Celtics

Jayson Tatum dans le dur : retard à l’allumage, maladresse, bobos… le leader des C’s passe un sale quart d’heure face aux Nets

Jayson Tatum 26 mai 2021

Ça ne fait pas non plus plaisir de le voir comme ça.

Source image : YouTube

Les Celtics et Jayson Tatum en tête de gondole sont-ils en train de passer complètement à côté de leurs Playoffs ? Une question tout à fait légitime à 0-2 contre Brooklyn, avec aucun voyant au vert pour espérer mieux pour les deux matchs à venir au TD Garden.

Rien ne va plus du côté des géants verts. Les Celtics sont menés 0-2 par les Nets et viennent tout de même de manger un 130-108, après avoir perdu 104-93 face à des adversaires loin (très loin) d’être époustouflants. En l’absence de Jaylen Brown, qui a été opéré d’une rupture d’un ligament du poignet gauche et qui est définitivement out jusqu’à la saison prochaine, Boston misait bien évidemment sur son acolyte Jayson Tatum. L’ailier avait en effet démontré à plusieurs reprises cette saison (et même déjà lors des précédentes) qu’il était en capacité de prendre un match à son compte et de porter son équipe. Il avait d’ailleurs planté 38 points à 14/27 et pris 10 rebonds face à Brooklyn le 23 avril dernier, mais c’était déjà dans une défaite, si ce n’est beaucoup moins franche puisque de l’ordre de 104-109. Revenons au Game 1 de ce Nets – Celtics du premier tour des Playoffs 2021 il y a trois jours, que Jayson Tatum prend par le bon bout. Le All-Star veut montrer la voie à ses Celtics, celle de ne pas penser une seule seconde qu’un sweep est envisageable et que spot 7 ne veut pas forcément dire être à des années-lumière du spot 2. Une grosse première mi-temps, mais Boston n’a pas tenu et s’il a terminé avec 22 points, 5 passes et 3 rebonds, Tatum a aussi raté 14 de ses 20 tirs au final. Moche.

Tatum avait déjà dû subir, dans son duel accroché et électrique avec Kevin Durant, une faute « flagrante » de ce dernier dans les derniers instants de la rencontre, une rencontre dans laquelle il a aussi connu un bobo à l’aine. Cette nuit, Game 2, Durant a de nouveau été sur les côtes de Jay-T et lui a mis involontairement le doigt dans l’œil au début du troisième quart-temps, lorsque le Bostonien a tenté de récupérer le ballon dans ses mains (#ilestloinletempsoùilsétaientenvacancesensembleauxBahamas). Résultat : Tatum, déjà bien mal en point depuis le début de la partie, a terminé avec seulement 9 unités à 3/12, 4 rebonds et les vingt dernières minutes sur le banc à cause de son œil « rouge et gonflé« , comme l’a expliqué Brad Stevens au New York Post. Une autre soirée qui a donc tourné au vinaigre pour le numéro 0, qui n’est clairement pas dans son assiette après avoir pourtant explosé à lui tout seul le play-in tournament de ses 50 pions face aux Wizards. Mais le vent a tourné et est désormais de face pour les Celtics qui, sans un Tatum en mode Kobe Bryant, vont sans aucun doute devoir très rapidement dire au revoir aux Playoffs et peut-être même en être éjectés sans la moindre victoire.

Un grand joueur dans un jour sans, ça peut arriver. Mais ça ne doit pas arriver à chaque match de Playoffs car son équipe repose non seulement ses espoirs sur lui, mais aussi beaucoup de ce qu’elle sait faire sur la production du bonhomme. En l’occurrence, on mise beaucoup sur Jayson Tatum offensivement chez les Celtics et personne ne semble être en capacité de le suppléer dans une prise d’initiatives telle que le match pourrait basculer. Rendez-vous au Game 3 pour voir si le réveil va oui ou non sonner.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top