Timberwolves

D’Angelo Russell fait son retour quand Malik Beasley se blesse : le jeu des chaises musicales continue chez les Wolves

D'Angelo Russell

D-Lo a fait son retour.

Source : YouTube

Absent depuis la mi-février à la suite d’une opération au genou gauche, D’Angelo Russell a fait son grand retour cette nuit. Malheureusement pour Minnesota, son retour est entaché par la nouvelle de la blessure de Malik Beasley, qui sera out 4 à 6 semaines. Décidemment, on ne pourra jamais voir cette équipe au grand complet.

De retour sur un parquet NBA, D-Lo n’a pas perdu de temps pour rappeler à tout le monde son niveau. 25 points à 36,8% au shoot mais un très bon 57,1% depuis le parking du Shopi. Vous ajoutez 5 rebonds et 3 passes pour conclure et vous avez là une performance très encourageante pour quelqu’un qui n’a pas foulé les parquet depuis 6 semaines, le tout en ayant un temps de jeu restreint. Ses 13 points inscrits dans le dernier quart pour mener les siens à la victoire ont rappelé à quel point D-Lo sait être clutch quand il veut. Le trio aura bien fonctionné avec 67 points inscrits – 23 pour Karl-Anthony Towns et 19 pour Anthony Edwards. Pas de quoi s’enflammer du côté de Minnesota parce que la course à Cade Cunningham est bien partie avec une belle 15ème place pour un solide bilan de 13 victoires et 38 défaites. Enfin ça, c’était sans compter le coup de génie du front office de Golden State qui a réussi à récupérer un pick du premier tour de Draft 2021 protégé top 3 dans le trade d’Andrew Wiggins. Ainsi, si les Loups héritent du quatrième choix de la Draft ou plus bas, celui-ci ira directement à San Francisco. On imagine d’ici la tête des fans s’ils voyaient leur équipe au fond du gouffre sans pouvoir ajouter un nouveau talent à la Lottery. #Double peine. Heureusement (ou malheureusement) pour eux, la boucle négative ne semble pas s’arrêter puisqu’ils viennent de perdre Malik Beasley sur blessure.

Beasley, tout juste revenu sur les parquets, non pas à cause d’une blessure mais plutôt d’un démêlé avec la justice – 12 matchs de suspension reçus le 25 février. Il n’avait donc pas joué de tout le mois de mars et avait fait son grand retour. 11,8 points à 28% au shoot – on est bien loin des anciennes productions de ce qu’était le potentiel Most Improved Player. Le temps pour lui de se mettre en jambes après ce mois écarté des parquets. Oui mais non. Malik sera encore éloigné un bon mois suite à cette blessure. Dur d’imaginer un retour de l’ancien Nuggets avant la fin de la saison, ou alors pour peu de matchs. Déjà que D-Lo n’avait joué que cinq matchs avant celui de cette nuit avec KAT depuis son retour, il va encore falloir compter sur des absents pour les Loups. Malik Beasley avait tout de même une production de 19,6 points à 44% au shoot dont 39,9% à 3-points et 4,4 rebonds. Il semble donc difficile d’entrevoir une équipe au complet un jour pour les Wolves – Karl-Anthony Towns, D’Angelo Russell, Anthony Edwards et Malik Beasley. Sur le papier, c’est bien sympa. Malheureusement pour eux, ce n’est que sur le papier.

Le va-et-vient entre l’infirmerie des Wolves et les parquets continue. D’Angelo Russell a pu effectuer son grand retour quand son pote Malik rejoint les blouses blanches. Il faudrait que quelqu’un prévienne les Loups qu’ils ne font pas un relais mais qu’ils doivent mettre ballon dans panier. Disons que cela commence à se voir maintenant.

Source texte : TheRinger / The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top