Jeux Olympiques

Shai Gilgeous-Alexander n’ira pas au TQO avec le Canada : l’avenir de la sélection repose sur Anthony Bennett

Shai Gilgeous-Alexander

Pas de SGA au TQO.

Source image : YouTube

Il y aura peut-être Tacko Fall aux Jeux Olympiques, mais il n’y aura pas Shai Gilgeous-Alexander. Toujours en rémission d’une blessure, le meneur du Thunder a annoncé sur Instagram qu’il renonçait à sa participation au tournoi de qualification olympique avec la Team Canada.

Ah, le fameux embouteillage Jeux Olympiques – Playoffs. Du 29 juin au 4 juillet se tiendra en effet, en même temps que les Finales de Conférence, le tournoi de qualification aux JO de Tokyo (23 juillet-8 août). De ce fait, Shai Gilgeous-Alexander a dû renoncer à sa participation au tournoi de Victoria avec le Canada puisque que son équipe est en lice pour le titre NBA. Le meneur du Thunder, absent depuis mars à cause d’une déchirure du fascia plantaire, n’est pas encore remis de sa blessure et l’a expliqué sur les réseaux sociaux. Pour ceux qui ne seraient pas podologues, le fascia plantaire est en fait le nom médicale de la plante du pied, et est « constitué d’une épaisse bande fibreuse de tissu conjonctif qui s’étend du talon jusqu’à la base des orteils et qui soutient la voûte du pied » comme l’explique à merveille Physiothérapie Universelle. Pour être clair : c’est un bobo qui ne se soigne pas si facilement et SGA a encore du pain sur la planche (ou du pied sur la plante ou de la plante sur le pied) pour s’en remettre complètement. Début mai, l’entraîneur d’Oklahoma City Mark Daigneault avait déjà fait part de la politique du zéro risque pour son jeune joueur de 22 ans, d’autant plus que ce dernier porte de nombreux espoirs de sa franchise pour la suite.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Shai Gilgeous-Alexander (@shai)

Pour rappel, le Canada jouera à domicile l’un des quatre TQO dans la ville de Victoria, à l’ouest du pays. Aux côtés de la Chine, de la Grèce, de la République tchèque, de la Turquie et de l’Uruguay, les Road Warriors tenteront de se qualifier pour la Poule A des Jeux Olympiques où se trouve, l’ennemi juré de Team USA, mais aussi *cocorico* la France. Si Shai Gilgeous-Alexander, Jamal Murray et Chris Boucher manqueront à l’appel, les Canadiens, qui viennent d’annoncer leur pré-sélection, pourront compter sur un socle de deux-tiers de joueurs NBA. Outre R.J. Barrett, Andrew Wiggins, Kelly Olynyk, Dillon Brooks et Tristan Thompson, on retrouve même notre cher numéro 1 de Draft 2013 Anthony Bennett, qui est toujours sans club. L’équipe, bien sexy sur le papier, aura la lourde tâche d’envoyer le pays à la feuille d’érable pour la première aux JO depuis leur septième place à ceux de Sydney en 2000.

Le retour de Gilgeous-Alexander n’est pas pour tout de suite et on ne souhaite qu’une chose, le revoir rapidement sur un parquet NBA ou FIBA. Sa longue absence aura malgré tout eu le mérite de mettre sous le feu des projecteurs notre Théo Maledon national, qui a plus que fait l’affaire pour sa première année dans la Grande Ligue. Lui non plus n’ira pas à Tokyo à la demande de sa franchise.

Source texte : Sports Illustrated

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top