Grizzlies

Ziaire Williams commence à faire son trou chez les Grizzlies : career high face aux Warriors, à ce rythme Memphis ne perdra plus jamais

Ziaire Williams 11-10-22

Si même Ziaire Williams commence à lâcher des gros matchs, ça risque d’être tendu pour la concu…

Source image : YouTube

Hier soir face au Warriors, outre Ja Morant évidemment, c’est Ziaire Williams qui a pointé le bout de son nez. Titulaire, plutôt adroit au tir et contribuant au succès de son équipe, le rookie ajoute encore un peu plus de profondeur à une équipe de Memphis qui n’en manque pas. 

Memphis ne s’arrête plus de gagner avec au compteur… 10 victoires de suite. Malgré un calendrier ultra chargé qui arrive, les Grizzlies enchaînent et viennent même de rattraper le Jazz (29 victoires – 14 défaites, 28-13 pour Utah), situé derrière les Warriors et les Suns. Intraitable depuis quelques semaines sous l’impulsion d’un Ja Morant aussi fort que kiffant, Memphis peut depuis cinq matchs compter sur un nouvel atout : Ziaire Williams. Victime d’une entorse à la cheville le 6 décembre dernier, Ziaire a dû attendre le 4 janvier avant de refoutre un pied sur un parquet et depuis, il assure le petit. Ses statistiques sur les cinq matchs : 11,4 points, 1,2 rebond, 1,4 passe, le tout à 52% au tir dont 45% du parking, en étant trois fois titulaire et en cumulant un plus/minus de +49 ! Une efficacité notable pour l’ailier qui fait très bien le job en l’absence notamment de Dillon Brooks, à l’infirmerie. Hier soir, Williams a tapé son career high dans le plus grand des calmes face à la meilleure défense de la Ligue avec ses 17 points en 30 minutes (autre record en carrière). Il se fond parfaitement dans l’effectif bien huilé de Taylor Jenkins en apportant ce qu’il sait faire, même s’il est conscient qu’il a encore une grande marge de progression.

« En fait, j’ai pu prendre du recul et en quelque sorte regarder les matchs pour sentir où j’ai réussi, et surtout, ce sur quoi je dois continuer à travailler. » (s/o à grizzlybearblues)

Ziaire Williams est encore un diamant brut qui n’attend qu’à être poli. Et quoi de mieux que de se retrouver dans cette équipe de Memphis pour progresser ? À part peut-être se faire coacher à The Voice par Florent Pagny, il n’y a pas de meilleur endroit sur Terre. Ja Morant, Desmond Bane, Dillon Brooks, Jaren Jackson Jr., Brandon Clarke… Voici la jolie liste des joueurs qui ont drastiquement progressé depuis deux ans sous les ordres de Taylor Jenkins. Selectionné en 10e position de la Draft 2021, Williams profite des opportunités pour se faire son trou, du moins jusqu’au retour de Dillon Brooks prévu dans trois à cinq semaines. Il y a une vraie opportunité pour l’extérieur de 20 piges de s’affirmer au sein de cet effectif. Le calendrier des Grizzlies est assez hard jusqu’à la fin janvier et Memphis aura donc besoin de sa contribution, à lui de confirmer avec les minutes qu’il recevra. Il faudra prouver qu’il peut amener une belle plus-value sur le terrain, et ce même face à des cadors. Williams va tout de même croiser la route de joueurs comme Luka Doncic, DeMar DeRozan, Khris Middleton, et Bradley Beal…

Ziaire Williams est une petite révélation depuis cinq matchs, comme quoi l’école de formation Memphis est plutôt sympa. À lui désormais d’enchaîner les perfs pour montrer qu’il en a sous le capot, surtout face au calendrier de barjot qui attend Memphis.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top