Heat

Officiel : Victor Oladipo rejoint le Heat au buzzer, prévoyez les lunettes de soleil si Vic retrouve son prime level

Victor Oladipo 9 janvier 2020

Un move qui fait la diff’ pour Miami ?

Source image : YouTube

Il faisait partie des grands noms de cette NBA Trade Deadline 2021. Et pendant longtemps, on a attendu son échange, qui est finalement tombé au buzzer ce soir. Victor Oladipo, deux mois après être arrivé chez les Rockets dans le cadre du trade de James Harden, a été transféré à Miami.

Victor Oladipo et Miami sont enfin réunis. On a souvent vu des rumeurs impliquant le joueur et la franchise floridienne ces dernières semaines, on savait que Vic était séduit à l’idée de rejoindre South Beach, on savait aussi que le Heat gardait un œil sur lui, sans pour autant se déchirer pour l’avoir. Mais au final, alors qu’on pensait qu’Oladipo allait rester du côté de Houston vu la faible activité entourant ce dernier, ça s’est donc fait et la nouvelle a été annoncée par Adrian Wojnarowski d’ESPN en toute fin de NBA Trade Deadline. Alors que Victor rejoint la Floride, Kelly Olynyk et Avery Bradley font le chemin inverse pour rejoindre Houston en compagnie d’un pick swap (2022). On remercie Shams Charania de The Athletic et Jonathan Feigen (Houston Chronicle) pour la nature de la contrepartie.

Miami récupère : Victor Oladipo

Houston récupère : Avery Bradley, Kelly Olynyk, un pick swap 2022

Sur les dossiers Kyle Lowry et Victor Oladipo, le Heat tenait à faire un move pour augmenter ses chances de concurrencer des poids lourds comme Milwaukee, Brooklyn et Philadelphie. C’est donc finalement Vic qui vient poser ses valises à Sud Plage. Que peut-il apporter ? Peut-il vraiment renforcer Miami en vue des Playoffs ? Disons que ça reste à voir. Parce que clairement, on n’a pas encore retrouvé le Oladipo calibre All-Star voire All-NBA (et All-Defensive) qu’on appréciait avant sa grosse blessure au genou en janvier 2019. Certes, on parle d’un joueur qui tourne en 21 points – 5 rebonds – 5 passes cette année, mais à seulement 41% au tir et 33% de loin. S’il a sorti quelques grosses perfs récemment, on parle aussi d’un joueur dont la durabilité pose question suite à ses pépins physiques. Tout ça pour dire qu’Oladipo peut évidemment apporter des choses à Miami, lui qui semble bien correspondre à la culture de la franchise, mais pas sûr qu’il soit un difference maker non plus. D’un point de vue contractuel, Victor Oladipo est dans la dernière année de son deal de quatre ans et 85 millions de dollars. Agent libre l’été prochain, il cherchera un gros contrat et cette situation a sans doute refroidi quelques franchises lors de cette deadline. Mais le Heat, en position pour avoir une bonne marge salariale durant la prochaine intersaison, a finalement décidé de tenter le coup.

Côté Houston, Oladipo ne sera donc pas resté très longtemps et pour éviter de le perdre sans aucune contrepartie dans quelques mois, les Rockets ont trouvé un partenaire de trade. Il le fallait, surtout quand on sait que Victor a fait partie de l’échange impliquant James Harden. Les Fusées cherchaient une contrepartie plutôt importante pour Oladipo afin d’aider leur reconstruction post-Barbu, et se retrouvent finalement avec Avery Bradley, Kelly Olynyk et un pick swap. Le premier – souvent blessé cette saison – est réputé pour sa défense, tandis que le second est un intérieur qui tourne à 10 points et 6 rebonds de moyenne avec un pourcentage à 3-points en carrière de 36,5%. Aspect important à noter, les deux sont en fin de contrat (team option sur Bradley quand même), ce qui peut libérer dans les 18 millions de dollars.

Après Nemanja Bjelica, le Heat a fait son gros move, reste à voir s’il sera efficace pour la suite de la saison. On attend désormais l’arrivée de LaMarcus Aldridge via un buyout…

Source texte : ESPN, The Athletic, Houston Chronicle

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top