Pistons

Officiel : Dwane Casey prolongé à Detroit jusqu’en 2024, on sait qui devra gérer la reconstruction des Pistons

Dwane Casey Detroit Pistons

Il peut avoir le sourire.

Source image : YouTube

Ce n’est pas forcément la news que l’on attendait de plus, ni la prolongation qui était la plus aisée à annoncer, mais les Pistons ont préféré mettre les choses au clair concernant leur avenir. Si on ne sait pas encore quel sera le bilan de Detroit jusqu’en 2024, on sait au moins quel coach sera responsable de ce joyeux cirque : Monsieur Dwane Casey.

Arrivé à Detroit il y a maintenant trois ans dans l’espoir de réaliser de grandes choses à l’aide d’une raquette bien physique, Casey ne devait certainement pas croire qu’il en serait là aujourd’hui. C’est-à-dire ? Dans un projet de reconstruction, avec un effectif rempli en grande partie par des joueurs qui ne peuvent commander de bières chez l’Oncle Sam. Avant de parler de la grande info, donnée par l’incollable Adrian Wojnarowski de chez ESPN ce mercredi soir, rappelons d’où vient Dwane. Nombreux sont ceux qui voient Casey comme le coach des Raptors qui ont grimpé dans la hiérarchie des équipes respectées en NBA, après avoir fait ses gammes à Dallas notamment en tant qu’assistant. Excellent développeur de jeunes talent, comme DeMar DeRozan, Jonas Valanciunas, ou encore l’inoubliable Bismack Biyombo qui avait chopé un deal mastodonte après avoir explosé… avec les Raptors, Casey avait malheureusement dû dire au revoir à Toronto après avoir pris en pleine face la dictature LeBron chez les Cavs. Impossible de parler de Dwane Casey sans parler de LeBronto, ni de son éviction alors qu’il venait d’être nommé Coach de l’année en 2018. Mais au-delà de ces punchlines, il y a cette voix dans le vestiaire, cette présence dans le groupe, cette poigne qui a fait l’émergence des Raptors dans l’élite de l’Est et a séduit l’ex-management des Pistons. En effet, il y a trois ans Detroit pensait tenter quelque chose de nouveau et séduisant autour d’Andre Drummond, Blake Griffin et compagnie. Casey avait alors emmené les Pistons au premier tour des Playoffs derrière un Blake phénoménal, mais ce fût finalement le dernier moment de gloire collective pour le moustachu aux oreilles pointues.

Derrière ? Ce fût table rase. Et donc, changement de dirlo. Bonjour Troy Weaver, bonjour les blagounettes sur le chantier démarré à l’automne dernier avec des intérieurs ajoutés à la pelle, bonjour les nouvelles décisions. Une arrivée qui avait laissé forcément place à une question fâcheuse dans les rues de Detroit : quid de Dwane Casey ? Généralement, un nouveau management qui s’installe indique qu’il y aura un changement de coach à venir. Mais pas ici. Comme le Woj l’a confirmé, c’est donc une année de plus qui a été ajoutée au deal en cours que possède l’entraîneur, ce qui mènera son contrat jusqu’à la saison 2023-24. Il est donc sûr, sauf changement de plan monumental, que Casey sera à la tête de cette reconstruction avec Weaver comme partenaire de recrutement. En plus de la position actée de Dwane, celle d’un coach vétéran qui a une voix rassurante dans un vestiaire qui vit bien, c’est justement cette première année forgée par le blason de la formation qui a poussé les hauts-placés de Detroit à conserver Casey. Le bilan des Pistons est ce qu’il est, c’est-à-dire horrible (50 défaites en 70 matchs). Mais qu’attendions-nous vraiment de cette régulière ? Rien, en terme de résultats collectifs. Par contre, il était attendu que des jeunes fassent leurs preuves et profitent du contexte pour éclore. Et on ne peut nier les progrès immenses réalisés par Jerami Grant ou Josh Jackson, les très bonnes premières saisons de Isaiah Stewart et Saddiq Bey, en attendant de voir comment l’avenir se présente pour Killian Hayes, Sekou Doumbouya, Hamidou Diallo ou Saben Lee. La fanbase française espère justement que la paire tricolore profitera du centre de formation local pour exploser dans les années à venir, ce qui est sûr c’est que Casey fera son maximum pour que Sekou et Killian atteignent leur potentiel max. Et ça, vu le virage pris par la franchise du Michigan, c’est tout ce qu’on souhaite voir prochainement.

Les Pistons ne seront certainement pas compétitifs dans les années à venir, mais il y aura de nouvelles têtes productives à surveiller de près. Telle est la méthode Dwane Casey, un coach qui a permis à Jerami Grant de passer un cap, et qui nous réservera de nouvelles performances inattendues la saison prochaine.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top