Los Angeles Clippers

Terance Mann peut-il devenir la troisième option des Clippers ? Le swingman a les dents longues et la TNT dans les mollets

Terance Mann

39 points inscrits par Terance Mann pour qualifier les Clippers aux premières finales de conférence de leur histoire. Fin de la punchline, mais début d’une vraie carrière en NBA ?

Source image : YouTube

Arrivé sur la pointe des pieds chez les Clippers, Terance Mann s’est fait sa place au soleil, petit à petit, dans l’effectif des Voiliers. L’ailier continue de gagner en importance au fil des saisons, et à l’aube de sa quatrième campagne en NBA, il faudra encore franchir un nouveau palier pour tamponner définitivement son profil. Jusqu’où le bourreau du Jazz peut-il aller ?

Parmi la pléiade de stars et de joueurs NBA très solides, Terance Mann est, dans l’effectif des Angelinos, celui qui incarne le plus l’esprit de la « formation Clippers ». Il est en effet le seul joueur à avoir été sélectionné par la franchise, au beau milieu du second tour (Amir Coffey et Brandon Boston Jr. ont également commencé leur carrière sous le maillot des Los Angeles Clippers, mais n’y ont pas été draftés). Sélectionné avec le 48ème choix de la Draft 2019, Mann s’en est servi comme d’une motivation pour envoyer poliment son majeur aux GM qui l’ont snobé. Utilisé de façon très sporadique lors de sa saison rookie, l’ailier saisit sa chance lors de ses rares apparitions et voit ses minutes ainsi que son rôle augmenter au fil des saisons. Les Clippers n’imaginaient peut-être pas que TM14 allait, quelques années plus tard, devenir un steal dans ce roster toujours aussi ambitieux et bien fourni sur tous les postes, mais à qui il manquait toujours cette petite étincelle, pour franchir un palier et être réellement être pris au sérieux par les autres contenders. Vous qui lisez cet article, vous avez probablement déjà fait partie de ces personnes qui enchaînent les punchlines sur les Clippers qui ne parviennent pas à se qualifier pour les finales de conférence, sous-entendant qu’un pare-feu les empêche de s’y rendre ou que Waze déconne sévère dans ce coin là de la Californie. Après deux énormes coulantes ayant abouti à deux chokes en menant 3-1 en demi-finales de conférence, en 2015 et 2020, on se disait qu’il n’y avait aucun moyen pour eux d’y parvenir. Toutefois, ce palier a très récemment été franchi, et le principal artisan de cette grande première historique est… Terance Mann. Le joueur ne s’y trompe pas, et après ce match il n’a plus du tout été considéré comme un inconnu comme il l’a confié ensuite au LA Times.

« Ma vie a radicalement changé ces trois derniers mois » – Terance Mann, 3 mois après son Game 6

En effet, c’est à ce moment là que Super Mann va sortir de sa boîte, lors du Game 6 des demi-finales de conférence 2021 face au Jazz d’Utah donc. Lui qui n’avait marqué que 25 points dans les 5 premiers matchs de la série et était même plus ou moins sorti de la rotation de Tyronn Lue pour les deux premiers, va avoir droit à son quart d’heure de gloire et va en profiter pour lâcher la plus grande masterclass de sa jeune carrière, dans un match décisif en Playoffs, s’il vous plaît. 39 points à 15/21 aux tirs dont 7/10 depuis Venice Beach, 2 rebonds, une passe et une interception pour celui qui n’était encore qu’un sophomore à l’époque. 12 points inscrits dans le premier quart-temps pour donner le ton, mais aussi 20 dans le troisième quart-temps alors que les Clippers avaient la tronche dans le seau et accusaient un retard de 25 points sur le Jazz. Y’a pire comme journée pour décider de poser un classique des Clippers. Visiblement, l’ancien de Florida State n’en a pas eu assez d’escalader Rudy Gobert sur ces mêmes séries, Mann a tout fait à la défense de Salt Lake City et n’a jamais cessé d’être chaud comme la braise. Terance Mann ne le sait pas encore, mais quelque part, il est déjà une légende des Clippers.

« Je continuais jusqu’à ce que quelqu’un vienne m’arrêter, mais personne ne l’a fait. » – Terance Mann

Son ascension ne fait que commencer, et ses progrès sont loin d’être terminés. Son profil de joueur all-around a été essentiel dans le plus beau parcours de l’histoire de LAC, et la récompense est à la hauteur des efforts fournis et de la nouvelle dimension du Mann of the year. Un contrat avec la marque de chaussures chinoises Anta, et un nouveau contrat de 22 millions de dollars sur 2 ans qui débutera en 2023, preuve de la confiance que lui témoigne le front-office des Clippers. Avec un contrat 100% garanti, l’arrière devrait donc bien être présent pour l’inauguration du futur Intuit Dome d’Inglewood prévue en 2024. Terance Mann continuera de faire profiter son équipe de ses tirs à 3-points, de sa capacité à percuter les raquettes adverses mais aussi d’être amené à défendre sur le meilleur joueur adverse. Un pur soldat qui a pris le relais lors de la blessure de Kawhi Leonard (toutes proportions gardées bien sûr, on vous voit venir), avec 10,8 points à 48,4% aux tirs dont 36,5% depuis le signe Hollywood, 5,2 rebonds et 2,6 passes par match. Une espèce de couteau suisse qu’il vaut toujours mieux avoir avec que contre soi et qui pourrait bien monter en grade derrière les indéboulonnables Kawhi Leonard et Paul George. Car l’heure de voler encore plus haut a sonné pour le joueur de 25 ans. Des types comme Norman Powell, Reggie Jackson ou encore Luke Kennard et même John Wall pourront également apporter quelques cartons, mais Mann semble être le plus polyvalent et le plus régulier du groupe. De plus, on a bien vu qu’il est de la trempe de ceux qui prennent leurs responsabilités quand ça compte et ça, les Clippers en ont bien besoin, eux qui ne se sont pas encore défaits de cette étiquette de « loser » malgré ces finales de conférence en 2021, lors desquelles Terance Mann et les siens ont tout tenté mais ont dû rendre les armes face aux Suns. En tout cas, Nicolas Batum et PG13 ont prévenu à propos de leur jeune coéquipier aux dents longues.

« Vous n’avez vu que 10% du potentiel de Terance Mann jusqu’alors, il va être génial et vous le savez. » – Nicolas Batum

« Il me rappelle moi à mon arrivée dans la ligue, c’est un joueur qui peut tout faire. » – Paul George

Terance Mann a toutes les qualités nécessaires pour briller de mille feux chez les Clippers. S’il ne sera peut-être pas titulaire, ni le meilleur scoreur de cette escouade, il en sera assurément l’un des éléments forts, et ses qualités et sa polyvalence vont à coup sûr en faire un joueur incontournable.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top