Grizzlies

Ja Morant a donc marqué… 162 points en 4 matchs : 40,5 de moyenne, c’est quelle mention au Bac ça ?

Ja Morant 25 novembre 2020 1

#Monstre

Source image : YouTube

Son nom est sur toutes les lèvres en ce moment. Et comment pourrait-il en être autrement ? Ja Morant a lâché une nouvelle masterclass cette nuit face aux Spurs, établissant son nouveau record en carrière (52 points) tout en enchaînant les highlights de folie. Une performance monstrueuse qui est dans la lignée de ses dernières sorties… 

Mais où s’arrêtera donc Ja Morant ? C’est la question qu’on se pose tous aujourd’hui tellement le phénomène de Memphis affole les compteurs. Demandez donc au pauvre Jakob Poeltl, qui s’est pris un tomar d’une violence inouïe de la part de Ja. Demandez donc aux Spurs, qui ont pris 52 pions dans la tronche cette nuit. Si les hommes de Gregg Popovich n’ont probablement pas la réponse à cette question existentielle, eux qui n’ont jamais trouvé la solution pour le ralentir, ils sont les derniers à avoir été le témoin privilégié de ses dingueries.

“C’est un magnifique joueur. Que pouvez-vous dire d’autre à son sujet ? Il n’est pas seulement athlétique. Tout le monde dit, ‘Il est athlétique’. Quelqu’un d’autre a dit, ‘C’est un monstre de la nature’, parce qu’il est si rapide. Mais il prend les bonnes décisions. Il sait ce qu’il fait sur le terrain.”

– Gregg Popovich, après le match entre les Grizzlies et les Spurs (via ESPN)

52 cette nuit, 46 samedi, 20 le match précédent, et 44 juste avant le All-Star Break. On a fait le calcul, Ja Morant a donc marqué 162 points sur ses quatre derniers matchs. Cent soixante-deux. Si on excepte les Wolves qui ont su contrôler son rendement et qui ont été “aidés” par un petit bobo ayant limité Morant durant la rencontre, les Spurs, les Bulls et les Blazers ont tous pris tarif face à un Ja en mode career-high à chaque fois (record perso en saison régulière égalé avec 44, nouveau record avec 46, puis nouveau record avec 52). En moyenne sur la période, on est sur une ligne de stats du 40,5 points, 6 rebonds et 5 passes à 53,4% dont 44,4% du parking et 78,6% aux lancers-francs.

À ce rythme-là, Ja Morant risque de peser lourd au moment de faire les comptes dans la course au MVP. Parce que oui, c’est bien de ça dont on parle aujourd’hui avec le phénomène de Memphis. Si Joel Embiid, Nikola Jokic ou encore Giannis Antetokounmpo sont – à juste titre – les noms qui reviennent en preums dans le MVP Ranking, Morant est sur une telle trajectoire aujourd’hui qu’on ne lui met aucune limite. Et l’un des aspects importants qu’il faut garder en tête, c’est le bilan collectif des Grizzlies. Bien évidemment que les performances individuelles de Morant ainsi que ses incroyables highlights marquent les esprits, mais si Memphis peut par exemple prendre la deuxième place de l’Ouest à Golden State pour finir avec le second meilleur bilan NBA (!!), ça pourrait représenter un argument supplémentaire dans son dossier. On pose ça là car c’est un scénario qui est loin d’être impossible. Alors que les Warriors restent sur un joli choke face aux Mavericks (défaite alors qu’ils possédaient 19 points d’avance dans le quatrième quart…), les Grizzlies continuent leur ascension et ne se retrouvent plus qu’à un match des Dubs à l’heure de ces lignes (bilan de 43-18 pour GS, 43-20 pour Memphis). À ça, on peut ajouter le fait que Memphis possède le deuxième calendrier le plus “facile” de cette fin de saison si l’on en croit les calculs de Tankathon, tandis que les Warriors ont le septième plus relevé…

Ja Morant est un monstre, Ja Morant est un show à lui tout seul, Ja Morant est juste sur une autre planète actuellement. Peut-il vraiment se mêler à la course au MVP avec Embiid, Jokic et Cie ? S’il continue sur ce rythme insensé et que les Grizzlies continuent d’enchaîner, Sky’s the limit comme on dit de l’autre côté de l’Atlantique. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top