Heat

La prolongation rapide de Bam Adebayo, un argument en plus pour convaincre… Giannis ? Pat Riley a sûrement un plan

Giannis Antetokounmpo 06/08/2020

Le Freak aurait été impressionné par la proactivité du Heat. On dit ça, on dit rien.

Source image : Youtube

Même si Heat a clairement la Free Agency 2021 et Giannis Antetokounmpo dans un coin de la tête, ça n’a pas empêché Pat Riley de faire signer une grosse extension à Bam Adebayo dès l’intersaison actuelle, quitte à perdre du cap space en vue de l’an prochain. Confiance, coup de folie, ou les deux ? 

Bien mieux que les films de Noël de TF1, le vrai feuilleton de novembre et décembre est de savoir si Giannis Antetokounmpo va signer sa supermax extension avec les Bucks. Et si, dans les premiers, on devine dès le début que la fille va retrouver le garçon qu’elle cherche juste avant le réveillon et qu’ils seront super heureux tout ça tout ça, on a plus de mal à deviner ce que va choisir de faire le double MVP grec, qui a jusqu’au 21 décembre pour se décider. Car on le sait, un paquet de prétendants sont sur le dossier en préparant bien soigneusement leur cap pour accueillir le Greek Freak à la prochaine Free Agency, et il pourrait bien avoir envie de tâter le marché. Parmi les équipes souvent citées sur le dossier, il y a bien évidemment Miami, et Pat Riley semble avoir fait de Giannis son objectif principal pour l’été 2021 avant même de penser à son summer body. Mais malgré cette politique de « tout pour le Freak », le Heat a quand même décidé de filer une extension max pouvant aller jusqu’à 195 millions sur cinq ans à son pivot All-Star Bam Adebayo, sacrifiant ainsi une partie de son cap space qui était réservé pour faire une offre au double MVP à la FA 2021. Mais selon Anthony Chiang et Barry Jackson du Miami Herald, cette signature de Bam aurait en fait impressionné Antetokounmpo, qui possède d’ailleurs le même agent qu’Adebayo.

« Une source connaissant bien Antetokounmpo a déclaré qu’il serait vraiment impressionné par le fait que le Heat donne l’extension à Adebayo maintenant plutôt que de demander à Adebayo d’attendre un an afin de faciliter l’acquisition d’Antetokounmpo par le Heat. Adebayo et Antetokounmpo sont amis et partagent le même agent, Alex Saratsis. »

Si l’objectif rêvé est de récupérer le Grec en tant qu’unrestricted free agent à l’été 2021 (dans l’hypothèse où il ne signe pas avec les Bucks avant le 21 décembre), Pat Riley et le Heat se sont mis des bâtons dans les roues avec cette prolongation max pour Bam. Pour parler chiffres, comme l’indique le Miami Herald, l’espace qui sera utilisé par le contrat d’Adebayo à partir de l’été prochain est désormais de l’ordre de 28,1 millions de dollars, contre 15,3 millions si Miami avait attendu la fin de la saison 2020-21 pour discuter. Et avec ce surplus de 13 millions, il devient impossible pour le Heat de pouvoir simplement intégrer un contrat max de Giannis sans lâcher quelque chose en retour. Si le salary cap 2021 suit les prédictions (112,4 millions en 2021-22), les Floridiens devront donc se débrouiller pour faire partir du monde même dans le cas où GA se retrouverait agent libre, faute d’espace disponible. Traduction, il faudra monter un sign & trade. Le Miami Herald mentionne des joueurs comme Meyers Leonard (10,2 millions de salaire en 2021-22), Goran Dragic (19,4 millions) et Andre Iguodala (15 millions) comme des candidats potentiels pour faire fonctionner un potentiel transfert, le Heat possédant une team option en 2021-22 sur ces trois mecs et donc une belle flexibilité. Le dossier Giannis à Miami est ainsi loin d’être terminé et on peut compter sur Pat Riley pour mettre en place un plan machiavélique. Quoi qu’il en soit, Patoche a montré à Bam Adebayo tout l’espoir qu’il portait en lui pour devenir le pilier de Miami pendant les prochaines saisons, et ce malgré l’objectif de 2021. C’est beau, la confiance.

Bam sécurisé, la course au Freak peut reprendre pour le Heat. Si la tâche s’est complexifiée avec l’extension du néo All-Star de 23 ans, Pat le magicien attend patiemment la décision du Grec avant de préparer en coulisses son grand tour qu’il dévoilera au monde l’été prochain : la Freak Agency. 

Source Texte : Miami Herald

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top