Bucks

Les trois frères Antetokounmpo sont désormais champions NBA : Kostas, Thanasis, Giannis, allons enfants de la fratrie

Antetokounmpo family 21 juillet 2021

Imagine tu continues de jouer au Uno le dimanche en famille, mais à la place des cartes tu joues avec tes bagues de champion.

Source image : YouTube

Giannis Antetokounmpo, Kostas Antetokounmpo, Thanasis Antetokounmpo, Francis Antetokounmpo, Alex Antetokounmpo. Merci pour la crise d’épilepsie les gars, on aurait pu s’en passer. On aurait « du » s’en passer d’ailleurs, car vous n’êtes pas sans connaitre l’histoire des frangins, passés en quelques années du statut d’immigrés privés de nationalité et vendeurs à la sauvette à celui de citoyens grecs, le tout dans les fastes et les paillettes de la plus grande ligue de basket au monde. From vendre des lunettes to gagner une bague NBA en famille, la story est absolument incroyable.

Si le plus vieux de la fratrie (Francis, comme dans Malcolm) est davantage intéressé par le football, chacun ses défauts, les quatre autres sont ce qu’on appelle de vrais basketteurs, lol. Le petit dernier, Alex, est pour le moment plus branché Europe que United States mais les trois autres… sont désormais champions NBA. Qui sont les autres frangins à avoir réussi cet incroyable exploit ? Spoiler, il n’y en a aucun, car la victoire obtenue avec vos frères à l’issue d’une saison folle avec les Blazers sur… NBA Live 2003 ne compte pas. 2020 ? Kostas Antetokounmpo, par ailleurs récente recrue de… l’ASVEL, champion NBA avec les Lakers. Un an plus tard ? Thanasis Antetokounmpo et le demi-dieu Giannis, champions NBA avec les Bucks. La daronne à l’abri ? La daronne en lambris, la daronne oh oui oui.

Les frangins Holiday (Justin et Aaron) étaient présents la nuit dernière au Fiserv Forum pour applaudir l’exploit de leur Jrue chéri, Robin Lopez n’était probablement pas loin à faire le con pour fêter la bague de son bro Brolo, mais les AnteBrothers ont donc fait encore mieux, même si deux des trois n’auront eu qu’un impact minime voire inexistant sur leurs Finales respectives. Car l’essentiel est ailleurs, car avec ces mecs-là l’histoire est tellement belle qu’elle mérite qu’on s’y penche, qu’elle mérite qu’on y accorde toute notre attention. Cette victoire, cette triple-victoire, c’est la victoire de l’American Dream, c’est la victoire de la vie, c’est la preuve que tout est possible quand on le veut et quand on est capable de suivre la bonne étoile qui se présente, un jour, quelque part.

Un accomplissement humain et familial plus encore qu’un accomplissement sportif, et un accomplissement que Giannis et Thanasis vont donc pouvoir fêter avec Kostas, avec Veronica la mamma, en pensant très fort à un papa décédé en 2017, un clan qui n’en finit plus d’abreuver les kiosques à stories de leur réussite sociale et sportive, de la manière la plus méritée qui soit. Et si le trio Alex / Kostas / Thanasis n’a que peu de chances de revoir un jour l’ombre d’une bague, le plus solide de la fratrie n’en est peut-être qu’au début de son règne. Car oui, on peut être double-MVP, DPOY, champion NBA et MVP des Finales… tout en ayant encore pas mal sous la semelle, wow.

Et vous, vous faisiez quoi avec vos frères quand vous aviez autour des 25 ans ? Probablement pas comme les frères Antetokounmpo. Et si chez nous les repas de famille se terminent souvent avec les blagues vaseuses de Tonton Lucien, on aimerait bien être une petite mouche pour savoir ce qu’il se dit le dimanche midi chez les Antetokounmpo. 

1 Comment

1 Comment

  1. Kasole

    22 juillet 2021 à 6 h 59 min at 6 h 59 min

    Les frères Gasol sont également champions nba: Pau avec les lakers et Marc avec les rapports…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top