Salaires joueurs Washington Wizards

Découvrez les salaires des joueurs des Washington Wizards pour la saison 2018-19. Du plus petit joueur payé quelques dollars au grand All-Star ou meilleur joueur qui touche des millions, voici la hiérarchie sur laquelle la banque de Washington se basera pour les mois à venir.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Nom 2018-19 2019-20 2020-21 2021-22 2022-23
Bradley Beal $25,434,262 $27,093,018 $28,751,774
Jabari Parker $20,000,000 $20,000,000
John Wall $19,169,800 $38,150,000 $41,202,000 $44,254,000 $47,306,000
Ian Mahinmi $15,944,154 $15,450,051
Trevor Ariza $15,000,000
Wesley Johnson $6,134,520
Dwight Howard $5,337,000 $5,603,850
Tomas Satoransky $3,129,187 $3,911,484
Sam Dekker $2,760,095 $3,916,575
Troy Brown Jr. $2,749,080 $3,219,480 $3,372,840 $5,170,564 $7,228,448
Bobby Portis $2,494,346 $3,611,813
Jeff Green $1,512,601
Thomas Bryant $1,378,242 $3,021,354
Chasson Randle $869,094 $1,818,486
Martell Webster (stretched) $833,333
Okaro White (waived) $256,373
Ron Baker — waived $170,915
Chasson Randle (waived) $121,978
Total: $123,465,896 $125,796,111 $73,326,614 $49,424,564 $54,534,448

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, le joueur le mieux payé est Bradley Beal. L’arrière, qui a signé un contrat de 127 millions de dollars sur 5 ans en 2016, touche 25,4 millions de dollars cette saison. Il devance Jabari Parker, l’ailier-fort sur qui le management a décidé de dépenser 20 millions de dollars cette année.

Les finances des Wizards sont aussi bonnes que l’ambiance dans le vestiaire : morose, grincheuse, houleuse. Exit Otto Porter Jr., un des rares qui semblait avoir un cerveau dans ce roster. Exit Kelly Oubre Jr. et Austin Rivers, ça ce n’est pas plus mal pour l’ambiance (et pour les finances). Feu Ernie Grunfeld a laissé la place à Tommy Sheppard, GM par intérim, qui va, à moins qu’un nouveau manager soit engagé d’ici là, devoir composer avec deux énormes deals dès l’année prochaine : 38 pels pour un Jean Mur blessé (Mouhaha), 27 barres pour un Brad Beal performant mais qui va commencer à en avoir marre. Jabari Parker a une option d’équipe à 20 millions pour l’an prochain, pas certain qu’il reste à Washington. Il y a toujours les 15 millions de notre Ian Mahinmi national à payer, mais aussi d’autres dossiers obtus. Dwight Howard est encore vivant ? On le verra s’il prend sa player option à l’intersaison. Trevor Ariza, un ancien de la maison, est agent-libre cet été, et devrait attiser les convoitises de nombreuses franchises. Allez, on résume : c’est un peu la galère, non ?

Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 123 733 000$ cette année.

Le Salary Cap de la NBA est fixé à 101 869 0000$ cette année.

Avec 123,465,896 dollars dépensés contractuellement cette saison, les Wizards vont frôler la Luxury Tax sans pour autant aller participer aux joutes printanières. Des mouvements ont déjà eu lieu dans le roster, il pourrait bien en avoir d’autres cet été, mais pas forcément sur le marché des agents-libres, puisque les Wiz n’ont pas vraiment de flexibilité.

Les visiteurs ont tapé :


To Top