Los Angeles Clippers

Rajon Rondo rapidement adopté par les Clippers : son leadership éblouit, et ses bagues de champion aussi ?

Rajon Rondo Hawks 6 janvier 2021

L.A., la ville qui donne le sourire à Rajon !

Source image : Youtube/MLG Highlights

On les aurait cru perdants dans le deal avec les Hawks, mais l’arrivée de Rajon Rondo aux Clippers pourrait être la meilleure chose qui soit arrivée aux Angelinos cette saison. Apprécié de son entraîneur et de ses coéquipiers, Rajon semble faire l’unanimité depuis son retour dans la Cité des Anges. 

Décidément, Los Angeles réussit à Rajon Rondo. Un an après avoir remporté la deuxième bague de sa carrière avec les Lakers, le voilà de retour sous l’uniforme de l’ennemi. Vainqueur de ces mêmes Lakers pour son premier match avec la bande à Paul George, il correspond parfaitement au profil qui était espéré par les dirigeants, à savoir quelqu’un capable de diriger le jeu, gérer le tempo et créer les opportunités pour ses coéquipiers. Une aubaine pour cette équipe qui manquait cruellement d’un meneur organisateur pour aider les deux franchise players Kawhi Leonard et Paul George à scorer le plus possible. Ce dernier se montre très satisfait de l’arrivée de l’ancien Celtic. Au micro d’ESPN, il compare l’apport dans le jeu de Rondo à celui de Russell Westbrook, à l’époque où l’arrière des Clips jouait pour le Thunder.

« Cela me fait penser à la relation que j’avais avec Russ. Il créait les occasions pour moi. Ce sera pareil avec Rondo. Il peut aller au milieu de la raquette et faire le jeu.  Il va nous créer des situations. […] »

« C’est un leader, nous allons l’écouter. Je le vois comme un leader, un leader de ce groupe. Il aura beaucoup de poids dans le vestiaire. Dès qu’il se sera habitué à nos systèmes, qu’il aura quelques matchs sous le pied, il nous responsabilisera. C’est ce dont tu as besoin dans le vestiaire, quelqu’un qui va dire ce qui doit être dit et nous faire avancer. »

Si le point guard aura le temps de trouver ses marques dans cet effectif, c’est surtout en postseason qu’il sera attendu : Playoffs Rondo oblige. Cela tombe bien, Rajon Rondo sait où il met les pieds et il fait savoir qu’il n’est pas là pour enfiler les perles. A peine arrivé, il déclare que l’objectif n’est rien d’autre que la victoire finale. La pression, c’est dans les pneus.

« C’est le championnat ou rien »

Ce challenge est aussi une aubaine pour le joueur qui réalisait une piètre saison chez les Hawks. Son apport sur le terrain et en dehors était notamment à des années lumières de ce qu’il avait montré sous le maillot purple and gold. À désormais 35 ans, il a l’occasion de montrer qu’il est loin d’être fini et qu’il peut encore être d’une grande aide pour une équipe qui joue le titre, à l’instar de ce qu’il a produit la saison dernière. S’il atteint le même niveau que celui aperçu en Playoffs il y a quelques mois, il sera sans nul doute une arme de choix. Reste à voir si la success story sera la même qu’avec les Lakers.

Sans tomber dans les analyses trop court-termistes, Rajon Rondo semble déjà avoir un impact positif sur sa nouvelle équipe, en tant que coéquipier sur le terrain et au sein du vestiaire. On ne va pas partir trop vite en vrille sur quelques déclarations et on attendra surtout de voir l’évolution de l’ancien des Celtics pour nous faire une idée. Comme d’habitude, c’est à la fin de la journée qu’on fait les comptes. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top