Nets

Kyrie Irving peut-il partir aux Lakers pour… 6 millions la saison ? Spoiler, avec Kyrie tout est possible

Kyrie Irving Nets 27 février 2022

Le scénario paraît improbable, sauf quand on parle de Kyrie Irving.

Source image : NBA League Pass

À seulement trois jours du début de la Free Agency, le dossier Kyrie Irving devient de plus en plus chaud. Les rumeurs s’enchaînent, la possibilité d’un départ de Brooklyn est bien réelle, et plusieurs scénarios sont abordés. En attendant la date du 29 juin, où l’on saura si Kyrie prend ou non sa player option à 36 millions de dollars, zoom sur l’un de ces scénarios. Peut-être le plus fou…

30 millions de dollars. Est-ce que vous connaissez quelqu’un qui serait prêt à s’asseoir dessus pour une raison ou pour une autre ? Nous en tout cas on a un candidat. Nom : Irving. Prénom : Kyrie. Profession : excellent joueur de basket mais spécialiste pour faire capoter de beaux projets. « Dans une impasse » avec les Nets concernant sa prolongation de contrat, Uncle Drew est soit sur le point de réaliser quelque chose qu’on ne pensait jamais voir en 2022, soit il jette ses dernières forces dans la bataille pour obtenir l’extension à long terme qu’il souhaite avec les Nets. Ce qui est sûr, c’est qu’il y a un scénario qui fait de plus en plus de bruit actuellement dans les couloirs de la NBA. Si ça parle logiquement beaucoup d’un potentiel sign & trade, ou d’un transfert post player option (des scénarios disons plus « classiques »), les principaux insiders possédant les fameuses sources proches de la Ligue parlent de plus en plus d’un scénario où Kyrie Irving décline son option à 36 millions de dollars pour devenir agent libre, et signer dans la foulée aux Lakers pour la taxpayer mid-level exception (seule vraie possibilité pour les Lakers de recruter un agent libre directement, eux qui sont dans la luxury tax), d’une valeur de… six millions de billets verts. Adrian Wojnarowski a mentionné cette possibilité dans son dernier papier sur ESPN, ajoutant que Kyrie est « vraiment intéressé » pour rejoindre LeBron James sous le soleil de Los Angeles. Même son de cloche du côté de Sam Amick de The Athletic, tandis que Jake Fischer de Bleacher Report indique lui que le scénario rocambolesque qu’on vient de citer gagne de plus en plus de crédibilité au sein de la NBA. Ces différents reports sont sortis ce lundi après-midi, alors que le New York Daily News a partagé des impressions similaires.

Il y a une semaine, on prenait ces rumeurs comme un moyen de pression de la part du clan Kyrie pour pousser les Nets vers la prolongation de contrat qu’il recherche. Jouer avec Kevin Durant à Brooklyn, près du New Jersey où il a grandi, semblait rester la vraie priorité pour lui. Si c’est peut-être toujours le cas, on a bien plus l’impression aujourd’hui que Kyrie pourrait bouger dans les prochains jours, et on ne serait même pas surpris qu’il prenne la taxpayer mid-level exception pour retrouver le seul homme avec qui il a réussi à dépasser le deuxième tour des Playoffs : LeBron. Car s’il y a bien un joueur qui est capable de s’asseoir sur 30 millions de dollars, c’est Uncle Drew. N’oublions pas qu’on parle de quelqu’un qui a sacrifié 17 millions la saison dernière en refusant de se faire vacciner contre le COVID, et dont le côté imprévisible est sans doute la première caractéristique en dehors de son killer crossover. Autant dire que l’argent, ce n’est pas toujours au sommet de ses priorités. Maintenant, si on prend le problème dans l’autre sens, on peut aussi se dire que ces sacrifices financiers rendent le scénario d’une arrivée aux Lakers pour seulement six millions de dollars moins crédible. Laisser sur la table 30 millions après les 17 millions de cette saison, ça pique un peu quand même. De plus, comme l’a très justement mentionné Woj il y a quelques jours sur ESPN, Kyrie est en plein divorce avec son équipementier Nike, ce qui signifie que des millions de billets verts sont également sur le point de s’envoler.

Donc clairement, on n’y est pas encore. D’après Adrian Wojnarowski, Kyrie Irving a sa petite liste d’équipes qu’il voudrait potentiellement rejoindre si jamais l’aventure devait s’arrêter avec les Nets, à savoir les Lakers donc, mais aussi les Clippers, les Knicks, les Mavs, les Sixers et le Heat. Uncle Drew vient de demander et recevoir la permission de la part des Nets de chercher un sign & trade, la franchise de Brooklyn lui souhaitant sans doute bonne chance dans sa quête. Sans surprise, y’a pas beaucoup de monde qui se bouscule au portillon, les Lakers étant la seule franchise potentiellement intéressée par le scénario d’un transfert après signature d’un nouveau gros contrat sur le long terme. Problème pour Kyrie, les Nets n’auraient aucune intention de collaborer avec la franchise de Los Angeles, tout trade devant probablement inclure Russell Westbrook dans le package.

En tous les cas, peu importe ce qui arrive dans les jours à venir, la situation à Brooklyn semble de plus en plus irrattrapable. Et forcément, on se demande quel impact tout cela va avoir sur l’avenir de Kevin Durant chez les Nets. Un départ de Kyrie sans la moindre contrepartie de valeur pourrait pousser KD à demander son transfert, et là par contre on peut s’attendre à voir la majorité des dirigeants NBA appeler le manager général Sean Marks pour tenter d’acquérir les services de l’un des meilleurs joueurs du monde pour les années à venir, Durant étant sous contrat pour quatre saisons supplémentaires. À l’heure de ces lignes, le Slim Reaper n’aurait toujours pas parlé au front office de Brooklyn et on ne peut pas affirmer à 100% pour l’instant qu’il demandera un trade. Pour autant, selon Brian Windhorst d’ESPN, les Nets laisseraient entendre qu’ils « seraient prêts à perdre à la fois Kyrie et KD » durant l’intersaison plutôt que de repartir pour un gros bordel comme c’était le cas la saison dernière. Ooooooh boy…

Un conseil, accrochez vos ceintures car cette intersaison risque bien d’être complètement folle. Kyrie Irving potentiellement en partance vers les Lakers, Kevin Durant qui pourrait s’en aller juste derrière, bref c’est un séisme de magnitude 7,11 qui pourrait bientôt s’abattre sur la planète NBA. Pas sûr qu’on soit prêts. 

Sources texte : The Athletic, ESPN, Bleacher Report, NY Daily News

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top