Mavericks

Kristaps Porzingis s’entraîne normalement avec les Mavs : retour potentiel mi-janvier, Luka se frotte les mains

Kristaps Porzingis

Attention les vélos lorsque le duo Kristaps Porzingis – Luka Doncic sera à nouveau réuni sur les parquets !

Source image : YouTube/Dallas Mavericks

Blessé au ménisque du genou droit lors des derniers Playoffs puis opéré en octobre, Kristaps Porzingis participe à nouveau normalement à l’entraînement des Mavericks depuis ce mardi. Un bon point de départ, bientôt suivi de ce qu’on attend tous : un retour sur les parquets du crack letton pour aider son équipe.

On connaît le principal défaut de Kristaps Porzingis, grand joueur par le talent mais aussi et surtout par la taille (2m21) : ses genoux sont fragiles. Le géant letton a déjà été touché à plusieurs reprises, avec notamment cette rupture d’un ligament croisé du genou gauche en février 2018 sous le maillot des Knicks, mais aussi cette blessure lors des derniers Playoffs avec une forte gêne au ménisque contractée lors du premier match de la série face aux Clippers (finalement perdue 4-2), nécessitant une opération en octobre. Désormais prêt à reprendre le basket à fond, Porzingis a participé complètement à la séance d’entraînement des Mavericks ayant eu lieu ce mardi, comme le rapporte Tim MacMahon d’ESPN. Une première depuis l’opération. Sachant dès le départ qu’il ne serait pas là pour cette reprise décalée, Dallas voulait donner le temps nécessaire à son joueur en porcelaine pour reprendre tranquillement et ne pas risquer une rechute. C’est d’ailleurs ce qui est fait actuellement, le coach Rick Carlisle ne se risquant pas à donner une date précise de retour sur les parquets.

« Un retour au cours des deux semaines à venir, ce n’est pas irréaliste. Ce n’est pas certain non plus. Je pense qu’il faut juste y aller au jour le jour et espérer que les choses puissent continuer à évoluer dans une direction positive » a déclaré Carlisle via ESPN.

De son côté, le principal intéressé s’est dit plutôt satisfait par rapport à cette première séance complète, expliquant qu’il souhaitait revenir à 100% de ses capacités avant de penser à réintégrer la rotation de l’équipe texane :

« J’ai juste besoin d’un peu de temps maintenant pour retrouver le rythme et me sentir bien sur le terrain, c’est tout. Je ne veux pas avoir ce temps d’adaptation alors que je suis déjà en train de jouer. Je veux essayer d’en faire le plus possible en ce moment avant de commencer à jouer, et une fois que je commence à jouer, je veux jouer à un haut niveau tout de suite. »

Le retour de Porzingis sur les parquets NBA est forcément attendu. Pour cause, le Letton est un sacré joueur quand il est laissé tranquille par son corps. Dans un rôle de lieutenant de Luka Doncic lors de la saison 2019-20, sa première à Dallas, il aura tourné à 20,4 points, 9,5 rebonds et 2 contres de moyenne en 57 matchs. Très souvent aligné en tant que pivot par Carlisle, Porzingis permet aux Mavericks d’écarter les intérieurs adverses et donc de libérer des espaces. Shooteur de qualité à 3-points, surtout avec son profil assez rare, le bonhomme a quand même une moyenne en carrière de 35,8% derrière l’arc. Un atout indéniable au sein de la NBA actuelle, d’autant plus qu’il est aussi un très bon protecteur d’arceau dans sa propre moitié de terrain. Sans lui, les Mavericks ne sont pas la même équipe. Son compère européen, Doncic, doit d’ailleurs l’attendre avec impatience. La franchise de Mark Cuban n’a en effet pas spécialement bien démarré la saison, perdant ses deux premières rencontres face aux Suns (102 à 106) puis face aux Lakers (115 à 138). La fessée infligée aux Clippers de Charenton (124 à 73) dimanche dernier dans un non-match aura au moins permis de se rassurer. Le mois de janvier 2021 s’annonce lui chargé, avec 17 rencontres à disputer et plusieurs belles confrontations avec les Rockets, les Nuggets, le Jazz (à deux reprises chacun), le Heat ou encore les Bucks. Pour ces chocs, Porzingis ne sera pas de trop, lui le grand bambin ultra-talentueux jusqu’ici ralenti par les blessures. Savoir que son retour approche doit réjouir l’ensemble de la franchise de Dallas ainsi que les fans.

À désormais 25 ans, Porzingis espère que ses genoux vont un peu le laisser tranquille. Cette saison 2020-21 sera décisive pour des Mavericks aux ambitions revues à la hausse. Doncic peut mener ce groupe mais aura besoin de son fidèle lieutenant européen (non, on ne parle pas de Boban Marjanovic ou Maxi Kleber) pour faire passer un cap supplémentaire à cette équipe. Espérons qu’il puisse compter sur son pote de l’Est très bientôt.

Source texte : ESPN.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top