Heat

Fin de saison pour Victor Oladipo qui va passer sur le billard : Pat Riley a tenté un pari, il a perdu

Victor Oladipo

Le passage de Totor à Miami se résumera peut-être à 4 matchs anecdotiques.

Source image : YouTube

Initialement attendu de retour avant la fin de la régulière, Victor Oladipo va finalement devoir se faire opérer. L’arrière a agité le drapeau blanc jusqu’à la fin de la saison et ça n’arrange pas trop le Heat qui venait de valider sa participation aux Playoffs.

C’était l’un des paris de cette trade deadline 2021 ! En quête d’un troisième leader pour former un big three avec Jimmy Butler et Bam Adebayo, la franchise floridienne avait réussi à trouver un accord avec les Rockets au buzzer pour envoyer Avery Bradley, Kelly Olynyk et un pick swap 2022 contre la mobylette passée par Orlando, OKC et Indianapolis. Mais lors de son quatrième match sous ses nouvelles couleurs, le 8 avril contre les Lakers, Totor se blesse au genou droit. Les nouvelles qui se voulaient dans un premier temps rassurantes ont vite tourné du mauvais côté. Pour ESPN, Royce Young nous apprend en effet que Victor Oladipo a opté pour une opération du tendon du quadriceps droit. L’intervention qui aura lieu à New York ce jeudi est déjà synonyme de fin de saison pour le futur agent-libre. Depuis sa grave blessure à ce même tendon en 2019, il a seulement participé à 52 matchs de saison régulière dans trois équipes différentes. Ce nouveau rebondissement va peut-être le faire regretter d’avoir refusé une prolongation de 45 millions de dollars à Houston il y a quelques mois. A 29 ans, sa cote est redescendue bien bas après cette énième rechute et on peut s’attendre à voir les franchises un peu frileuses cet été à l’idée de lui filer le contrat max auquel il pouvait espérer quelques années en arrière.

Pour Miami aussi, c’est un coup dur. Même si Erik Spoelstra n’avait pas vraiment eu le temps de profiter du talent de son dernier arrivant (12 points, 3,5 rebonds et 3,5 passes en 28 minutes), un Victor Oladipo en forme aurait pu apporter au Heat la petite étincelle qui a manqué pour aller au bout lors des dernières Finales NBA. A la place, Pat Riley a lâché deux role players intéressant à Houston et l’équipe se retrouve donc légèrement amoindrie par rapport à la dernière campagne alors même que la concurrence est plus féroce à l’Est cette année. Officiellement qualifiés pour les Playoffs, les derniers finalistes sont à la lutte avec les Hawks et les Knicks pour le seed 4 qui serait déjà une amélioration par rapport à 2020. Mais bon courage quand même pour faire chuter les Nets ou les Sixers sur une série au meilleur des sept matchs sans l’intégralité de son effectif disponible.

En perdant Victor Oladipo pour de bon, Miami voit aussi ses espoirs de sortir de la Conférence Est en postseason tanguer dangereusement. Mais ce ne serait pas la première fois que le Heat nous surprendrait avec une fin de saison en boulet de canon. Ce sont même les spécialistes du genre et on ne les enterrera pas trop vite dans nos brackets, par habitude…

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top