Blazers

Les Blazers l’emportent au finish face au Heat : Bam Adebayo a régné, mais Damian Lillard est toujours à l’heure, quelque soit l’heure

damian lillard 26 mars 2021

Qu’y a t-il de pire que de laisser Damian Lillard shooter à 3-points au buzzer ? Faire faute sur Damian Lillard à 3-points et au buzzer.

Source image : YouTube

Il fallait bien se remettre dans le bain après la faste soirée de la veille, soirée que l’on vous résume d’ailleurs juste ici, à moins que vous ne désiriez lire les 18 papiers sortis en trois heures sur le site préféré de ton site préféré. La nuit de basket ? Elle commençait avec un alléchant Blazers-Heat, deux équipes actives à la deadline mais surtout deux équipes bien classées et désireuses d’avancer toujours plus vite. Mais rien ne sert de courir il faut partir à point, comme le disait si bien Jean de la Lillarde.

La boxscore toute mignonne, juste ici !

Le sniper le plus à l’heure cette nuit ? Certainement pas Jimmy Butler, absent à cause de douleurs au ventre, certainement pas Victor Oladipo ni Norman Powell, nouveaux venus respectivement à Miami et Portland mais évidemment encore en train de faire leurs valises, mais plutôt… C.J. McCollum. Revenu aux affaires la semaine passée après deux mois à l’infirmerie, l’arrière des Blazers compile déjà 21 points après un quart-temps et 29 à la mi-temps, alors que Damian Lillard poursuit sa folle série aux lancers (53 en cours) mais parait complètement déchiré et ne mets pas un tir. A la mi-temps le Heat n’est qu’à un petit point, et attention car en cas de match serré à Portland vous connaissez déjà la fin de la phrase.

Et on peut en parler de la fin de match hein, vous nous pardonnerez ce petit saut dans le temps mais allons à l’essentiel tout de même. Bam Adebayo qui domine évidemment les débats (29/9/7/5 à 13/16 au final) malgré un Enes Kanter une nouvelle fois déchainé, Derrick Jones Jr. qui postérise son ancien teammate Duncan Robinson à quelques secondes de la fin mais si C.J. McCollum s’est éteint en deuxième mi-temps et finira avec 35 points au compteur, la fin de match appartient évidemment à Damian Lillard, parce que c’est son métier après tout. Bam Edrice égalise à 122 partout à dix secondes de la fin, ballon Lillard, et c’est… Trevor Ariza, qui joue désormais à Miami faut suivre, qui va finalement faire faute sur un tir à 3-points du joueur le plus clutch de la Ligue, à une petite seconde du buzzer. Mauvaise idée étant donné que le mec n’a pas loupé un penalty depuis quatre ans environ, et un logique 3/3 offre donc une victoire étriquée mais ô combien importante aux joueurs de Terry Stotts puisqu’ils rejoignent ce matin les Nuggets à la cinquième place du Wild Wild West.

Nouvelle victoire pour les Lillarders de Portland, qui retrouveront d’ailleurs ce soir… Jusuf Nurkic, alors qu’à Miami ça grimace avec une cinquième défaite de suite consécutive à un 11-1 qui les avait pourtant mis bien au classement. Tout va trop vite à l’Est également, le moment parfait pour vous rappeler que ce matin les quatre, cinq et sixièmes places sont occupées par les… Hornets, les Knicks et les Hawks. Ah ouais, quand même.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top