Rumeurs NBA

Plusieurs dirigeants NBA surveillent le dossier Karl-Anthony Towns aux Wolves : obligé c’est l’un d’entre eux qui a hacké son compte Twitter

Karl Anthony Towns KAT 14 janvier 2020 2 pari

#FreeKAT

Source image : YouTube

#FreeKAT. Si vous étiez sur Twitter hier, vous avez peut-être vu passer ce hashtag après que Karl-Anthony Towns ait appuyé sur le bouton like. Fans des Wolves, pas de panique, visiblement Charles-Antoine s’est fait hacker son compte. Cependant, malgré les nouvelles déclas de Towns concernant son attachement à la franchise du Minnesota, plusieurs dirigeants NBA garderaient un œil sur la situation de KAT chez les Loups.

Quelle sera la prochaine star à demander son départ ? Qui sera le prochain gros poisson à enflammer le marché des transferts ou la Free Agency ? Est-ce que ça pourrait être Karl-Anthony Towns ? Après tout, on parle d’un grand nom qui évolue dans l’une des franchises les plus dysfonctionnelles de ces derniers années, et qui n’a participé aux Playoffs qu’à une seule reprise depuis l’arrivée de KAT. Typiquement le genre de situation qui peut provoquer des envies de départ chez un All-Star. C’est pourquoi, selon The Athletic, plusieurs dirigeants à travers la NBA surveilleraient ce dossier histoire de pouvoir sauter sur l’occasion si jamais elle se présente un jour. Sauf que Towns, il le dit et le répète, son cœur est à Minnesota. Malgré les innombrables défaites, malgré l’instabilité chronique qui caractérise la franchise depuis son arrivée chez les Loups en 2015, Charles-Antoine veut rester pour construire quelque chose (on ne sait pas trop quoi mais bref, passons), en tout cas pour l’instant. Il est sous contrat jusqu’en 2024, il a déjà déclaré qu’il voulait prolonger, et rien n’indique qu’il compte changer d’avis prochainement. À moins que vous ne preniez pas au sérieux le scénario du piratage de compte, mais y’a pas vraiment de raison.

« Je m’excuse auprès des fans des Wolves. Je ne voulais pas causer d’hystérie. Mais sachez que je suis heureux. Je sais qu’on est dans une mauvaise passe et ce petit hack est donc tombé au pire moment. J’ai hâte de construire sur les années à venir, pas juste cette année. »

– Karl-Anthony Towns, via The Athletic

Ce petit « incident » est arrivé à un moment où les Wolves enchaînent les défaites. Trois de suite exactement, contre les Nuggets, le Magic et les Clippers. Tout ça à la maison en plus. De quoi refroidir les ardeurs des Loups, qui étaient plutôt bien partis (trois succès sur les quatre premiers matchs) sous l’impulsion du trio KAT – Anthony Edwards – D’Angelo Russell ainsi que de gros progrès défensifs. On le sait, les Wolves veulent redevenir respectables au sein de la Conférence Ouest et se mêler à la course aux Playoffs en gagnant leur ticket pour le play-in tournament. Le talent est là, des nouveaux proprios sont arrivés et ça va bien mieux depuis la fin de la saison dernière sous les ordres du coach Chris Finch, mais il va rapidement falloir se remettre la tête à l’endroit. Trois défaites, ça suffit, hors de question de connaître à nouveau des séries de revers interminables.

« Nous sommes sur trois défaites consécutives actuellement. S’il y a bien une chose que je sais ici à Minnesota, c’est que trois défaites peuvent très rapidement se transformer en 18, 19, 20. »

– KAT, via Chris Hine du Star Tribune

Avec un bilan de trois victoires et quatre revers, les Wolves connaissent un début de saison fait de hauts et de bas. Un bon départ suivi d’une période plus compliquée, la preuve que c’est toujours difficile d’être bon régulièrement en saison… régulière. Les Loups doivent réagir rapidement, et ce dès ce soir contre les Clippers. 

Source texte : The Athletic / Star Tribune

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top