Summer League

Alex Antetokounmpo vainqueur de la Summer League : quatre frères titrés en NBA, à quand la statue de famille au Parthénon ?

Famille antetokounmpo

Alex (avec le t-shirt des Kings) rejoint ses frérots avec un titre NBA à son palmarès. Summer League ok, mais ça compte quand même.

Source image : Twitter @NBA

Frottez vous bien les yeux si vous émergez à peine de la sieste car la phrase qui va suivre risque de vous choquer un peu. Les Kings ont remporté un titre ! Ce n’est pas un troll, le monde part vraiment en vrille. La NBA Summer League 2021 est revenue à Sacramento la nuit dernière après un parcours sans faute. Dans le roster des Kings figure, un nom bien connu, un certain Alex Antetokoumpo. Pas Giannis, ni même Kostas ou Thanasis, mais bien Alexandros, le petit dernier de la fratrie, qui imite ses frérots en remportant à son tour un « titre » NBA. Quelle famille !

Dans la famille Antetokounmpo, je demande le benjamin ! Alex ? C’est bien ça, Alexandros Antetokounmpo. Né en 2001, le cinquième et dernier fils de la famille fait à son tour parler de lui. Si depuis un an, il évolue à l’UCAM Murcia en première division espagnole, cet été, il était inscrit dans le roster de Sacramento. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Alex a traversé la Summer League avec une ligne statistique digne de son grand frère. Sur les cinq rencontres des Kings, il ne participe qu’à trois bouts de matchs pour 3 minutes de moyenne avec 0 point et 0,6 rebond. Des stats dignes de Thanasis donc. Vous croyez vraiment qu’on allait être mauvaise langue au point de le comparer à Giannis ? C’est mal nous connaître. Mais qu’importe, garbage time de Summer League ou pas, c’est malgré tout un trophée pour le plus jeune des frérots et un « titre » NBA en plus pour la famille Antetokoumpo.

En seulement 10 mois, quatre frères de la plus célèbre des familles hellénique, derrière les dieux grecs bien sûr, ont tous remporté un titre NBA. Kostas a été champion NBA avec les Lakers en octobre 2020, Thanasis et Giannis champions NBA avec les Bucks en juillet 2021 et donc Kostas vainqueur de la Summer League en août 2021. Reste plus que Francis, et tous les frères auront un trophée NBA. Même si ça risque d’être assez compliqué pour l’ainé, qui s’est essayé au football en Grèce sans grande réussite (il a même une page Transfermarkt où il est appelé Francis Adetokounbo, véridique, allez vérifier). Pour en revenir à Alex, il n’a pas été drafté en NBA malgré des workouts pour les Rockets, les Pacers et les Spurs. L’année prochaine, il continuera donc d’évoluer en Espagne où il espérera gagner du temps de jeu. Car pour l’instant, mis à part Giannis, les autres frérots n’ont pas trop réussi à s’imposer dans la Grande Ligue. Si Thanasis a choisi de poursuivre son rôle de sparring partner chez les Bucks pour 2 ans, Kostas a préféré revenir en Europe à l’ASVEL pour obtenir un rôle plus important. Pas sûr donc que le petit dernier tente sa chance en NBA même si les observateurs lui prédisent quand même un bel avenir.

La Summer League 2021 pour le benjamin Alex, et c’est un trophée en plus pour les Antetokounmpo. C’est surtout une statue en haut de l’acropole qui se rapproche de plus en plus pour la famille. Après, à voir si on met tout le monde, ou si pour des raisons budgétaires seul Giannis prendra la pose à côté d’Athéna dans le Parthénon.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top