Pacers

Tyrese Haliburton : première saison complète à venir chez les Pacers, et premier All-Star Game en perspective ?

Les objectifs de Tyrese sont clairs pour cette année : 20 points – 10 passes de moyenne et une sélection au All-Star Game.

Source image : YouTube Indiana Pacers

Transféré des Kings aux Pacers lors de la dernière trade deadline, Tyrese Haliburton va jouer cette saison sa première campagne complète sous ses nouvelles couleurs d’Indiana. Et vu ce qu’il a déjà montré à la tête de l’attaque d’Indy depuis le mois de février, il y a de quoi être hypé pour la suite. De quoi viser carrément une première participation au All-Star Game ?

Il a pris du temps pour s’en remettre. Quand Tyrese Haliburton a appris que les Kings l’avaient transféré aux Pacers, son monde a été chamboulé. Incompréhension, frustration, déception… bref exactement les mêmes sentiments que ceux qui ont également traversé l’esprit de la plupart des fans de Sacramento au moment du trade. Car aussi incroyable que cela puisse paraître, Hali s’imaginait faire toute sa carrière chez les Kangz. Il s’imaginait devenir « le prochain Chris Webber de Sacramento ». Il s’imaginait changer la culture d’une franchise habituée à la lose depuis tant d’années, en la ramenant en Playoffs pour la première fois depuis 2006. Et faut bien l’avouer, il avait la tête de l’emploi, lui qui a sorti une magnifique saison rookie en Californie après avoir été sélectionné seulement à la 12e place de la Draft NBA 2020. Mais les Kings ont donc décidé de le sacrifier pour ramener Domantas Sabonis en ville et l’associer à De’Aaron Fox, faisant de Tyrese le nouveau visage d’une équipe d’Indiana en reconstruction alors qu’elle s’enfonçait dans le ventre mou de la Conférence Est.

Mais si Tyrese Haliburton a peut-être mis du temps pour accepter son transfert, il n’en a par contre pas perdu beaucoup pour démontrer ses qualités sous le maillot de sa nouvelle équipe. Ses quatre premiers matchs avec les Pacers ? 20,8 points, 4,3 rebonds, 11 caviars et 2,3 interceptions de moyenne, le tout à 48,3% au tir dont 45,2% du parking et 81,3% aux lancers-francs en 39 minutes de jeu. Autant dire qu’il se sentait tout de suite comme chez lui. Peut-être que c’est l’air du Midwest qui a inspiré Hali, Tyrese ayant grandi à Oshkosh dans le Wisconsin avant de rejoindre l’université d’Iowa State en NCAA. Ses stats personnelles ont certes légèrement baissé (17 points, 9 passes) durant la vingtaine de matchs qui a suivi mais les espoirs entourant Haliburton n’ont cessé d’augmenter. Son coach Rick Carlisle est tombé sous le charme de sa nouvelle pépite, non seulement pour son talent mais aussi et surtout pour la maturité avec laquelle il évolue à seulement 22 piges. Quant au manager général d’Indiana Chad Buchanan, il pense que Tyrese a carrément le charisme et les qualités pour devenir le nouveau Reggie Miller des Pacers. Si ça c’est pas une preuve de confiance, on ne sait pas ce qu’il vous faut.

« Pour être honnête, ce transfert a finalement été une bénédiction pour moi. C’est facile aujourd’hui de voir ça comme ça, mais c’est une bénédiction pour moi d’être dans une telle situation, de pouvoir montrer tout ce que je peux faire. »

– Tyrese Haliburton, via BasketNews

Sans un joueur ball-dominant comme De’Aaron Fox à ses côtés, et alors que les Pacers ont lâché leur meneur Malcolm Brogdon cet été, Tyrese Haliburton a clairement les clés du tracteur aujourd’hui à Indianapolis. Et il ne manque pas d’ambition. Tourner en 20 points – 10 assists et décrocher sa première participation au All-Star Game, voilà ses objectifs pour la saison 2022-23. Pas impossible quand on connaît le talent et le potentiel du bonhomme. Alors évidemment, il ne faut pas s’attendre à voir ces Pacers en mode reconstruction gagner beaucoup de matchs cette saison. On rappelle juste qu’Hali et ses copains ont terminé la dernière campagne avec une magnifique série de dix défaites consécutives pour terminer avec seulement 25 victoires pour 57 défaites (13e de l’Est). Malgré l’arrivée du sixième pick de la Draft 2022 Bennedict Mathurin, la progression attendue de Chris Duarte et le duo de vétérans Buddy Hield – Myles Turner qui est toujours là, on sera probablement sur un bilan plus ou moins similaire, ce qui pourrait plomber les chances d’Haliburton de décrocher son ticket pour le match des étoiles. Surtout au vu des phénomènes qui évoluent sur les backcourts de la Conférence Est (Kyrie Irving, Trae Young, Zach LaVine, DeMar DeRozan, Darius Garland, James Harden…). Mais All-Star Game ou pas, cette saison 2022-23 est surtout une magnifique opportunité pour Tyrese d’étaler tout son talent au-delà même des résultats de son équipe. On a eu un joli aperçu l’an passé, cette fois-ci Hali aura un vrai camp d’entraînement pour se familiariser avec ses nouveaux coéquipiers et une saison complète pour montrer aux fans des Pacers tout ce qu’il a en magasin.

« L’année prochaine, je vais faire en sorte d’être plus agressif et de shooter plus. J’ai bossé mon footwork et ma capacité à pénétrer et conclure. Cette saison, vous allez voir un gars capable de faire du 20-10 chaque soir. »

– Tyrese Haliburton

Vous l’avez compris, Tyrese Haliburton représente la première raison pour suivre les Pacers cette saison. Talentueux, mature, prometteur, l’ancien joueur des Kings coche beaucoup de cases et même si le All-Star Game sera peut-être difficile à atteindre, Hali sera sans doute dans les discussions des plus belles progressions de la saison.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top