Grizzlies

Ja Morant sort les muscles à Chicago : 46 points, record en carrière et de franchise, le Grizzly a imposé sa loi aux Taureaux

Ja Morant 27 février 2022 Grizzlies

Record en carrière pour Ja Morant, victoire à Chicago, la blessure à la hanche semble bien lointaine déjà.

Source image : NBA League Pass

Chicago-Memphis, c’était l’affiche de la nuit et ça promettait un duel de tous les instants entre Ja Morant et DeMar DeRozan. Quel leader a conduit les siens à la victoire ? On vous raconte ça de suite ! 

Pour la boxscore maison de ce match fou, c’est par ici.

Au moment de débarquer à Chicago, Memphis n’est pas forcément au mieux. Le début du mois de février a été parfaitement géré mais l’équipe reste sur deux défaites contre Portland et Minnesota. Plus embêtant encore, Ja Morant s’est fait mal à la hanche lors du derniers revers et on se demande donc si le meneur All-Star est vraiment à 100% de ses moyens pour défier le co-leader de la Conférence Est. La réponse ne tarde pas à venir avec un Ja qui vole au milieu de la défense des Bulls. Bien soutenu par un Steven Adams taille patron, la pépite du Tennessee sanctionne sur chaque pénétration, offrant aux fans du United Center un spectacle digne du prime de Derrick Rose. Lay-up conclu en 360, tête au niveau du cercle sur alley-oop, encore un show qui va remplir du Top 10 au matin. Son troisième quart-temps est un modèle du genre : 20 points et deux passes décisives, soit une implication sur 24 des 34 points de son équipe, excusez du peu.

Memphis semble alors avoir le vent en poupe et on se dit que rien ne pourra les arrêter, d’autant que DeMar DeRozan est dans un jour sans au tir. C’est oublier que le King of the Fourth règle toujours sa montre pour les douze dernières minutes. Porté par son leader, Chicago revient le couteau entre les dents et inflige un 14-0 à Memphis. Le stade est en feu, on se croit en Playoffs. Ja Morant remet de l’ordre dans la boutique mais les Bulls s’accrochent encore et toujours. Tyus Jones offre trois points d’avance aux Grizzlies sur la ligne des lancers mais DeMar DeRozan aura une dernière possession à gérer. Comme souvent, DMDR attaque à mi-distance mais il est remarquablement défendu par Kyle Anderson, qui contre l’ailier et récupère la balle. Furieux de ne pas avoir eu de coup de sifflet, DeRozan se fait exclure et Ja peut tranquillement aller finir le boulot sur la ligne, validant non seulement un record en carrière (46 points) mais aussi un record de franchise puisqu’il efface Mike Miller des bouquins d’histoire du Tennessee. Grosse victoire pour Taylor Jenkins et les siens.

On avait quitté Ja Morant avec une hanche douloureuse et une défaite contre les Wolves, on le retrouve cette nuit avec un record en carrière et une nouvelle performance de patron à Chicago. Merci Ja, on ne connait pas de meilleur moyen pour rassurer sur un état de forme. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top