News NBA

Becky Hammon va devenir coach des Las Vegas Aces en WNBA : l’assistante de Gregg Popovich tient son nouveau challenge !

Becky Hammon coach

Au revoir San Antonio, au revoir Pop, au revoir la NBA. Direction Vegas pour Becky !

Source image : YouTube

Becky Hammon, l’assistante de Gregg Popovich aux Spurs, va bientôt faire ses valises pour rejoindre Las Vegas. Alors qu’elle était pressentie pour devenir un jour la première femme head coach en NBA, possiblement à San Antonio après la retraite de Pop ou même ailleurs, Becky a décidé de retourner en WNBA pour prendre en main les Aces. 

Elle évolue aux côtés de Pop depuis 2014. Elle est devenue la première femme à être coach assistant à temps plein dans l’histoire de la NBA. Elle a guidé les Spurs vers un titre de Summer League en 2015 puis est devenue la première femme à coacher dans un match de saison régulière. Tout ça, c’est Becky Hammon. Mais alors qu’elle semblait représenter la candidate idéale pour briser la plus grande des barrières, celle qui sépare encore les femmes d’un poste de véritable entraîneur NBA, c’est finalement dans la ligue féminine du basket US – la WNBA – que Becky continuera son parcours dans le coaching. En effet, d’après The Athletic, Hammon va s’engager avec les Aces de Las Vegas après la saison NBA 2021-22, qu’elle terminera sur le banc des Spurs. Visiblement, on partirait sur les bases d’un contrat record, contrat qui s’étendrait sur cinq années selon ESPN et qui ferait de Becky la coach la mieux payée de la WNBA. Aucun chiffre n’a pour l’instant été dévoilé, mais ça montre bien la cote que possède Hammon aujourd’hui. Pour la petite histoire, l’assistante de Popovich va remplacer un certain Bill Laimbeer, ancien Bad Boy made in Detroit et coach des Aces depuis 2018. Becky va également retrouver une franchise où son maillot est aujourd’hui retiré, même si elle n’a jamais porté les couleurs de Las Vegas. En effet, durant sa carrière de joueuse WNBA, Hammon a évolué au New York Liberty (1999 à 2006) et aux San Antonio Stars (2007 à 2014), mais ces derniers ont déménagé dans la ville du péché après la saison 2017. Durant sa carrière WNBA, Becky Hammon a été sélectionné six fois au All-Star Game et quatre fois dans l’une des deux All-WNBA Teams de la saison.

Avec le retour de Becky Hammon en WNBA pour les cinq prochaines années, il faudra continuer à patienter avant de pouvoir assister à un grand moment d’histoire. Non, ce n’est pas demain qu’on verra une femme en tant que head coach NBA. Bien évidemment, rien n’était garanti pour Hammon mais comme dit plus haut, Becky semblait se rapprocher du but ultime. Ces dernières années, et notamment lors de la dernière intersaison, l’assistante de Gregg Popovich était en course pour plusieurs postes, elle qui a même fait partie des finalistes pour celui d’entraîneur des Blazers après le licenciement de Terry Stotts. Alors oui, peut-être que ce n’était qu’un coup de pub organisé par l’ancien manager de Portland Neil Olshey en marge de l’ancienne affaire d’agression sexuelle concernant le nouveau coach Chauncey Billups, mais cela ne change rien au fait que Becky faisait partie des candidats. On espère que ce n’est que partie remise, cette nouvelle expérience à Las Vegas pouvant représenter un tremplin pour Hammon dans le cas où ça se passe bien. C’est la première fois qu’elle sera véritablement à la tête d’une équipe et ça pourrait être la dernière étape qui sépare Becky d’un poste de head coach NBA.

Becky Hammon va donc quitter les bancs de la NBA pour aller sur ceux de la WNBA et attaquer son nouveau défi à Las Vegas. Le début d’une longue aventure ou grosse étape avant de marquer l’histoire de la Grande Ligue ? Seul l’avenir peut répondre à cette question.

Source texte : The Athletic / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top