Equipe de France

Victor Wembanyama ne participera pas à l’EuroBasket : le jeune crack ressent encore des douleurs musculaires, pas question de prendre de risques

Victor Wembanyama 10 9 août 2021

Ce n’est que partie remise.

Source : FIBA

On aurait pu faire meilleure nouvelle pour attaquer le week-end. Intégré pour la première fois dans le groupe France il y quelques jours par Vincent Collet, l’aventure en bleu de Victor Wembanyama s’arrête donc avant même d’avoir débuté. En cause ? Une blessure musculaire contractée pendant la saison, qui met plus de temps que prévu à se résorber. Avec les échéances à venir la saison prochaine pour Vicky, il est plus que primordial de ne pas tirer sur l’ambulance. 

La prochaine fois sera la bonne. Et puis il y aura toujours moyen de supporter les copains à la télévision. Bien sûr, ces phrases ne contenteront certainement pas Victor Wembanyama, qui aurait bien participé à sa première épopée européenne en compagnie de l’équipe de France séniors. Souci, le corps du jeune pivot ne semble pas vouloir aller en ce sens. Souffrant d’une blessure musculaire au niveau du psoas – un muscle situé proche de la colonne vertébrale, au niveau du dos – depuis début juin, Vic’ n’avait déjà pas pu participer aux finales de Betclic Élite et par conséquent regardé les coéquipiers glaner le trophée depuis le banc. Évidemment, un souci concernant un muscle aussi important que le psoas est un ennui de taille pour le joueur, puisque ce muscle en question est très important pour nombre de mouvements non seulement liés au basket, mais aussi à la vie de tous les jours. Mal jauger la réparation d’un traumatisme à ce niveau, aussi petit soit-il, pourrait donc avoir des conséquences importantes pour le futur de la carrière du joueur. Pressenti pour occuper la place de douzième lors de la prochaine compétition des Bleus, il sera ainsi plus opportun de prendre le temps de tranquillement se remettre. Pour le remplacer ? La FFBB indique pour l’instant que Vincent Collet ne prévoit pas d’appeler qui que ce soit en renfort.

Bien sûr, l’année qui vient sera primordiale pour Victor. D’abord, une saison à jouer avec les Mets de Levallois et une saison à assurer individuellement, puis une préparation pour la Draft 2023. Attendu actuellement comme le premier choix par bon nombre de prédictions, l’objectif sera bien évidemment de faire tout ce qui est nécessaire pour ne pas laisser filer ce statut de favori, qui lui accordera beaucoup de responsabilités dans l’équipe qui l’accueillera. Dans cette optique, pas question de laisser un bobo tout gâcher, de surcroît à la faveur d’une compétition dans laquelle son rôle aurait été certainement limité. En ce qui concerne son avenir en bleu justement, il n’y a pas de bile à se faire hein. La Coupe du Monde de basket arrive en 2023, et les Jeux Olympiques à la maison en 2024. Autant d’occasions de rentrer à nouveau dans la liste de Vincent Collet et d’y jouir d’un temps de jeu sans doute élargi par rapport à ce qu’il aurait pu prétendre à l’Euro. Allez, ce n’est qu’une petite déconvenue, mais c’est aussi comme ça que l’on grandit !

C’est dommage, on aurait très sérieusement kiffé voir Victor Wembanyama se frotter un peu aux cadors européens du basket lors de l’Euro mais que voulez-vous… c’est la vie. On aura quand même l’occasion de le regarder tout déchirer en championnat avec les Mets dès le début de l’automne, et il faut se focaliser là dessus, car les choses vont ensuite aller très vite pour le jeune français.

Source : FFBB

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top