aider les Kings à retourner en Playoffs, dont il connaît bien les rouages.

Source texte : RealGM / The Sydney Morning Herald

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top