Lakers

LeBron James critique la NBA pour l’accumulation des blessures en Playoffs : wow, ils ont même réussi à épuiser les batteries du Cyborg

LeBron James 2 octobre 2020

Avec Kawhi, ça fait déjà 8 All-Stars qui ont manqué un ou plusieurs matchs de Playoffs cette saison.

Source image : YouTube/NBA

Depuis le début des Playoffs, il ne se passe pratiquement pas un seul jour sans que l’on apprenne la blessure d’un nouveau joueur. Déjà hors course depuis le premier tour, LeBron James a exprimé sa colère contre l’organisation de la NBA qu’il avait déjà averti avant la saison.

L’annonce de la blessure de Kawhi Leonard ce mercredi a eu l’effet d’un gros coup de massue sur l’ensemble des fans NBA. Que l’on soit fan des Clippers ou non, personne ne souhaite voir l’un des meilleurs joueurs du monde se rendre à l’infirmerie. Encore moins apprendre que les ligaments croisés pourraient être touchés. Pourtant, on peut malheureusement dire que l’on s’est presque habitués, tellement les forfaits se sont accumulés ces dernières semaines. Avec le MVP des Finales 2019 et en comptant aussi la future absence de Chris Paul placé dans le protocole sanitaire hier et probablement indisponible pour le début des Finales de Conférence Ouest, cela fait potentiellement neuf All-Stars qui ont ou auront manqué au moins un rendez-vous dans ces Playoffs (Anthony Davis, James Harden, Donovan Mitchell, Mike Conley, Jaylen Brown, Joel Embiid, Kyrie Irving et Ben Simmons avec les lancers-francs). Un triste record selon Elias Sports Bureau et relayé par Malika Andrews d’ESPN qui fait naturellement redescendre un peu notre hype pour la suite de cette compétition qui nous semble tout à coup moins équitable et presque dangereuse pour les organismes des joueurs. C’est en tout cas l’avis de LeBron James qui a réalisé une sortie médiatique virulente à l’encontre de la NBA sur Twitter.

« Ils ne voulaient pas m’écouter au début de la saison. Je savais exactement ce qui allait se passer. Je voulais seulement garantir l’intégrité physique des joueurs qui sont à la fois les produits et le bénéfice de notre sport. Ces blessures ne font pas seulement ‘partie du jeu’. Cela survient après un manque de repos évident entre les deux saisons. 8 et possiblement 9 All-Stars ont manqué des matchs de Playoffs cette saison (un record dans l’histoire de la Ligue). C’est la meilleure période de l’année pour notre Ligue et pour les fans mais il manque un paquet de ses meilleurs joueurs. C’est incroyable. Si quelqu’un s’y connait sur le corps d’un athlète et comment il fonctionne, c’est bien moi. Je parle pour la santé de tous nos joueurs et je déteste voir autant de blessures à ce moment de la saison. Je suis désolé pour vous les fans, j’aurais aimé que vous puissiez voir vos joueurs préférés en ce moment. Et je connais tout de l’aspect business aussi, n’essayez même pas de venir me chercher là-dessus. Je connais la chanson. »

Boum ! Prends ça Adam Silver. Le tacle est appuyé, à hauteur de gorge et même pas camouflé. La blessure de Kawhi Leonard a fait sortir le King de ses gonds, lui qui, à 36 ans, n’avais jamais manqué autant de matchs que cette saison (27). Sur le plan personnel, il est largement en mesure de s’exprimer sur le sujet puisqu’il a eu l’intersaison la plus courte de l’histoire de toutes les ligues américaines majeures confondues avec 71 jours de vacances entre le sacre des Lakers dans la bulle et la reprise de la saison NBA peu avant Noël. Le quadruple MVP a déjà payé le prix fort avec sa propre blessure qui a précipité la chute de L.A. au classement, puis l’absence d’Anthony Davis durant une partie du premier tour contre les Suns qui ont fini par éliminer les champions en titre. Mais le point de BronBron n’est même pas égoïste et concerne l’ensemble de la Ligue et la triste image que peut donner cette avalanche de blessures à la NBA. Récemment, le numéro 23 6 et les autres acteurs de la Ligue avaient déjà pointé du doigt le rythme effréné qui a été imposé aux joueurs depuis juillet 2020. L’Association a beau eu se défendre, les chiffres ne trompent pas et ces Playoffs se jouent plus à qui restera en bonne santé qu’aux qualités purement sportives de chaque équipe.

Même en réduisant le nombre de matchs de saison régulière à 72 rencontres par équipe, la NBA a imposé un rythme élevé aux joueurs qui n’ont pas eu le temps de récupérer après la bulle de Disney World. En conséquence, de nombreux joueurs devraient donc se désister pour les Jeux Olympiques à commencer par LeBron James qui a préféré appuyer sur pause pour ne pas revenir complètement carbonisé avant même le début de la saison 2021-22. La NBA a également annoncé un retour à la normale avec une régulière de 82 matchs et une reprise à la mi-octobre dès la saison prochaine. Une bonne nouvelle pour nos petites habitudes, un peu moins pour les organismes des joueurs qui auront une fois de plus une off-season écourtée pour permettre de rattraper le retard du au COVID. En d’autres termes, il va falloir serrer les fesses et croiser les doigts très fort pour ne pas voir l’avalanche de blessures prendre encore plus d’ampleur dans les prochains mois.

Le joueur le plus influent du monde place la NBA face à ses responsabilités pour avoir accéléré la reprise du championnat pour diminuer ses pertes financières. De son côté, Adam Silver peut quand même dormir sur ses deux oreilles puisque les joueurs ont également accepté les termes de cette saison 2020-21 lors des négociations qui se sont tenues à l’automne dernier. L’un dans l’autre, ça ne fera pas revenir plus vite Kawhi, Kyrie, Mike et les autres.

Source texte : Twitter

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top