Playoffs NBA

Preview Heat vs Sixers – Playoffs 2022 : attention au coup de chaud pour Philadelphie, car le Heat est rayonnant

Jimmy Bucket contre… Embiid Masqué ?

Source : Montage Trashtalk via YouTube

Allez, on enchaîne le teasing de ces demi-finales de Conférence, avec la série Heat – Sixers ! C’est l’heure des retrouvailles entre Jimmy Butler et ses anciens compagnons… sauf Joel Embiid, au début de la série du moins. Sans le pivot calibre MVP, les hommes de Doc Rivers partent avec un handicap aussi grand que le talent de leur big man. 

Confrontations en saison régulière 2021-22 :

  • Sixers – Heat : 96 – 101
  • Heat – Sixers : 98 – 109
  • Heat – Sixers : 99 – 82
  • Sixers – Heat : 113 – 106

Aura t-on le droit de voir à nouveau le justicier de Philadelphie, Embiid Masqué, fouler les terres de la Floride qu’il a traumatisé en 2018 ? Rien n’est moins sûr, mais si nous devons vous annoncer quelque chose de certain, c’est que cette l’issue de cette série sera très largement pendue à la date de retour de Jojo. Annoncé absent officiellement jusqu’à la fin du deuxième match, le garçon pourrait revenir en même temps que la série à Philly. C’est donc par deux fois que ses compagnons devront tenter de gagner un match contre un Heat tout juste sorti de l’apéro durant lequel ils se sont envoyés des rillettes de Faucon. Les Hawks de Trae Young n’ont fait que très pale figure et ont subi la dure loi de la canicule du Sud de la Floride en s’inclinant 4-1. Et là est bien la force de cette équipe de Miami : une défense étouffante, qui finit par être décourageante tant elle est impassible. Des darons, bien dans leur rôle, efficaces et très physiques, sans pour autant faire d’effort vraiment superflu. La défense idéale quoi. Et en attaque, on est pas loin d’avoir également une combinaison létale : Jimmy Butler est chef de la plage à South Beach, et on connaît l’appétence du bonhomme pour ce genre de série, qui plus est contre ses anciens copains d’aventure. Il aura certainement à coeur de prouver à ses compagnons qu’il a progressé depuis son départ, c’est qu’il serait fan de shōnen le Jim’. Derrière lui, Tyler Herro, Max Strus et Victor Oladipo seront en embuscade dans les marécages du sud de Miami, prêts à dégainer pour suppléer leur leader. On note aussi les apports du chef d’orchestre Kyle Lowry, mais le métronome du beach band ne sera pas présent lors du match 1 du fait d’un tendon douloureux. Le tout est chapeauté par Erik Spoelstra, dont on ne présente plus le CV en tant que coach. Pas trop de doute sur sa capacité à renvoyer Doc Rivers en Pennsylvanie avec les fesses bien rougies.

Côté Sixers donc, la tâche sera de revenir à la maison avec une victoire dans la poche pour éviter de mettre Joel Embiid dos au mur dès son retour et le solliciter à 110%, même si on se doute que l’esprit de compétiteur du Camerounais ne le fera pas jouer à moins de ce pourcentage. Pour autant, même habité de la plus pure volonté de gagner, revenir avec déjà deux manches de retard au compteur, ça compliquerait pas mal les choses pour Joel. Attention, on ne dit pas que ce sera le cas, mais Philly nous a donné assez d’éléments de leur fragilité contre les Raptors pour que nous évoquions avec insistance ce scénario. On a salué le premier tour de Tyrese Maxey, important dans la réussite des siens face à Toronto, et bien ce dernier devra au moins afficher le même niveau pour que son équipe puisse exister dans le début de série. Bien sûr, on ne l’a pas encore évoqué mais on attend évidemment James Harden. En mode sénateur depuis la mi-avril, Barbe Noire navigue sur une mer d’alizés mais la tempête se profile s’il ne se bouge pas le train pour prendre le relai de son chef de bande. C’est pour ce genre de situation que Philly l’a fait venir, c’est à dire prendre la gonfle quand Jojo n’est pas dispo. Il est capable d’éteindre n’importe quelle défense quand il s’y met, et c’est exactement ce qu’il faudra faire… à condition que ça suive aussi dans son camp : les Sixers ont défendu très dur par séquences contre les Dinos, mais « par séquences » ne risque de ne pas être suffisant cette fois-ci, et c’est tout le match que Doc Rivers devra réussir à trouver la parade pour empêcher Miami de prendre la bonne vague direction la victoire.

On espère un retour rapide de Jojo pour donner du suspense à cette série, ou bien un Ramesse de folie capable de faire enfin preuve qu’il a les baloches pour diriger son équipe. Dans tous les cas, les Sixers devront trouver quelque chose pour être au top, sinon la série risque de tourner court en faveur d’une équipe de Miami bien dans ses baskets. 

le programme de la série

  • Game 1 : Heat – Sixers, dans la nuit du lundi 2 mai, à 1h30.
  • Game 2 : Heat – Sixers, dans la nuit du mercredi 4 mai, à 1h30.
  • Game 3 : Sixers – Heat, dans la nuit du vendredi 6 mai, à 1h.
  • Game 4 : Sixers – Heat, dans la nuit du dimanche 8 mai, horaire à déterminer.
  • Game 5* : Heat – Sixers, dans la nuit du mardi 10 mai, horaire à déterminer.
  • Game 6* : Sixers – Heat, dans la nuit du jeudi 12 mai, horaire à déterminer.
  • Game 7* : Heat – Sixers, dans la nuit du dimanche 15 mai, horaire à déterminer.

*si nécessaire

L’apéro maison

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top