Los Angeles Clippers

Nicolas Batum s’inspire de Boris Diaw et Draymond Green : Batman a enfilé sa cape de point forward et tout va mieux pour les Clippers

Nicolas Batum Clippers 8 8 mars 2021

Rendre Luka Doncic inoffensif, c’est possible grâce à cet homme.

Source image : YouTube/Los Angeles Clippers

Il fait partie intégrante de la remise à l’endroit de la tête des Clippers, dans leur série du premier tour des Playoffs 2021 face aux Mavs. Nicolas Batum, qui a hérité d’un nouveau rôle de la part de son coach Tyronn Lue, est en grande forme et il se pourrait bien que son efficacité à l’intérieur soit le fruit de discussions avec un autre Français.

Il ne fallait ni sortir de Saint-Cyr ni de Polytechnique pour se rendre compte que Tyronn Lue, le coach des Clippers, se devait de faire des choix forts pour sauver son équipe d’une élimination prématurée face aux Mavs. Après avoir envoyé de la déclaration lunaire sur le pourquoi du comment du 0-2 que subissait son équipe, Tyronn Lue a inspiré et expiré un bon coup, bu un peu d’eau et finalement décidé de faire plus confiance à Nicolas Batum. Le Français a même été titularisé à la place d’Ivica Zubac cette nuit dans le Game 4, dans une raquette qu’il a partagé avec Marcus Morris. Objectif : contenir Luka Doncic, à 38 points de moyenne sur les trois premiers matchs et intenable même au-delà du scoring. Résultat : malgré un MacGyver des Mavs diminué par une douleur au cou, Badum, comme disent nos amis outre-Atlantique, a bel et bien fait le job puisque le Slovène est resté coincé à 19 points à 9/24, bien loin des quasiment 52% de réussite qu’il affichait depuis le début des Playoffs. Nico a lui fait du Nico avec une feuille de match à 10 points, 5 rebonds mais aussi 4 interceptions et 2 contres, tout en étant le Clipps le plus utilisé avec 36 minutes passées sur le parquet. Résultat ? Les LAC ont empoché une victoire importantissime et reviennent à 2-2, alors qu’il étaient dos au mur pas plus tard qu’avant de prendre l’avion pour Dallas.

Mais ce n’est plus un secret de Polytechnique Polichinelle, il ne faut pas s’attarder aux statistiques basiques avec notre plus ancien porte-drapeaux tricolore encore en activité dans la Grande Ligue. C’est d’ailleurs ce que nous fait remarquer le journaliste qui couvre les Clippers Justin Russo, en mettant en avant les différences d’avance ou de déficit au score des Clippers lorsque Nicolas Batum est présent sur le parquet. Une chose est sûre, le numéro 33 de L.A. a compris le rôle que lui a confié Tyronn Lue et il en a en partie acquis les compétences grâces à du visionnage de vidéos de deux références à ce poste : Boris Diaw et Draymond Green. 

« Je parle souvent avec Boris Diaw. C’est drôle parce que pas plus tard qu’hier, j’ai appelé les gars de la vidéo pour leur en demander sur Boris et Draymond Green, deux des meilleurs ailiers-forts de ces dix dernières années. Ils sont les deux meilleurs pour faire ce que j’ai à faire, en tant que petit intérieur. Ils peuvent avoir un rôle de point forward et sont capables de jouer à tous les postes. C’est ce que j’ai fait hier. J’ai regardé des vidéos de Boris en 2014 et de Draymond ces cinq dernières années, et j’ai essayé de m’en m’inspirer. »

— Nicolas Batum à Sports Illustrated.

Faire le boulot de l’ombre, c’est du classique avec Nicolas Batum. Si les Clippers peuvent remercier Kawhi Leonard et sa très belle efficacité au tir depuis trois matchs (106 points à 72,16% au total), ils peuvent également dire merci à Batman qui porte toujours à merveille le surnom et la cape qui va avec.

Source texte : Sports Illustrated/Justin Russo

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top