Lakers

Free Agency 2021 : Malik Monk et Kendrick Nunn signent aux Lakers, Rob Pelinka c’est quand tu veux pour te calmer

Le mec ne s’arrête plus !

Source image : YouTube / ESPN

Visiblement, on a droit à une soirée Lakers. Outre la signature de Carmelo Anthony et la prolongation de contrat de Talen Horton-Tucker, le manager général Rob Pelinka a mis la main sur Malik Monk et Kendrick Nunn, qui s’ajoutent donc à la longue liste des recrues de l’intersaison.

Si le sign-and-trade impliquant DeMar DeRozan restera comme le gros mouvement du Jour 2 de la Free Agency, les Lakers resteront comme les principaux acteurs de ce dernier. Bien décidés à apporter le meilleur supporting cast possible au Big Three LeBron James – Anthony Davis – Russell Westbrook malgré un salary cap déjà blindé, les champions 2020 s’en sortent plutôt pas mal à ce jeu-là. On a déjà parlé de Melo et de THT, eh bien sachez que Rob Pelinka a également réussi à convaincre Malik Monk et Kendrick Nunn, qui débarquent aujourd’hui dans la Cité des Anges. Le premier, laissé libre par les Hornets, a effectivement choisi de rejoindre la Californie d’après Adrian Wojnarowski d’ESPN. Aucune précision n’a été donnée sur les termes du deal mais on doit être sur un salaire minimum vu que les Lakers ne peuvent de toute façon pas proposer grand-chose d’autre. L’autre possibilité, c’était la taxpayer mid-level exception, mais elle a visiblement été utilisée sur Nunn. Selon Shams Charania de The Athletic, l’ancien du Heat a effectivement signé un contrat de deux ans pour 10 millions de dollars avec les Lakers, avec en plus une player option sur la deuxième saison de son contrat. D’après Shams, Nunn aurait pu obtenir plus de billets verts ailleurs sur le marché de la Free Agency, notamment chez les Knicks, mais a préféré rejoindre un véritable candidat à la bague.

Pour les Lakers, l’arrivée des deux jeunots représente plutôt une bonne affaire pour le nombre de dollars dépensés. On savait que l’une des priorités des Angelinos à l’intersaison, c’était de signer des mecs capables d’écarter le terrain. Avec Malik Monk, qui reste sur sa meilleure campagne en carrière avec plus de 11 points de moyenne et surtout un très joli 40% de réussite du parking, ils récupèrent un mec de 23 piges capable de remplir ce rôle-là. Quant à Kendrick Nunn, il n’est pas mal non plus dans ce domaine (38% à 3-points cette saison à Miami) et possède quelques qualités offensives sympathiques en matière de scoring. Alors certes, son profil physique (1m88, 86 kilos) ne l’aide pas trop en défense mais on parle quand même d’un joueur non drafté qui a réussi à se faire une place dans la Grande Ligue en se développant bien chez le Miami Heat. On peut donc parler d’une bonne pioche pour les Lakers au vu du prix, même si on a quand même l’impression que ça manque d’un meneur pur dans cet effectif. Bien évidemment, LeBron James est le playmaker ultime, Russell Westbrook pourra distribuer, mais un point guard vétéran au sein de la second unit, cela n’aurait pas été du luxe. Peut-être que ça viendra, les Lakers n’ayant pour l’instant que 13 joueurs sous contrat.

Rob Pelinka continue son marché, et est en train de réaliser une Free Agency vraiment solide au vu des ressources limitées qu’il possède. La défaite au premier tour des Playoffs 2021 a visiblement eu du mal à passer chez les Lakers cet été…

Source texte : ESPN / The Athletic

1 Comment

1 Comment

  1. Damon Fantasy

    4 août 2021 à 9 h 28 min at 9 h 28 min

    Le Rob fait fumer la carte bleue … Ne t’arrête pas, tu as bien aussi un chéquier qui traine quelque-part, non ?
    Go Lakers GO !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top