One-on-One

Salut James Harden, comment ça va ? Les valises sont faites, le billet d’avion réservé, mais le Barbu est toujours bloqué à Houston

James Harden 7 août 2020

Bon, il est pour quand ce transfert ?

Source image : NBA League Pass

Étrange pause automno-hivernale oblige, TrashTalk se penche cette année sur… 74 profils individuels. Pourquoi 74 ? Oh, rien à voir avec la Haute-Savoie hein, malgré l’adoration de certains pour la Sainte-Raclette, mais plutôt car ces analyses nous emmèneront tranquillement vers 2021. Car oui, on vous le confirme, cette sordide année 2020 touchera bientôt à sa fin, il était temps. En attendant, on garde les notifications du Woj et de Shams bien activées, histoire d’être au taquet quand James Harden se fera transférer.

Enfin, pour cela, il faudrait déjà qu’il se fasse transférer. On sait que le Barbu est prêt à quitter Houston, mais les Rockets ne semblent pas pressés à l’idée de bouger leur superstar. Du coup, on se demande si ce dossier va évoluer dans le mois à venir, ou si Harden commencera la saison 2020-21 toujours sous le maillot des Rockets…

C’est en tout cas cette direction que semble prendre le dossier. Plus on avance, plus les chances de voir Harden avec Houston aux alentours de Noël semblent augmenter. Durant le mois de novembre, les choses se sont emballées à Houston avec la demande de transfert de Russell Westbrook, puis un peu plus tard celle de James Harden. Mais si les Rockets sont à l’écoute pour le premier, cela ne semble pas être le cas pour le second. Certes, il y a eu des rumeurs impliquant Harden et les Nets, ou Harden et les Sixers, sauf que la stratégie de la franchise texane semble assez claire aujourd’hui. Le Barbu est l’un des meilleurs joueurs de la Ligue, il est sous contrat pour au moins deux saisons de plus, alors on continue, frustré ou pas frustré. Le MVP 2018 n’a aujourd’hui qu’une seule idée en tête, gagner ce foutu titre NBA après les échecs répétés de ces dernières années, où les Fusées ont souvent été dans le coup mais sans jamais réussir à atteindre le cap symbolique des Finales NBA. Et visiblement, il ne pense plus que les Rockets soient la bonne équipe pour cela, cette dernière venant de remplacer le manager général Daryl Morey et le coach Mike D’Antoni par des newbies nommés Rafael Stone et Stephen Silas. À moins que les arrivées de Christian Wood et DeMarcus Cousins à l’intersaison aient fait changer d’avis Harden, les valises de ce dernier sont probablement faites, avec un billet pour Brooklyn en première classe déjà réservé. Faut pas oublier que le mec a quand même refusé une prolongation de contrat qui aurait fait de lui le premier joueur all-time à gagner 50 millions de billets vers en l’espace d’une saison. Si ça c’est pas un signe montrant sa volonté de quitter Houston, on ne sait pas ce qu’il vous faut.

Pour récapituler, on a donc James Harden qui veut partir en compagnie de Russell Westbrook d’un côté, et des Rockets qui semblent prêts à résister à leur demande sauf offre à la hauteur des attentes de l’autre, avec un camp d’entraînement qui est sur le point de débuter sous les ordres d’un coach rookie. Pas vraiment la situation idéale pour entamer une saison dans de bonnes conditions, et on se dit que ça peut faire des étincelles. Dans un tel contexte, comment va se pointer Harden ? Va-t-il faire grève ? Va-t-il réenclencher le mode plot en défense ? Va-t-il garder le ballon 24 secondes au lieu de 18 lors des possessions offensives ? Va-t-il enchaîner les soirées dans les strip clubs et lâcher un million pour voir son maillot être retiré ? Autant de questions existentielles qui entourent l’avenir à court terme du Barbu. Blague à part, on attend quand même que Ramesse se comporte de façon professionnelle, qu’il continue ses cartons offensifs soir après soir, même en faisant la gueule. Après, il se passera ce qu’il se passera. Peut-être que les choses vont se tasser et que les Rockets auront le Big Three le plus terrifiant de la NBA avec Westbrook, Harden, et DMC (c’est beau de rêver). Peut-être que les Fusées vont exploser dès le camp d’entraînement, provoquant ainsi un bordel pas possible avec Danuel House Jr. qui coupe la barbe d’Harden dans son sommeil. Peut-être qu’il existe un scénario entre ces deux extrêmes, sans doute même. Ou peut-être que James va finalement se faire transférer à Châteauroux…

  • Jauge de hype à son arrivée dans la Ligue : 75%
  • Jauge de hype actuelle : 90%
  • Jauge entrée au Hall of Fame : 100%
  • Celui qu’il aimerait devenir : un James Harden qui ne se plante pas en Playoffs
  • Celui qu’il espère ne pas devenir : Allen Iverson, Patrick Ewing, Charles Barkley, Karl Malone (peu importe, personne n’est bagué)

James Harden et Houston, ça devrait se finir tôt ou tard. Mais pour l’instant, le Barbu est toujours à H-Town et malgré ses envies de départ, il est attendu au camp d’entraînement début décembre par les Rockets, qui n’ont aucune envie de se précipiter.  

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top