Hawks

Atlanta donne la leçon à Toronto derrière un immense Trae Young : 41 points à 17/24 au tir, Ice Trae a climatisé du Dino

Atlanta Trae Young Hawks 2 27 février 2022

Trae Young a régalé cette nuit contre Toronto.

Source image : NBA League Pass

En déplacement à Atlanta, les Raptors espéraient effacer la grosse défaite de la veille contre les Hornets. Pas de bol pour Nick Nurse et sa bande, Trae Young en a décidé autrement. 

Pour les stats maison de la dernière dinguerie de Trae Young, c’est ici que ça se passe.

Voilà une affiche qui sent bon le play-in tournament à l’Est et il se pourrait bien qu’on retrouve ces deux équipes au coude-à-coude d’ici quelques semaines. Pour cela, il faudrait encore une petite évolution au classement car Toronto, septième, conserve un petit matelas d’avance sur Atlanta, dixième. Pour revenir plus rapidement à hauteur, rien de tel qu’un affrontement direct et les Raptors sont bons à prendre en ce moment. Écrasés dans les grandes lignes la veille par Charlotte, les coéquipiers de Gary Trent Jr. semblent avoir mal digéré le All-Star Break. Les Dinos démarrent pourtant les mieux dans un match au rythme effréné et où les arbitres ont décidé de ne rien siffler ou presque. On part sur du tout attaque de part et d’autre et le tandem VanVleet-Young se livre à un concours de qui est le plus chaud.  Si le All-Star des Raptors baisse le pied au retour des vestiaires, Ice Trae reste lui sur son nuage et il va porter tout Atlanta sur ses frêles épaules. 41 points à 17/24 et 11 passes pour le dégarni préféré de Géorgie. Insaisissable, intenable, le meneur régale par son handle, enchainant les gros crossovers et les spin moves dans un registre bien éloigné de ses premiers amours du parking. Un vrai régal pour les yeux. Malgré quelques bons clients en défense, Toronto ne trouve pas la formule pour calmer Young et les Hawks ne se privent pas pour enfoncer des Canadiens à côté de leurs pompes, une fois de plus.

Mais qu’arrive-t-il donc à Toronto en ce retour de break ? Où est donc passé ce groupe qui faisait tant plaisir ces dernières semaines ? On veut bien que OG Anunoby manque aux siens mais quand même ! Défensivement ça ne ferme plus rien, offensivement on a l’impression que chacun fait son truc dans son coin et ça donne un rendu qui est bien moche au final. Deuxième raclée en deux jours, encore une valise de points dans les gencives, il va falloir une grosse remise en cause alors qu’une double confrontation face aux Nets se prépare. On pensait avant le break que ce groupe avait les cartes pour aller chasser le Top 6, ils risquent de vite regarder dans le rétro s’ils ne se donnent pas plus sur le terrain.

Atlanta a pu compter sur un Trae Young de gala pour tabasser les Raptors cette nuit. Totalement verrouillé par Dosunmu hier contre Chicago, le dégarni a bien remis les pendules à l’heure en Géorgie. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top