Nets

Free Agency 2021 : Bruce Brown Jr. opte pour la qualifying offer et reste un an de plus aux Nets, on se revoit sur le marché en 2022

Bruce Brown

BBJ mise sur lui-même !

Source image : YouTube

Vu leur situation salariale, on n’attendait pas forcément grand-chose des Nets en matière de recrutement sur cette Free Agency 2021. Mais Sean Marks avait tout de même quelques dossiers maison à gérer dont celui de Bruce Brown Jr., agent libre restrictif. Ce dernier va finalement rester, mais en prenant la qualifying offer.

Auteur d’une campagne séduisante aux Nets aux côtés du monstre à trois têtes composé de Kevin Durant, James Harden et Kyrie Irving, Bruce Brown Jr. s’était mis dans une bonne position avant de devenir agent libre. Sans surprise, les Nets avaient décidé de lui offrir la qualifying offer pour faire du joueur un agent libre restrictif cet été, et ainsi garder la main sur le dossier en se donnant la possibilité de s’aligner sur d’autres offres. Souvent, dans ce genre de cas, le joueur en question décline cette QO pour décrocher un contrat à long terme en tant que RFA, mais Bruce Brown Jr. a lui décidé de la signer. En effet, si l’on croit Adrian Wojnarowski d’ESPN, BBJ a choisi d’accepter l’offre à 4,7 millions de dollars pour la saison 2021-22, ce qui signifie qu’il portera à nouveau les couleurs de Brooklyn l’année prochaine, mais pourra devenir agent libre non restrictif en 2022. Il aura alors le choix de signer où il veut, sans que les Nets puissent dire quoi que ce soit. Et pour info, Brooklyn ne pourra pas le transférer sans son accord cette saison. On ne connaît évidemment pas les détails qui ont accompagné les négociations récentes entre Bruce Brown Jr. et la franchise new-yorkaise, mais l’ancien des Pistons semble vouloir miser sur lui-même pour décrocher un joli contrat dans un an.

La saison qui arrive s’annonce donc importante pour le joueur de 24 ans. Cette année, grâce à sa polyvalence et ses belles qualités de role player, Bruce Brown Jr. a fait beaucoup de bien au collectif de Steve Nash, qui a dû s’adapter pas mal avec les nombreuses absences des superstars KD, Harden et Kyrie. Logiquement, il devrait pouvoir toucher plus sur son prochain contrat que les 4,7 millions qu’il gagnera lors de la saison 2021-22. Vu sa contribution globale (8,8 points, 5,4 rebonds, 55,6% au tir), on peut dire sans trembler du menton que BBJ est pour l’instant sous-payé. Ce sera désormais à lui de confirmer cette belle campagne, voire de continuer sa progression dans sa quatrième année chez les grands. Son rôle pourrait d’ailleurs être encore plus important avec le départ de Jeff Green. Si Blake Griffin a prolongé, la perte de l’Oncle Jeff risque de se faire ressentir, lui qui représentait un autre élément précieux pour Brooklyn. Pour tenter de compenser son absence, les Nets ont notamment recruté James Johnson mardi, deux heures seulement avant l’arrivée d’un certain Patty Mills.

Bruce Brown Jr. est de retour chez les Nets, mais seulement pour une saison et en se laissant la possibilité de tester le marché en 2022 en tant qu’agent libre non restrictif. Retour à la case départ quelque part, mais BBJ semble confiant sur ses capacités à faire au moins aussi bien la saison prochaine.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top