Draft NBA

Les 11 joueurs français inscrits à la Draft NBA 2021 : Adam Silver va bientôt devoir se mettre à la langue de Molière

Green Room Scène Draft NBA 2018

Vous avez deux mois pour réviser les paroles de La Marseillaise.

Source image : ESPN

La NBA a clôt les inscriptions pour la Draft 2021 le week-end dernier, soit deux mois avant la grande cérémonie qui aura lieu, on l’espère, au Barclays Center de Brooklyn. On connaît donc la liste des 353 candidats pour une place dans la meilleure ligue du monde parmi lesquels se cachent 11 petits Frenchies dont fera peut-être partie la prochaine grosse pépite du basket bleu-blanc-rouge.

On le sait, cette saison 2020-21 est comme nulle autre pareille. Envoyez tous vos repères à la poubelle, l’opening night a eu lieu trois jours avant Noël et les Finales NBA paraissent encore loin à l’horizon alors que le mois de juin a débuté. Pas de panique, l’Association est en train de rattraper son retard et on pourra bientôt récupérer notre NBA d’avant avec des matchs d’octobre à juin et une Draft dans la foulée. L’année dernière, les rookies ont même été appelés sur la scène virtuellement par Adam Silver, le COVID privant les heureux élus d’une poignée de main symbolique avec le boss. Mais tout cela et même l’absence de Draft Combine n’a pas empêché deux gros prospects tricolores d’être choisis par une franchise, Killian Hayes devenant même le joueur français le plus haut drafté de l’histoire alors que Théo Maledon est tombé pile au bon endroit pour développer son jeu plus rapidement et s’adapter à la NBA. A ces deux gaillards on peut même ajouter Killian Tillie, signé en two-way contract par les Grizzlies après avoir été oublié à la Draft. Peut-être que le prénom à la mode en 2020 a aidé, témoignant forcément de son niveau qu’il s’est empressé de justifier sur le terrain par la suite. Cela nous donne finalement un joli trio qui a déjà bien fait son trou en NBA pour gonfler le contingent des joueurs Français en NBA qui reste stable depuis quelques années. Justement, la prochaine Draft représente peut-être l’occasion d’augmenter ce chiffre pour venir concurrencer le Canada comme le pays le plus représenté en NBA après les States.

Dans un communiqué officiel, la NBA a donc dévoilé le nom des 353 joueurs qui se présenteront à la Draft NBA 2021 qui se déroulera le 29 juillet prochain si tout va bien. On peut évidemment s’attendre au retrait d’un paquet de candidats avant la date butoir mais on va surtout s’attarder sur les 11 petits Frenchies qui se cachent au milieu de cette liste. Honneur aux franco-cainris, on commence par les trois jeunes qui n’ont pas attendu la Draft pour traverser l’Atlantique. Joël Ayayi (Gonzaga), Yves Pons (Tennessee) et Olivier Sarr (Kentucky) évoluent tous dans le championnat universitaire NCAA depuis plusieurs années et ont le plus de chances d’être appelés par Adam Silver dans deux mois. Mais on n’est pas non plus à l’abris d’une belle surprise venue de France avec six représentants de LNB : Juhann Begarin (Paris Basketball), Hugo Besson (Saint-Quentin), Yoan Makoundou (Cholet), Matthieu Gauzin (Chalons-Reims), Kenny Baptiste (Le Mans) et Hugo Robineau (Gries-Oberhoffen). A ces neuf noms s’ajoutent encore deux prospects qui ont franchi les frontières de l’Hexagone pour se faire une première expérience pro à l’étranger très jeunes. Les fistons d’Alain Digbeu et de Laurent Cazalon, Tom Digbeu (Prienai – souvenez vous de LiAngelo et LaMelo Ball) et Malcolm Cazalon (Mega Soccerbet), permettent donc d’arriver à 11 Français inscrits pour la Draft NBA 2021.

Une fois libérés par leur équipe, les meilleurs seront invités pour le Draft Combine du 21 au 27 juin puis pour réaliser des workouts pour les franchises NBA. En espérant évidemment entendre un maximum de ces 11 préinscrits être appelés le soir de la Draft. Joël Ayayi est le plus souvent cité dans les mock drafts, suivi par Yves Pons, Juhann Begarin et Malcolm Cazalon. Alors pourquoi pas rêver d’un Grand Chelem avec au moins quatre nouveaux Frenchies dans la Grande Ligue l’année prochaine ?

Source texte : NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top