Warriors

Free Agency 2021 : Nemanja Bjelica arrive aux Warriors pour un an au minimum vétéran, c’est donc lui le troisième Splash Brother ?

Nemanja Bjelica Kings (25 janvier 2021)

Avec ça, aucun doute : Golden State joue le titre (quoique…).

Source image : Youtube/ABC 10 Sports

Discrets depuis l’ouverture de la Free Agency, les Warriors frappent enfin. Malgré une marge de manœuvre extrêmement limitée, due à un salary cap déjà plein à craquer, Golden State vient d’ajouter une pièce intéressante dans son roster pour une bouchée de pain : Nemanja Bjelica.

Ça y est, les Warriors ont fait une signature ! Car outre l’arrivée d’Otto Porter Jr. hier, il faut dire que c’était un peu le désert. Le Serbe Nemanja Bjelica débarque donc dans la Baie de San Francisco pour une année et un contrat au minimum vétéran, selon The Athletic. Une bonne petite affaire, qui vient ajouter un peu d’expérience dans l’effectif un peu rajeuni des Dubs. Avec son shoot, son intelligence, sa bonne vision de jeu et donc son côté vétéran, Bjelica va renforcer le groupe jaune et bleu, lui qui devrait pouvoir s’illustrer dans le système de Steve Kerr. Pour rappel, après deux ans et demi du côté de Sacramento, le Serbe avait été transféré à Miami à la trade deadline, afin d’ajouter une menace au large chez le Heat. Après ce court passage en Floride, Nemanja Bjelica repose donc ses valises en Californie, mais dans une franchise (légèrement) plus couronnée de succès et plus stable. Chez les Warriors, l’ailier risque bien de s’éclater en recevant des caviars de Draymond Green ou en profitant des espaces créés par Steph Curry et Klay Thompson, évidemment très surveillés par les défenses de la Ligue.

En tournant à près de 39% derrière l’arc en carrière, Bjelica constitue une nouvelle menace extérieure aux côtés des Splash Brothers. Avec son arrivée et celle de Moses Moody, drafté en 14e position par les Guerriers il y a quelques jours, le spacing des Dubs risque bien d’être encore plus hallucinant. À 33 ans, Bjelica a forcément l’éventuelle conquête d’un titre NBA dans un coin de sa tête… Et dans une franchise aussi saine, bien gérée, avec une telle culture de la gagne et un passé récent glorieux, l’ailier-fort pourrait être au bon endroit pour cela. Le retour de Klay Thompson sur les parquets constitue cependant l’une des plus grosses questions pour la saison à venir. Avec le deuxième Splash Bro’ de retour, Golden State sera-t-il capable de jouer le titre en 2022 ? En tout cas, le front office des champions NBA 2018 a toujours sa mid-level exception pour ajouter un nouvel élément à cet effectif en quête de victoires.

S’il est difficile, à l’heure actuelle, d’évaluer les réelles chances qu’ont les Warriors d’être champions l’an prochain, on peut affirmer que Bob Myers – le General Manager de la franchise – a réussi à ajouter une pièce intéressante avec le peu de possibilités qu’il avait : la venue de Nemanja Bjelica pour un an au minimum vét’.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top