News NBA

Elie Okobo pense à un comeback en NBA, mais pas pour faire le nombre : « Je veux revenir avec le statut de grand joueur d’EuroLeague »

Elie Okobo 25 Novembre 2021

Voici une photo d’Elie Okobo en EuroLeague cette saison, c’est-à-dire dans son jardin.

Source image : YouTube

Depuis le début de la saison, Elie Okobo fait les beaux jours de l’ASVEL en EuroLeague et en championnat. Ses performances ne passent pas inaperçues outre-Atlantique et ça tombe bien car le frenchie compte bien se refaire une place sous le soleil de l’Oncle Sam.

N’en déplaise à Kylian Mbappé, Elie Okobo est le Français qui plante le plus en Coupe d’Europe. Le meneur de l’ASVEL est tout simplement grandiose en EuroLeague et il tourne à 19,6 points de moyenne en onze matchs, ce qui fait de lui le meilleur marqueur du Vieux Continent. Ajoutez à ça 3,5 rebonds et 3,5 assists et vous obtenez l’un des meilleurs joueurs du circuit. Et attendez on a oublié un truc, son pourcentage de réussite à trois-points : 51% de la buvette, pose ce ballon Steph t’as encore beaucoup à apprendre… Le meneur de 24 ans s’éclate, Tony Parker joue au mentor et l’ASVEL est huitième chez les grands d’Europe avec six victoires pour cinq défaites, c’est une phrase qu’il ne faut pas hésiter à relire en cas de baisse de moral. Bref, ça fait zizir pour celui qui a connu des années compliquées aux States, alternant entre blessures, banquettes et G League. Pour autant, Elie ne regrette pas d’avoir tenté sa chance en NBA comme il l’a confié à HoopsHype :

« Il y a probablement des choses que j’aurais pu mieux faire, il y a aussi des choses que je ne pouvais pas contrôler. Mais vous savez, je ne vais pas dire « si ceci » ou « si cela », je passe simplement à autre chose. Je tire toujours le positif de chaque situation. Et ça m’aide à devenir qui je suis maintenant. »

Drafté en 31ème position par les Suns en 2018 le frenchie arrive alors dans une équipe qui se reconstruit et, même si pendant deux ans il fait quelques belles éclaircies, le changement de statut des Cactus lui fait plier bagage après la saison 2019-20. S’ensuit alors une pige en G League du côté des Nets de Long Island et une blessure à la cheville. TP vole alors à la rescousse d’Okobo et lui propose un contrat à l’ASVEL avec le Champion NBA Kostas Antetokounmpo. La suite, on la connaît. Quand on est l’un des plus gros artistes du moment en Europe, forcément les sirènes du rêve américain se font entendre et Elie Okobo va donc partir en tournée sur les traces de Johnny Hallyday assure qu’il garde la NBA dans un coin de sa tête :

« Je ne me suis pas vraiment fixé d’objectifs concernant un calendrier de retour, une date limite ou autre. Je veux m’améliorer, être prêt, et je veux m’assurer que je ne retournerai pas en NBA en tant que rookie, je veux établir un certain standard, je veux revenir avec le statut de grand joueur d’EuroLeague. Évidemment, je veux avoir une longue carrière en NBA, mais pour l’instant je me concentre sur mon équipe et sur moi-même. »

Traduction : on fait d’abord du sale avec l’ASVEL et ensuite on va prouver aux ricains de quoi on est capable. C’est clair, net et précis et on souhaite de tout cœur que notre Elie national retrouve un jour les parquets de NBA avec un beau rôle, c’est-à-dire : meneur titulaire qui aide son équipe à atteindre les sommets.

Qui a dit qu’on n’était pas prophète en son pays ? Elie Okobo prouve bien le contraire et il fait des ravages avec le maillot de l’ASVEL. Grosses performances et gros boost de confiance pour le meneur qui compte bien revenir bombarder le cirque de tonton Silver un jour ou l’autre.

Source Texte : HoopsHype.

1 Comment

1 Comment

  1. LameloSuperstar

    25 novembre 2021 à 21 h 00 min at 21 h 00 min

    Pour l’avoir vu jouer en personne contre Paris puis contre Le Barça, il a clairement l’air un niveau au dessus de la compétition (bon contre le barça un peu plus compliqué, normal). J’ai aucun doute qu’il parviendra à revenir fort en NBA.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top