One-on-One

Salut De’Aaron Fox, comment ça va ? Avec le compte en banque bien rempli, le Renard peut-il faire gagner les Kings ?

De'Aaron Fox 21 février 2020

Ce n’est pas en traînant sur le compte Insta de TT qu’il va y arriver en tout cas.

Source image : NBA League Pass

Étrange pause automno-hivernale oblige, TrashTalk se penche cette année sur… 74 profils individuels. Pourquoi 74 ? Oh, rien à voir avec la Haute-Savoie hein, malgré l’adoration de certains pour la Sainte-Raclette, mais plutôt car ces analyses nous emmèneront tranquillement vers 2021. Car oui, on vous le confirme, cette sordide année 2020 touchera bientôt à sa fin, il était temps. Aujourd’hui, on part vers Sacramento pour aller à la rencontre de notre ami De’Aaron Fox.

Nous sommes le 24 novembre 2020. De’Aaron Fox a signé sa prolongation maximale quelques jours auparavant et imagine déjà tout ce qu’il peut faire avec les 163 millions de billets verts qui vont tomber sur son compte en banque. Dans le même temps, il checke aussi ses notifications Insta, et le reste fait partie de l’histoire…

On pourrait s’arrêter là. On pourrait rester sur ce commentaire de De’Aaron Fox, déjà inscrit dans le Hall of Fame de TrashTalk. Visiblement, il n’a pas trop apprécié le manque de considération à son égard, même si on vous laissera le loisir d’effectuer la traduction. En tout cas, ce sera au Renard de justifier le nouveau contrat XXL qu’il vient de signer avec les Kings. Un contrat qui fait de De’Aaron le joueur le plus riche de l’histoire de la franchise californienne, toujours à la recherche d’un spot en Playoffs depuis… 2006. Clairement, le nouveau manager général Monte McNair veut faire de Speedy Gonzales la pièce maîtresse de son projet, celui autour duquel les Kings vont tourner dans les années à venir. Jouer vite, attaquer le panier, tirer à 3-points… voilà le style de jeu que souhaite le nouveau boss de Sactown et avec Fox, on peut dire qu’il y a une belle base. Ramener Sacramento en postseason sera l’un des principaux objectifs pour le jeune meneur de 22 ans. Peut-être pas sur le très court terme (surtout avec le départ de Bogdan Bogdanovic), mais au moins sur le moyen terme. À travers son nouveau deal, il représente plus que jamais l’avenir des Kings et avec ça, il y a de grandes responsabilités. En l’espace de ses trois premières saisons dans la Grande Ligue, Fox a montré qu’il avait le potentiel pour faire partie des meilleurs joueurs à son poste. À lui de franchir un cap supplémentaire pour rentrer dans la classe des All-Stars, comme Donovan Mitchell, Jayson Tatum et Bam Adebayo, les trois autres joueurs de la cuvée de Draft 2017 ayant également été prolongés au max durant l’intersaison. On espère que De’Aaron squattera moins l’infirmerie cette saison que l’an passé et qu’il évoluera à un niveau similaire à ce qu’il a pu montrer au sein de la bubulle de Mickey, où il a brillé (26,2 points, 7,3 passes, 1,7 interception, 50,4% au tir en six matchs) malgré les résultats décevants des Kings.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TrashTalk (@trashtalk.co)

L’un des aspects qui sera intéressant à voir durant la saison à venir du côté de la capitale californienne, c’est la cohabitation entre D-Fox et le nouveau rookie Tyrese Haliburton, sélectionné en numéro 12 par les Kings. Une sélection surprenante à deux niveaux, d’abord parce que Tyrese était annoncé plus haut dans la Draft et puis ensuite car il évolue également sur le backcourt, où se trouve le Renard mais aussi l’arrière à 94 millions Buddy Hield. Pour Monte McNair, le choix fut cependant évident.

« Il correspond à notre style de jeu mais surtout, il était le plus gros talent disponible et on ne voulait pas le laisser passer. Je pense qu’il sera un bon complément à De’Aaron. Je pense qu’ils seront un bon duo des deux côtés du terrain » a déclaré McNair via The Athletic. « Évidemment, De’Aaron fait partie des meilleurs jeunes guards de la NBA actuelle, je pense que le fit est parfait entre nous deux. Nous voulons tous les deux jouer vite, aller d’un bout à l’autre du terrain et mettre du rythme » a ajouté Tyrese.

Profil physique qui plaît avec son 1m96, intelligence de jeu indéniable, gros playmaker et adroit au shoot, Tyrese peut apporter des choses intéressantes aux Kings et potentiellement créer des ouvertures pour le Renard, qui n’est pas ce qu’on peut appeler un meneur traditionnel. Donc oui, qui sait, peut-être que ce pick pourra permettre à Sacramento de posséder l’un des backcourts les plus excitants du circuit, et à Fox de continuer à grandir.

  • Jauge de hype à son arrivée dans la Ligue : 60%
  • Jauge de hype actuelle : 70%
  • Jauge entrée au Hall of Fame : 10%
  • Celui qu’il aimerait devenir : Russell Westbrook
  • Celui qu’il espère ne pas devenir : Dennis Smith Jr.

De’Aaron Fox a bien rempli son compte en banque, à lui d’enchaîner avec des grosses perfs sur les parquets pour tenter d’emmener les Kings en Playoffs un jour. On lui souhaite d’ores et déjà bonne chance dans cette mission.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top