Heat

Miami termine les Hawks, 97-94 : petit mojito à South Beach, le Heat affrontera les Sixers ou les Raptors en demi !

Miami Atlanta 27 avril 2022

Même sans Jimmy Butler, le Heat a réussi à gérer les Hawks.

Source image : Montage TrashTalk - Reddit

Malgré les absences de Jimmy Butler et Kyle Lowry, le Heat a parfaitement géré son affaire pour éliminer les Hawks et passer au second tour (97-94). Miami affrontera le vainqueur de la série entre Philadelphie et Toronto. 

Pour la box score maison, c’est ici qu’il faut cliquer. 

En regardant l’avant-match, on se disait qu’Atlanta avait un vrai bon coup à jouer cette nuit. Avec Jimmy Butler et Kyle Lowry out pour les hommes de South Beach, mais aussi le retour de Clint Capela pour les visiteurs, les Hawks pouvaient espérer sauver leurs dernières plumes dans cette série. C’était sans compter sur les réserves du Heat. Erik Spoelstra a peut-être deux All-Stars sur la touche mais il peut encore en sortir un du placard. Quasiment pas utilisé depuis le début de la série, Victor Oladipo ne tarde pas à montrer qu’il a très faim de terrain : l’arrière plante 8 points dès les premières minutes. Si Toto est bien chaud, Trae Young porte lui très bien son surnom de Ice Trae. Malheureusement pour les fans d’Atlanta, pas pour les bonnes raisons… Muselé par la défense de Miami, encore un super boulot de Gabe Vincent au passage, le dégarni déjoue complètement (11 points, 6 passes, 8 rebonds à 2/12 au tir et 6 turnovers). Bonne nouvelle pour Nate McMillan, même avec sa star au fond du trou, ses joueurs sont dans le match. On arrive alors à un premier tournant juste avant la pause avec un énorme run des Floridiens. Défense intenable et tout terrain, tous les shoots qui rentrent, Max Strus en feu, Miami colle un 17-2 en moins de 5 minutes à des Hawks sonnés. (54-42)

On se dit alors que ce Atlanta-là n’a aucune chance mais le retour des vestiaires sourit aux piou-pious. Belle agressivité, ça punit South Beach en transition et hop, un petit 8-0 des familles pour relancer le match et forcer Erik Spoelstra à prendre un temps mort rapide. Réveil immédiat avec Bam Adebayo qui joue au patron des deux côtés du terrain et toute l’équipe de Miami repart de l’avant. L’écart se maintient, on se dirige vers une victoire tranquille pour la bande de Pat Riley mais les Hawks vont se rebiffer derrière un De’Andre Hunter qui se transforme en Kawhi Leonard. Pénétration, tir de loin, pull-up, l’ailier plante 35 points dont 18 dans le dernier acte et il ramène son équipe à lui tout seul dans le match. Alors que Miami a compté jusqu’à 15 longueurs d’avance, il n’y a plus que deux unités à 1 minute 15 de la fin ! Bam Adebayo et Victor Oladipo, les deux hommes forts du jour côté Miami, s’associent à nouveau pour faire souffler le public et Trae Young leur file un coup de main en ratant un lancer-franc cadeau. La suite est un enchaînement de catastrophe pour Atlanta. De’Andre Hunter prend sa sixième faute pour une poussette sur P.J. Tucker et les Hawks se retrouvent donc sans leur sauveur du jour pour gérer la dernière attaque. Résultat ? Deux possessions et deux bouillies parfaitement gérées par une défense du Heat impeccable. Victoire Miami, les Hawks sont en vacances.

Miami pouvait finir sa série cette nuit et les troupes de Sud Plage ont répondu à l’appel. Pas de Jimmy Butler, pas de Kyle Lowry, pas de problème pour le Heat. Place au second tour !

1 Comment

1 Comment

  1. el barbudo

    28 avril 2022 à 7 h 43 min at 7 h 43 min

    Aucun mot sur l’absence de Bogdanovic dans ce match ? S’il avait été présent, l’issu de ce match aurait pu être bien différente (et mon classement TTFL aussi).

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top