Playoffs NBA

Joel Embiid pourrait finalement jouer le Game 3 : tsunami d’espoir à Philly, l’ombre d’un héros masqué plane sur la ville

joel embiid

Le vengeur masqué (et honnêtement, y a de quoi venger).

Il y a encore quelques heures, dépité par l’indisponibilité de Joel Embiid pour le Game 3, l’on s’appliquait à réaliser un petit montage sur Jimmy Butler dans la peau d’un marchand de balais. Une occupation lambda dans la journée d’un rédacteur TrashTalk. Cet article, sur fond de désespoir, précisait toutefois que le statut de Joel Embiid pouvait encore changer avant la rencontre. Une fine note d’optimisme, que les dieux du basket ont entendu.

Ce soir, c’est le grand soir. Précédemment annoncé out pour la troisième manche de ce vendredi face au Heat, le cas de Joel Embiid est – à sept heures de l’entre-deux – finalement reconsidéré par le staff médical des Sixers. Une petite bombe balancée par Shams Charania « Il y a de l’optimisme pour que la star des Sixers Joel Embiid revienne ce soir pour le match 3 contre le Heat, selon des sources ». Dans la suite de son tweet, le journaliste de chez The Athletic mentionne « un masque » et – bien que ses écrits privilégient habituellement le factuel aux bons sentiments – n’oublie pas d’en toper une pour l’esprit guerrier de Joel Embiid. « L’un des plus grands efforts récents d’un joueur pour tenir son rang malgré la douleur ». Plombé par les blessures sur quatre de ces cinq campagnes de Playoffs, le Camerounais joue depuis plusieurs semaines avec une déchirure au pouce. Et quand le coude de Pascal Siakam est entré en contact avec l’orbite droit de son compatriote, on s’est dit que c’était terminé. Selon Jeff Stotts – analyste médical chez RotoWire – pour ce type de blessure, le délai de récupération moyen en saison régulière est de dix matchs, soit un peu moins d’un mois de compétition. Mais face au Heat de Jimmy Butler – et devant l’incapacité de James Harden à prendre le lead – l’hypothèse d’un retour de Joel Embiid une semaine après sa blessure, tient debout.

Cette soirée de basket-ball peut être immense. Des rumeurs – dont la construction paraît toutefois crédible – propagent l’idée que Joel Embiid pourrait recevoir le trophée de MVP ce vendredi, pour l’arrivée de cette série au Wells Fargo Center de Philadelphie. Imaginez un peu le contexte. Masqué, douloureux au pouce et sous la menace constante de manger un coup au visage, le meilleur scoreur de cette saison régulière 2021-22 sort un match de patron et remet ses Sixers sur de meilleurs rails, à 2-1. Il repartirait ainsi à la maison avec un trophée de MVP sous le coude, et le scalp d’une équipe de Miami pour l’instant trop sereine. Mais l’espoir d’une telle soirée n’existerait pas sans John Horn, un prothésiste certifié de l’université du Delaware. C’est Jake Fischer de Sports Illustrated qui nous l’apprend, à travers un article qui détaille de bout en bout les spécificités de ce masque. Pour la rencontre de ce vendredi, John Horn a dû en retravailler quelques zones histoire de le faire accepter auprès de la NBA, très rigide en matière d’image/de look. C’est important d’être beau, quand on s’apprête à claquer 50 points.

« Je veux qu’il se rétablisse, car nous voulons jouer contre celui que j’appelle le MVP. » – Jimmy Butler

Jimmy Butler voulait son duel avec Joel Embiid, il semble qu’il va l’avoir. Même si défaite il y a, l’histoire retiendra toute la dévotion du Camerounais, chahuté par beaucoup, mais dans ce genre de moment, respecté par tous.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top