Hawks

Officiel : Cam Reddish transféré aux Knicks contre un 1er tour de draft et Kevin Knox, ça y est la saison des transferts est bien lancée !

BOUM !

Source image : Youtube

La NBA Trade Deadline n’est que dans un mois, mais il y a déjà des transferts qui tombent ! Ce jeudi, on a eu droit à une petite Woj Bomb des familles puisque Cam Reddish vient de se faire échanger aux Knicks, où il retrouvera notamment son copain de fac R.J. Barrett. Allez, on fait le point sur le deal. 

Hier, on listait les dix joueurs les plus susceptibles de se faire transférer avant la date fatidique du 10 février 2022. Aujourd’hui, l’un d’entre eux peut déjà faire ses valises. Vous l’avez compris, on parle de Cam Reddish, qui va dire au revoir à Atlanta et bonjour à New York. Comme l’indique Adrian Wojnarowski d’ESPN, les Hawks et les Knicks sont tombés d’accord sur un deal impliquant l’ancien de Duke, qui s’en va rejoindre la Grosse Pomme en échange de Kevin Knox et surtout un choix de premier tour de Draft 2022 (via Charlotte, choix qui est protégé Top 18). Voilà pour les grandes lignes de ce transfert. Et pour être tout à fait complet, sachez que le vétéran Solomon Hill a également été envoyé chez les Knicks en compagnie de Reddish, avec en plus un choix de deuxième tour de Draft 2025 via Brooklyn.

Cam Reddish faisait partie des joueurs transférables pour plusieurs raisons. La première, c’est qu’on savait déjà que les Hawks voulaient bouger suite à leur première partie de saison claquée. Changement attendu, et ce n’est peut-être que le début car le GM Travis Schlenk semble bien déterminé à mettre de l’ordre dans l’effectif des Faucons. La seconde raison, c’est que Reddish sera éligible à une extension de contrat à partir de la prochaine intersaison, et la franchise d’Atlanta ne semblait pas forcément prête à accorder une nouvelle prolongation après avoir mis le paquet sur Trae Young, John Collins, Kevin Huerter et Clint Capela (et avec un De’Andre Hunter également éligible à une extension à l’été 2022). Enfin, troisième et dernière raison, on savait aussi que Reddish était sur les tablettes de plusieurs équipes, dont les Knicks. Malgré une irrégularité bien frustrante, l’ailier de 22 piges a clairement le talent pour devenir un pur two-way player, et son potentiel a globalement la cote à travers la NBA. Un potentiel que les Hawks voulaient utiliser pour récupérer un pick de premier tour de draft, c’est désormais chose faite. Reste à voir ce qu’ils vont faire avec, eux qui pourraient bien l’utiliser dans un nouveau transfert à l’avenir.

Désormais aux Knicks, Cam Reddish devrait obtenir un rôle plus grand qu’à Atlanta, où il était un peu au milieu de l’embouteillage. Avec l’effectif profond que possèdent les Hawks, Reddish a le plus souvent assumé un rôle en sortie de banc (sept titularisations en 34 matchs), lui qui tourne cette année à 23,4 minutes par soir pour des stats de 11,9 points, 2,5 rebonds, 1,1 passe, 1,0 interception, le tout à 40,2% au tir dont 37,9% du parking et 90% aux lancers-francs. On l’a vu ces dernières semaines, quand Atlanta a dû se débrouiller avec une ribambelle d’absents pour cause notamment de COVID, Cam est capable d’exploser avec plus de responsabilités. 34 points en 42 minutes face à Orlando le 22 décembre, 33 points en 40 minutes contre Chicago cinq jours plus tard, voilà sans doute le genre de production dont rêvent les fans des Knicks désormais. Peut-il véritablement franchir un palier aux côtés de son ancien coéquipier de Duke R.J. Barrett et sous les ordres du coach Tom Thibodeau ? L’avenir répondra à cette question mais en tout cas, l’opportunité est là pour Cam Reddish. Et la franchise new-yorkaise croit fort dans le potentiel du jeunot, qui va tenter d’aider cette dernière après une première partie de saison pas ouf, le tout avant d’aller chercher une prolongation de contrat cet été.

Opposés en Playoffs la saison dernière, les Hawks et les Knicks font désormais des affaires ensemble. Et si jamais les deux venaient à se retrouver une nouvelle fois en postseason, genre au prochain play-in tournament par exemple, quelque chose nous dit que ça provoquera quelques étincelles. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top