Salaires joueurs Orlando Magic

Découvrez les salaires des joueurs du Orlando Magic pour la saison 2018-19. Du plus petit joueur payé quelques dollars au grand All-Star ou meilleur joueur qui touche des millions, voici la hiérarchie sur laquelle la banque d’Orlando se basera pour les mois à venir.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Nom 2018-19 2019-20 2020-21 2021-22 2022-23
Aaron Gordon $21,590,909 $19,863,636 $18,136,364 $16,409,091
Evan Fournier $17,000,000 $17,000,000 $17,000,000
Timofey Mozgov $16,000,000 $16,720,000
Nikola Vucevic $12,750,000
Terrence Ross $10,500,000
Markelle Fultz $8,339,880 $9,745,200 $12,288,697 $15,975,306
D.J. Augustin $7,250,000 $7,250,000
Jonathan Isaac $4,969,080 $5,806,440 $7,362,566 $9,821,663
Mohamed Bamba $4,865,040 $5,697,600 $5,969,040 $7,568,743 $10,096,703
Jerian Grant $2,639,314 $3,763,662
Jarell Martin $2,416,222 $3,549,430
Wesley Iwundu $1,378,242 $1,618,520 $2,023,150
Khem Birch $1,378,242 $1,818,486
Melvin Frazier Jr. $1,050,000 $1,416,852 $1,663,861 $2,105,900
Shelvin Mack (waived) $1,000,000
Isaiah Briscoe $838,464 $1,416,852 $1,663,861 $2,105,900
C.J. Watson (stretched) $333,333 $333,333
Total: $114,298,726 $96,000,011 $66,107,539 $53,986,603 $10,096,703

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, le joueur le mieux payé est Aaron Gordon. L’ailier-fort, qui a signé un contrat de 80 millions de dollars sur 4 ans en 2018, touche près de 21,6 millions de dollars cette saison. Il devance Evan Fournier, l’arrière français sur qui le management a décidé de dépenser 17 millions de dollars cette année.

Hormis le contrat d’Aaron Gordon contesté par certains et celui de Timofey Mozgov à se coltiner encore une saison supplémentaire, les comptes se portent plutôt bien à Orlando. De jeunes joueurs prometteurs (Mo Bamba, Jonathan Isaac) sont payés peu cher, c’est tout bénef pour les Mickey. Des interrogations subsistent contractuellement, concernant deux dossiers. Tout d’abord, Nikola Vucevic, le vrai franchise player (coucou Aaron) du Magic, est agent-libre non restreint cet été. Trop tard pour le trader, il va falloir mettre une bonne blinde pour conserver le pivot en Floride. Annoncé ci et là, il pourrait rester dans la franchise qu’il côtoie depuis sept saisons. Il faudra s’occuper du cas Terrence Ross, joueur précieux s’il en est dans la rotation de Steve Clifford. Et puis, quid de l’énigmatique Markelle Fultz, au contrat mirobolant pour un sophomore ? Le développer, essayer de le trader, les options sont ouvertes autour du premier choix de la Draft 2017.

Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 123 733 000$ cette année.

Le Salary Cap de la NBA est fixé à 101 869 000$ cette année.

Avec 114,298,726 dollars dépensés contractuellement cette saison, le Magic dépasse le Salary Cap mais reste à distance respectable de la Luxury Tax. Il faudra surveiller le cas Voutche de près cet été, puisque la direction de la franchise à court terme dépend aussi de sa situation. Des Playoffs pourraient le pousser à rester, afin de poursuivre la longue reconstruction d’Orlando.

Les visiteurs ont tapé :


To Top